Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociaux MoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 3 Résultats Classements Options
Abonne-toi à SOFOOT Boutique (Photos, T-Shirt, goodies, etc.)
  1. //
  2. // Quarts
  3. // Liverpool-Real (0-0)

Courtois, factionnaire de la Maison-Blanche

Impérial face à Mohamed Salah, Roberto Firmino et compagnie, Thibaut Courtois a verrouillé la qualification du Real pour le dernier carré, et permis à la troupe de Zidane de passer un nouveau tour en toute sérénité. Même avec une défense rafistolée à l'improviste.

Modififié
Dans sa solitude, Mohamed Salah a peut-être repensé à ces paroles qu'il avait lâchées fin mars avant la double confrontation face au Real : « J’étais comme Vinícius, je ne savais pas marquer, surtout à mes débuts à Bâle puis à la Fiorentina. J’avais énormément de déchet technique, notamment devant le but. » Ce mercredi soir, c'est donc l'heure de compter les points. L'Égyptien a bien trouvé les ficelles la semaine dernière face au Real du fameux Vinícius, mais le Brésilien est lui sorti de ces 180 minutes avec deux buts dans la besace et la qualif' en poche (3-1, 0-0), quand le Moh restait à quai avec son pion comptant pour du beurre. Il restera sans doute à Salah quelques flashs, comme ce face-à-face qui aurait pu tout changer, après 117 secondes de jeu, et sur lequel le Pharaon n'a trouvé que l'imposant panard du bonhomme de la soirée, décidé à donner le ton dès la deuxième minute à Anfield. C'est quasiment à cet instant que Thibaut Courtois a qualifié le Real, et réappris la notion d'humilité à l'attaquant qui lui faisait face.

L'amulette Federico Valverde

Le Belge avait lui aussi flambé à quelques jours de croiser le fer avec les Reds : « J'ai 28 ans, j'arrive dans les meilleures années de ma carrière, glissait-il alors. [...]J'ai très faim de titres. Je n'ai pas encore remporté l'Euro ou la Coupe du monde ni la Ligue des champions, les trophées que je veux le plus. Ces objectifs sont ma drogue. » Sauf que dans la foulée, le double mètre du Limbourg a assumé. Du moins lors de cette deuxième manche en Grande-Bretagne, durant laquelle le portier des Diables rouges a transpiré la sérénité d'un bout à l'autre de la partie. À l'image de cette envolée - à la onzième minute avant que les hommes de Jürgen Klopp ne rendent totalement les armes - sur un bonbon de James Milner qui avait de grandes chances de terminer au fond des ficelles. Et c'est le même mur auquel a fait face Bobby Firmino en seconde période alors que les espoirs des Scousers s'amenuisaient, mais que des brèches s'entrouvraient.



Et c'est ainsi qu'avec une arrière-garde décimée par les blessures (Dani Carvajal, récemment rejoint à l'infirmerie par Lucas Vázquez), et un certain virus (Sergio Ramos, Raphaël Varane), le Real est passé presque sans encombre face à un champion d'Angleterre il est vrai en roue libre. Pas forcément impériale lors de l'aller à Madrid, la base Courtois-Nacho-Militão, posée par Zizou au vu des contraintes rencontrées, est montée en régime pour étouffer le Barça samedi pour revenir dans la course au titre en Liga (victoire 2-1), et couler Liverpool ce mercredi (ce qui a d'ailleurs fait dire au technicien français : « Moralement, on ne peut pas sortir mieux de cette période » ).



Face à 'Pool, ZZ avait même joué avec le feu pour faire face au gros pépin de Vázquez, en décidant d'attribuer un nouveau poste inédit de latéral droit à son amulette Federico Valverde, alors que le fragile Álvaro Odriozola (entré en deuxième) pourrissait sur le banc. Un choix finalement payant, au vu de la solidité qu'a dégagée le bloc merengue face à Sadio Mané et consorts malgré les turbulences du début de partie. Encore une fois, et même avec la version agaçante de Vinícius qui a repointé le bout de son nez, la bataille a été remportée. Si bien que l'on entrevoit presque le retour du Real froid, sûr de sa force et quasiment intouchable dans les sommets européens, que l'on n'avait plus vu depuis un petit bout de temps. Et ça, ce n'est une bonne nouvelle pour personne.

Par Jérémie Baron
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Partenaires
Olive & Tom Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine
Hier à 12:31 Palmeiras sanctionne Lucas Lima après une fête clandestine
Partenaires
MAILLOTS FOOT VINTAGE Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Tsugi Olive & Tom Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons
Hier à 09:54 Suivez France - Hongrie avec nous, Adrien Cachot et Jérôme Niel samedi 15h sur notre Twitch !