Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 6 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Rennes-Monaco (2-1)

Truffert de lance

Pour sa première apparition en Ligue 1, Adrien Truffert a fait les choses bien. Entré en jeu avant la pause contre l'AS Monaco ce samedi, le joueur polyvalent de 18 ans a terminé la rencontre avec une passe décisive et un but au compteur, offrant la victoire sur un plateau au Stade rennais. Sa carrière chez les grands ne pouvait pas mieux commencer, et tous les espoirs sont permis pour la suite.

Modififié
Au pied de la tribune Vilaine, Adrien Truffert accélère son échauffement. Du banc, le joueur de 18 ans au visage juvénile vient d'assister au tacle de Ruben Aguilar sur Faitout Maouassa, qui est revenu sur la pelouse en boitant très bas. Le latéral gauche rennais ne peut plus avancer, il s'effondre et c'est un coup dur pour Rennes qui perd son meilleur élément de la première période tout en étant mené au score par Monaco à la maison. 41e minute : après avoir enregistré les consignes de Julien Stéphan et de son adjoint Matthieu Le Scornet, muni de sa tablette pour briefer le novice, Truffert fait son entrée dans la cour des grands.


Le numéro 31 floqué dans le dos, le défenseur commence sa carrière en Ligue 1 par une touche rendue à Aurélien Tchouaméni – fair-play oblige – avant de s'installer dans son couloir. « J'ai trouvé qu'il était entré avec beaucoup de personnalité, ce n'était pas simple parce qu'on a affronté une vraie belle équipe de Monaco, soulignera Stéphan en conférence de presse, après la rencontre. Entrer dans ces conditions-là pour une première, ce n'est pas évident et il a montré beaucoup de qualité. » Mieux, il a vécu un baptême du feu rêvé. En une dizaine de minutes, Truffert aura renversé Monaco en délivrant un centre parfait à Steven Nzonzi avant de surprendre Benjamin Lecomte d'une frappe claquée à l'entrée de la surface dans le temps additionnel. Sacrée première.

Truffert, symbole des jeunes

Dans le vestiaire après le match, Truffert a probablement dû découvrir une ribambelle de messages sur l'écran de son téléphone. Et a peut-être retrouvé le nom de quelques copains de son enfance passée en Eure-et-Loir, du côté de Jouy et de Chartres, où il aura joué cinq ans (2010-2015) avant de rejoindre le centre de formation du Stade rennais à quatorze piges. Face à Monaco, il a confirmé les promesses et surtout sa capacité à assumer le rôle de la doublure de Maouassa. « Si on n'a pas pris de nouveau latéral gauche, c'est pour de bonnes raisons, prévenait Stéphan, deux jours avant la rencontre. Adrien nous a donné satisfaction, on continue à promouvoir la formation et laisser de la place aux jeunes. »



Le coach breton n'a donc pas cherché à bricoler face à la blessure de Maouassa, préférant passer des paroles aux actes en donnant sa chance à Truffert, qui soufflera ses 19 bougies le 20 novembre prochain. « Comme je le disais déjà l'année dernière, Camavinga est sorti, mais il y a vraiment de supers jeunes au centre. Je pensais à Gboho, Soppy, Truffert... Et j'espère encore d'autres, a insisté Romain Salin, dans les coursives du Roazhon Park. Adrien a vraiment beaucoup de qualités. On doit juste accompagner ces jeunes, faire en sorte qu'ils se désinhibent et se lâchent. Car ce sont eux, l'âme du groupe. On doit simplement les cadrer pour qu'ils puissent nous faire rêver, comme la Truffe ce soir. Il va passer un super week-end, je suis content pour lui. »

Homme à tout faire


Devant les 5000 chanceux présents route de Lorient, Truffert a dévoilé toute sa panoplie dans le couloir gauche rennais. Le temps de se mettre dans le bain, le défenseur ne s'est pas laissé impressionner par l'enjeu ou la maîtrise affichée par Monaco en première période. Surtout, il a profité du recul du bloc monégasque pour gratter un nombre de ballons importants dans le camp adverse. Ce qui lui a permis de faire parler sa technique, et d'être décisif. « Il a cette polyvalence de pouvoir jouer sur tout le côté gauche, dans différentes positions, développe Stéphan. Je l'aime bien quand il joue un peu plus bas, il a un tel volume de courses qu'il est capable de les répéter en partant de plus bas. On encourage aussi les joueurs à jouer sur leur point fort, à se libérer. C'est ce qu'on demande aux latéraux d'apporter offensivement, au quotidien. Ils doivent d'abord bien défendre, mais il y a la nécessité d'apporter une supériorité numérique. »


Face à Monaco, Adrien Truffert a touché plus de ballons dans le camp monégasque (29) que dans celui rennais (18). Le latéral gauche s'est ainsi montré très disponible offensivement, éteignant Ruben Aguilar et provoquant ses deux actions décisives par son positionnement. (Source : Whoscored)


Mission accomplie pour Truffert, qui profite aussi de son expérience un cran plus haut sur le terrain pour faire la différence dans les trente derniers mètres. Le 5 septembre 2019, il avait d'ailleurs fait trembler les filets contre la Slovénie (1-0) en amical pour sa première sélection en équipe de France U19. Avant de récidiver deux mois plus tard contre les îles Féroé, en claquant un doublé. « Je trouve qu'en jeune, il est plus prolifique sur un poste offensif. Il a cette intelligence de savoir faire les bonnes courses, à l'extérieur comme à l'intérieur, ce qui le rend toujours disponible, éclaire Jean-Luc Vannuchi, son entraîneur chez les Bleuets qui lui a adressé un texto de félicitations dans la matinée. Sur le match qu'on a fait il y a trois semaines à Clairefontaine contre le Paris FC, il fait partie des joueurs qui ont eu le plus de courses à haute intensité avec Isaac Lihadji. Il a même eu deux ou trois situations, mais il s'est montré trop altruiste alors qu'il aurait pu être plus égoïste. » Devant la Principauté, Truffert a montré qu'il savait faire les deux.

L'ascension de la Truffe

Pour l'Eurélien, cette première en Ligue 1 est la suite logique d'une progression linéaire. Champion de France U17 et U19 avec le Stade rennais, Truffert sort d'une saison charnière pour sa carrière. En quelques mois, le latéral gauche a pu se frotter à des cadors européens en Youth League, découvrir l'équipe de France U19, connaître sa première convocation dans le groupe professionnel (en février, pour la réception de Nîmes), signer son premier contrat pro au mois de mai, et participer à la préparation estivale avec le groupe de Stéphan. Ce samedi soir, Truffert a basculé dans une autre dimension en se faisant un nom auprès des suiveurs du championnat de France et même du grand public.


« Je ne suis pas surpris, parce qu'en sélection, il se passe toujours quelque chose avec lui, précise Jean-Luc Vannuchi. C'est un garçon intelligent dans les déplacements, très à l'écoute et qui comprend vite. C'est de l'or en barre pour un coach, c'est un bon gamin, très respectueux. » Salin, encore lui, confirme avec une dose de chambrage : « La Truffe, c'est un bon petit. Il est un peu introverti, je pense qu'il a reçu une super éducation. Il est très poli, on ne l'entend pas trop dans le groupe. Depuis le début de la préparation, il n'y a aucun problème. C'est facile, il comprend tout et il fait ce qu'on lui dit. C'est mérité, ce qui lui arrive. Bon, maintenant, on va arrêter de l'enflammer parce que je ne sais pas ce qu'il va nous faire sinon... Déjà qu'il ne va peut-être pas dormir pendant deux jours ! » C'est bien le principe du rêve éveillé.

Par Clément Gavard, à Rennes Tous propos recueillis par CG
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié




Dans cet article


Partenaires
Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine

PUTACLIC! Carlos Valderrama signe à Nogent-Le-Rotrou ! 16 Hier à 14:40 Viens fêter les 10 ans du magazine Pédale! cet aprem 7 Hier à 12:00 Philadelphie et Jamiro Monteiro régalent en MLS 6 Hier à 11:00 15 000 ours en peluche en tribunes pour soutenir les enfants atteints du cancer 6
Partenaires
MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Tsugi Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons