Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 3 Résultats Classements Options
  1. // Coupe du monde 2019
  2. // Groupe F

Coupe du monde 2019 : ce qu'il faut savoir du groupe F

Si les États-Unis, tenants du titre, sont les grands favoris de ce groupe, les Américaines vont tout de même devoir se méfier des Suédoises, qui les avaient battues en quarts de finale des JO 2016. Mais aussi du Chili, nation qui commence à se faire un nom dans le football féminin, et de la Thaïlande.

Le gros morceau : les États-Unis


Tenantes du titre, les Américaines sont les favorites à leur propre succession. Comment pourrait-il en être autrement alors que les Stars and Stripes n’ont jamais terminé hors du podium lors des sept éditions de la Coupe du monde. Pour 3 victoires. Pour aller chercher un quatrième sacre, la sélectionneuse Jill Ellis va pouvoir s’appuyer à nouveau sur Carli Lloyd – meilleure joueuse du Mondial 2015 qu’elle a terminé par un triplé en finale contre le Japon – et sur l’inévitable Alex Morgan, qui a récemment passé la barre des 100 buts en sélection. Une performance que seules 17 joueuses ont réussi dans l’histoire. En revanche, les Américaines devront faire sans leur ancienne capitaine Abby Wambach (184 buts) partie à la retraite comme plusieurs autres joueuses de la sélection. Résultat, c’est un groupe rajeuni qui va débarquer en France avec pas moins de 11 des 23 sélectionnés qui feront leurs grands débuts en Coupe du monde. Un renouvellement de l’effectif qui s’explique par la mauvaise performance des Américaines lors des JO 2016 où elles ont été éliminées en quarts de finale par... la Suède (1-1, 4-3 tab). Les Américaines ne sont donc pas imbattables, et la France l’a prouvé en janvier dernier en s’imposant 3-1 lors d’un match amical.


Le cadeau surprise : la Thaïlande


Contrairement au Chili, qui va faire ses premiers pas en Coupe du monde, la Thaïlande a déjà fait son dépucelage en 2015 en quittant la compétition dès la phase de groupes, mais avec une victoire face à la Côte d’Ivoire (3-2). Cela ne fait pas oublier que la présence des Thaïlandaises en France est une belle surprise. Il faut dire que c’est un véritable marathon que s’est offert la Thaïlande depuis 2017 pour obtenir son ticket pour le Mondial. Premières de leur groupe de qualification devant Taïwan et la Palestine, les Thaïlandaises ont donc pu disputer la Coupe d’Asie. Une compétition que le Chaba Kaew a terminé à la quatrième place synonyme de qualification au Mondial 2019, perdant seulement aux tirs au but en demies face au mastodonte australien. Preuve que la Thaïlande est capable d’accrocher les plus grandes nations mondiales grâce à son style défensif et ses deux attaquantes Suchawadee Nildhamrong et Orathai Srimanee. Bon, cela ne s’est pas trop vu récemment puisque les femmes de Nuengrutai Srathongvian n’ont remporté qu’un match depuis le 16 août 2018. Pour 11 défaites.




La joueuse frisson : Christiane Endler


Si le Chili va participer à son premier Mondial, il le doit en grande partie à sa gardienne Christiane Endler. La capitaine des Chicas de Rojo a tout simplement dégoûté toutes les nations sud-américaines lors de la dernière Copa América que le Chili a terminée à la seconde place derrière le Brésil. Et ce n’est pas la Colombie (0-0) et l’Argentine (4-0), qui n’ont jamais su trouver la faille, malgré une dizaine de tirs cadrés, qui vont dire le contraire. En France, celle qui milite activement auprès de la Fédération pour que les femmes obtiennent les mêmes droits que les hommes ne sera pas dépaysée. Car après avoir mis le Chili et l’Espagne à ses pieds, Christiane Endler s’est attaquée au championnat de France en signant au PSG en 2017. Et si elle est en concurrence avec Katarzyna Kiedrzynek dans le club parisien, au Chili tout le monde ne jure que par celle qui est comparée à Manuel Neuer. Et attend avec impatience ses prochains miracles.




Trois bonnes raisons de suivre ce groupe :


  • Pour voir Suchawadee Nildhamrong affronter son pays de naissance : les États-Unis. Car si l’attaquante de 22 ans va disputer le Mondial sous le maillot de la Thaïlande, c’est bien à Castro Valley, en Californie, qu’elle est née sous le nom de Miranda Nild. Avant d’intégrer l’université de Berkeley et d’y jouer avec les Golden Bears comme une certaine Alex Morgan avant elle.
  • Pour voir le tweet de Donald Trump lorsque Megan Rapinoe – attaquante star des USA – ne chantera pas l’hymne américain en signe de protestation contre l’administration du président des États-Unis. Comme elle l’avait fait en 2016 lorsqu'elle était devenue la première femme blanche à s’agenouiller pendant l’hymne. Et ça, l’ami Donald n’avait pas aimé du tout.
  • Pour voir si Nathalie Björn va marcher dans les pas de Björn Borg en France. Pour rappel, l’ancien tennisman suédois a soulevé six fois le trophée de Roland-Garros.


    Trois bonnes raisons de n’en avoir rien à cogner :


  • Car le classement est déjà connu à l’avance. Spoiler : les Américaines vont terminer premières avec 3 victoires. Les Suédoises deuxièmes avec 2 victoires et 1 défaite. Les Chiliennes troisièmes avec 1 victoire et 2 défaites. Et les Thaïlandaises dernières avec 3 défaites.
  • Car le choc entre les États-Unis et la Suède qui se déroulera au Havre n’est même pas l'événement le plus attendu dans la ville portuaire le 20 juin. Il faut dire qu’il y a une visite guidée du centre de tri Veolia Propreté qui se déroule en même temps. En revanche, si vous portez un pacemaker, cette visite n’est pas conseillée par les organisateurs qui vous proposent donc de vous rendre au stade. Et vu que vous savez déjà que les USA vont gagner, votre cœur ne risque rien.
  • Parce que le Chili débarque en France avec sa défenseur Su Helen Galaz. Et tout le monde déteste Sue Ellen dans Dallas. Alors personne n’a envie de voir son homonyme jouer au football.


    Le chiffre à la con : 38


    Comme le prix d’un aller-retour Rennes-Paris en Ouigo. Avec départ de Rennes le 12 juin à 14h35, au lendemain du match du Chili face à la Suède au Roazhon Park. Pour une arrivée à Paris Montparnasse à 16h09 où les Chiliennes affrontent les USA le 16 juin. Avant de repartir le lendemain à 12h09 pour retourner à Rennes où le Chili rejoue le 20 juin contre la Thaïlande. La Fédération chilienne devrait penser à passer un coup de fil à la SNCF pour tenter d’avoir un prix de groupe. Et de réserver quelques paquets de Skittles au wagon-bar.



    Mais pourquoi elle n’est pas venue ?


    Elle devait disputer en France son quatrième Mondial. Il n’en sera finalement rien, puisque Lotta Schelin a finalement dû mettre un terme à sa carrière lors de l’été 2018 à 34 ans. La faute à une blessure qui a entraîné des problèmes au niveau de la nuque. « Le risque est beaucoup trop grand pour que je retourne à nouveau sur un terrain de football » , a notamment précisé l’ancienne buteuse de l’OL entre 2008 et 2016 (225 matchs, 225 buts). C’est donc sans Lotta Schelin que la Suède va débarquer en France. Pour la remplacer, les Blue and Yellow vont pouvoir s’appuyer sur l’attaquante de Montpellier Sofia Jakobsson et sur celle qui va quitter l’Hérault cet été : Stina Blackstenius. C’est d’ailleurs cette dernière qui va effrayer les Américaines après avoir ouvert le score face à elles lors du quart de finale des JO. Avant d’inscrire le seul but suédois de la finale perdue contre l’Allemagne (2-1). Lotta Schelin peut être tranquille : l’avenir est assuré.




    L'inexpertise du salon Bon Spa Thai Charenton :


    « Le massage traditionnel thaïlandais est un massage très tonique où l’on va appuyer fort et faire craquer le corps. Après, c’est à vous de demander à la masseuse d’appuyer plus ou moins fort. Mais nous avons aussi un massage aux huiles chaudes qui est plus doux et plus relaxant. Le meilleur entre un massage thaïlandais et un massage suédois ? Tout dépend de ce que préfère le client. S'il a besoin d’un massage plus fort et de craquer, le massage thaïlandais sera meilleur. S'il veut un massage plus tranquille, alors mieux vaut en faire aux huiles. Mais en Thaïlande aussi, on sait faire des massages tranquilles. Le massage thaïlandais traditionnel est surtout pour les jeunes. Passé 50 ans, mieux vaut faire un massage aux huiles chaudes. Le massage traditionnel peut faire du bien pour enlever des douleurs au dos, aux pieds ou même aux bras. Mais juste avant de faire du sport, mieux vaut faire un massage aux huiles chaudes, car ça peut vous relaxer contrairement au massage traditionnel qui est plus violent. »


    Si ce groupe était un tube de l’été :


    Quoi de mieux qu’un DJ suédois qui présente en Thaïlande ses tubes chantés en anglais ?

    Vidéo


    Par Steven Oliveira
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.

  • Dans cet article


    Hier à 17:11 La mascotte Ettie volée au Parc des Princes 30
    Partenaires
    Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Olive & Tom Un autre t-shirt de foot est possible
    Hier à 11:44 Des créateurs français d’un site de streaming risquent dix ans de prison 135 Hier à 10:44 Jérémy Clément signe en National 3, à Bourgoin-Jallieu 8