Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 5 Résultats Classements Options
  1. // CDM 2019
  2. // Gr. C
  3. // Brésil-Jamaïque (3-0)

Cristiane assomme la Jamaïque

Grâce à trois buts de son attaquante, la Seleção a entamé son Mondial de belle manière, face à une Jamaïque qui écrivait une page de son histoire.

Modififié

Brésil 3-0 Jamaïque

Buts : Cristiane (15e, 50e et 64e) pour le Brésil.

Première équipe caribéenne à s'inviter à l'évènement et petit poucet de celui-ci avec sa modeste 53e place au classement FIFA : arrivée à Grenoble pour faire de la découverte, la Jamaïque n'avait pas tiré le plus beau des cadeaux en guise de débuts à ce niveau, puisque c'était l'ambitieuse et prestigieuse sélection brésilienne qui lui faisait face. Pas ridicules, les insulaires ont pourtant pris une belle gifle, et ce, à cause d'une femme talentueuse connue du côté du Paris Saint-Germain : Cristiane Rozeira de Souza Silva, dit Cristiane, qui est entrée avec fracas dans sa compétition en signant le premier triplé de cette Coupe du monde française. Voilà les Canarinhas au top du groupe C, alors que l'Australie s'est déjà vautrée.

Les locomotives Schneider et Shaw


Très rapidement et même sans la star Marta, forfait, les Samba Queens ont enchaîné les situations chaudes et placé leurs adversaires au bord de la rupture : pendant que Debinha manquait ses duels face à Sydney Schneider (19 ans) après avoir profité des caviars d'Andressa Alves (8e et 25e), c'est Cristiane qui a lancé le mondial de la Seleção d'un superbe coup de tête sur une galette de la même Andressa (1-0, 15e). Quelque peu laxistes derrière, les Brésiliennes ont permis à la néo-Girondine Khadija Shaw de s'illustrer, obligeant Bárbara à sortir une claquette (30e), puis manquant de profiter d'un ballon relâché par la gardienne (36e). Son homologue jamaïcaine, elle, a continué de faire son match et empêché les Auriverdes de se mettre à l'abri en repoussant un penalty d'Andressa (38e) après une main d'Allyson Swaby (l'une des deux sœurs de cette sélection).


Il n'a fallu que cinq minutes à Cristiane pour frapper de nouveau (2-0, 50e), face à une défense sous l'eau et malgré une tentative de sauvetage de la capitaine des Reggae Girlz, Konya Plummer. Les Caribéennes n'ont pas baissé les bras, notamment avec l'inusable Shaw, et Trudi Carter a mis le grabuge devant les cages brésiliennes, mais Allyson Swaby a manqué le coche (61e). Le score a pourtant continué d'évoluer dans le même sens, toujours grâce à la même buteuse de São Paulo qui a fracassé le but jamaïcain sur un coup franc courte distance (3-0, 64e) pour s'offrir le triplé. Dans le dur pour conclure, les filles d'Hue Menzis ont sauvé les meubles grâce à leur portière, encore à la parade devant Geyse (78e), et à la maladresse de Ludmila (80e et 88e). Pas un drame : la note était déjà bien assez salée.



Brésil (4-4-2) : Bárbara - Leticia Santos, Kathellen (Daiane, 76e), Monica (c), Tamires - Andressa, Formiga, Thaisa, Debinha - Beatriz (Geyse, 65e), Cristiane (Ludmila, 65e). Sélectionneur : Vadão.

Jamaïque : S. Schneider - Bond-Flasza, Plummer (c), A. Swaby - C. Swaby, D. Blackwood, Solaun (Asher, 72e), Sweatman - C. Matthews (J. Brown, 62e), K. Shaw, T. Carter (Cameron, 79e). Sélectionneur : Hue Menzis.


Par Jérémie Baron
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Hier à 08:33 Ce qu’il va se passer lors de France-Brésil 2
Partenaires
Olive & Tom Un autre t-shirt de foot est possible Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE
vendredi 21 juin « Les Américaines font tout mieux et plus vite que les autres » 10 mercredi 12 juin Ce qu’il va se passer lors de France-Norvège 4 lundi 10 juin Portrait : qui es-tu, Julie Debever ? 2 lundi 10 juin Portrait : qui es-tu, Sakina Karchaoui ? 14 lundi 10 juin Portrait : qui es-tu, Viviane Asseyi ? 2 dimanche 9 juin Portrait : qui es-tu, Kadidiatou Diani ? 1 dimanche 9 juin Portrait : qui es-tu, Amel Majri ? 2