Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 1 Résultats Classements Options
  1. // Coupe du monde 2014
  2. // Présentation des équipes
  3. // Groupe B

Coupe du monde : la fiche de l'Espagne

Tenant du titre, la Roja peut devenir la troisième sélection à réaliser la passe de deux après l'Italie (1934/1938) et le Brésil (1958/1962). Mais l'équipe qui rafle tout depuis 2008 a-t-elle encore faim ? Entre les blessures des uns et la méforme des autres, le doute est permis.

Modififié
* Le onze type
Iker CasillasJordi Alba, Gerard Piqué, Sergio Ramos, Juanfran Torres — Sergio Busquets, Xabi Alonso, Xavi Hernández, Andrés Iniesta, David SilvaDiego Costa. Sélectionneur : Vicente del Bosque

* Comme ils devraient jouer

L'univers entier attend l'Espagne sur son jeu de passe et son football toque et l'équipe de Del Bosque ne devrait pas décevoir, notamment si elle se construit comme prévu autour de ses deux tripoteurs géniaux que sont Iniesta et Silva. Le hic, c'est que la Roja, à l'image du Barça, est de plus en plus critiquée sur la supposée inefficacité de ce qui, pendant des années, était incontestablement le plus beau football du monde. Pour faire taire les critiques et offrir davantage de verticalité et de poids offensif à son onze, le sélectionneur devrait aligner en vrai neuf, le mètre 88 de muscle et de vice de ce fou de Diego Costa, si son corps ne le lâche pas d'ici là.

* Le portrait-robot
- 25 % de Pôle emploi
- 15% de Tiki
- 15% de Taka
- 15 % de loi anti-avortement
- 10 % de cuisine à l'huile d'olive
- 10 % d'indépendantisme
- 5 % de Cruzcampo, de préférence en bouteille d'un litre, à boire dans la rue en parlant fort.
- 5% de jamais trois sans quatre.

* La stat à la con
834, comme le nombre de sélections du onze titulaire probable.

* Trois bonnes raisons de les supporter
- Parce qu'ils gagnent tout et que tout le monde aime les équipes qui gagnent.
- Parce que Messi, CR7, Neymar, c'est bien, mais que le collectif, c'est mieux.
- Parce que leur équipe bis pourrait remporter la Coupe du monde à l'aise.

* Trois bonnes raisons de les détester
- Parce qu'ils gagnent tout et que personne n'aime les équipes qui gagnent.
- Parce qu'ils sont espagnols.
- Parce qu'ils ne comprennent pas l'humour des Guignols.


* Ce que Pelé dirait de l'équipe
« L'Espagne est un pays décadent, rempli d'homosexuels et de chômeurs qui ne pensent qu'à boire, manger et faire la sieste. Regardez leurs deux meilleurs joueurs : Xavi est un petit gros disgracieux et Iniesta a le même teint que Maradona en cure de désintoxication. »

* Il aurait pu être brésilien, mais il est né à Carmas (Andalousie)…
Sergio Ramos aime les voitures, les filles et mettre des photos de sa petite vie sur Twitter. Rajoutez à ça sa technique largement au-dessus de la moyenne pour un défenseur, son association avec Pepe et son goût pour la déconne et vous comprendrez que l'Andalou aurait très bien pu naître sous la bannière Ordem e Progresso.


* Mais pourquoi il n'est pas venu…
Arbeloa a toujours été le méchant parmi les gentils, le type plus doué pour mettre des coups en douce que pour faire un contrôle orienté. À force de jurer avec le paysage de la Roja, Alvaro a fini par se faire sortir par son coéquipier au Real, Dani Carvajal. Dur. Même sa tentative pour se faire pousser une barbe de hipster à la Piqué n'a pas suffit.


* Pourquoi ils vont redevenir l'Espagne qui perd
Et si l'Espagne retrouvait sa place naturelle au panthéon des losers : une défaite injuste en finale contre le Brésil après un parcours de rêve. Diego Costa, la taupe, pète un plomb, mord Howard Webb et sort en faisant des bras d'honneur à son propre peuple. Le moral de tout le pays s'effondre, le taux de chômage atteint les 50% et la Catalogne déclare son indépendance dans la foulée.

* Coefficient de résistance à la vie en favela

100% avec D. Costa. S'il est finalement du voyage au Brésil, les Espagnols ne risquent rien. L'attaquant de l'Atlético s'est foutu à dos tout un pays pour jouer avec la Roja. Les favelas ? Du pipi de chat.
0% sans D. Costa. Juanfran, Alba, Xavi, Iniesta, Silva, Pedro… Une favela, c'est la Cité de Dieu, pas les Minikeums.

* S'ils étaient un tube de l'été…
La Carnavalera… « Rompe el cuero mama !!! » Sinon, tout sauf la dernière chanson de Shakira, par pitié.

Vidéo

En kiosque : SO FOOT #117 - Un numéro double et un supplément pour tout savoir sur le Mondial !

Par Pablo Garcia-Fons et Javier Prieto-Santos
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



il y a 43 minutes Zlatan aide le LA Galaxy à stopper sa mauvaise série
Partenaires
Tsugi Olive & Tom Podcast Football Recall Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Un autre t-shirt de foot est possible MAILLOTS FOOT VINTAGE
À lire ensuite
Vent de Revolution en MLS