Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociaux MoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
Abonne-toi à SOFOOT Boutique (Photos, T-Shirt, goodies, etc.)
  1. //
  2. // 8es
  3. // PSG-Nice (0-0, 5-6)

Nice montre la porte à Paris

Au terme d'une rencontre peu passionnante, le Paris Saint-Germain est tombé contre Nice lors d'une séance de tirs au but (0-0, 5 TAB 6) lors de laquelle Marcin Bulka, prêté par le PSG, a brillé en sortant les tentatives de Paredes et Simons. Le tenant du titre est dehors, et le Gym se déplacera à Marseille en quarts de finale.

Modififié

PSG 0-0 (5 TAB 6) Nice



Pour voir les filets trembler au Parc des Princes ce lundi soir, il aura fallu attendre une séance de tirs au but autrement plus excitante que 90 minutes sans saveur. Comme en décembre en Ligue 1, ce PSG-Nice a accouché d'un nouveau 0-0 au bout d'une rencontre souvent soporifique entre un Paris sans idées et des Aiglons solides et regroupés. Avec un joli pied de nez en guise de conclusion : la belle performance de Bulka, prêté par le PSG cet été et auteur de deux arrêts décisifs pour qualifier Nice pendant la séance et sortir le club parisien de sa compétition préférée. Le Gym, lui, retrouvera l'OM sur sa route pour le Stade de France.

Tout sauf un festin


Soyons honnêtes, les 5000 spectateurs présents dans les tribunes du Parc des Princes n’ont pas passé une soirée mémorable, ou alors il faudra se tourner vers les invités VIP pour parler de festin. Celui-ci n’a en tout cas pas eu lieu sur le terrain, où le PSG et Nice n’ont régalé personne. La première période a été un long désert dans lequel Messi, numéro 10 floqué dans le dos, s’est montré le plus remuant pour dynamiser une équipe parisienne jouant trop arrêté. La preuve avec le premier tir signé Verratti à la 22e minute seulement. Messi, lui, a attendu quelques secondes avant la pause pour chauffer les gants de Bulka, prêté par Paris cet été et titulaire ce soir. Pendant ce temps-là, le fantomatique Icardi a bouclé ces 45 premières minutes soporifiques avec un total de cinq ballons touchés. En face, Donnarumma n’a pas été beaucoup plus sollicité, mais le portier italien n’a pas tremblé devant les rares tentatives (Gouiri, notamment) d’une équipe niçoise surtout occupée à bien défendre. Sans doute trop même, tant les Aiglons auront réussi à montrer des choses intéressantes avec le ballon dans les pieds.

Un héros nommé Bulka


Les deux équipes n'ont pas décidé de transformer cette soirée moribonde en grande fête au retour des vestiaires. Ce n'est pas l'entrée de Paredes à la place d'Herrera qui a changé le visage de l'équipe de Pochettino, qui a rapidement tremblé sur une incursion de Kluivert dont le tir dans un angle fermé a été repoussé par le vigilant Donnarumma. Un mini éclair, puis le calme plat et le silence, brisé le temps d'un instant par un public ravi de voir Mbappé prendre le chemin de l'échauffement. Le moment choisi par Icardi pour manquer de peu un centre malin de Mendes, avant que l'attaquant argentin ne cède sa place à l'international français. Le champion du monde a beau faire des miracles depuis longtemps à Paris, il n'est pas parvenu à donner le tournis à une charnière Dante-Todibo redoutable.

Après une tentative de Verratti déviée, les deux costauds ont pu compter sur Boudaoui sauver sur la ligne un coup de casque de Kimpembe. Une éclaircie dans la grisaille porte de Saint-Cloud, la partie étant ensuite davantage rythmée par les biscottes dégainées par l'arbitre que les occasions, alors que les Niçois ont ardemment réclamé un penalty pour un tacle engagé de Kimpembe sur Delort. Paris a finalement attendu le temps additionnel pour s'activer, Messi, Mbappé et Paredes manquant les occasions de mettre un terme à l'ennui. Le manque d'inspiration des Parisiens a été sanctionné lors d'une séance de tirs au but tendue qui a vu Dante signer une panenka ; Delort et Paredes buter sur les portiers adverses ; et Bulka écœurer son copain Simons pour permettre à la bande de Galtier de rêver plus grand.


PSG (4-3-3) : Donnarumma - Dagba (Simons, 80e), Kehrer, Kimpembe, Mendes (Bernat, 80e) - Herrera (Paredes, 46e), Danilo, Verratti - Draxler, Icardi (Mbappé, 64e), Messi. Entraîneur : Mauricio Pochettino.


Nice (4-4-2) : Bulka - Lotomba (Atal, 62e), Todibo, Dante, Amavi - Boudaoui (Brahimi, 75e), Thuram (Lemina, 75e), Schneiderlin, Kluivert - Dolberg (Delort, 63e), Gouiri. Entraîneur : Christophe Galtier.


  • Résultats de la Coupe de France

    Les notes de PSG-Nice


    Par Clément Gavard, au Parc des Princes
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié




    Dans cet article


    Partenaires
    MAILLOTS FOOT VINTAGE Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Olive & Tom Tsugi Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine
    Hier à 13:00 EuroMillions mardi 28 juin 2022 : 176 millions d'€ à gagner ! 1
    Hier à 17:39 Le Borussia Mönchengladbach se met au rugby à l’entraînement 18 Hier à 16:11 Les supporters du Velež Mostar enflamment la ville pour le centenaire du club 19 Hier à 14:48 La Coupe du monde de baby-foot 2022 débute à Nantes ce mardi 69 Hier à 09:39 Instant boulard : le nouveau tatouage du « mur » Thibaut Courtois 190
    Partenaires
    Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine MAILLOTS FOOT VINTAGE Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Olive & Tom Tsugi