Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 7 Résultats Classements Options
  1. // Foot & maths

Le foot peut-il rendre les maths sexy ?

Indigeste au possible dans les écoles et au sein des collèges ou lycées comme au cours des études supérieures, l'apprentissage des mathématiques peut subir un joli coup de lifting grâce au ballon rond. Avec le digne objectif de rendre cette matière plus attirante, au moins aux yeux des plus jeunes. En faisant preuve d'un peu d'imagination et d'efforts, le football peut même transformer les calculs et les problèmes géométriques en agréables divertissements.

Elle a fait le buzz. Et c'était mérité. En novembre 2016, Paul Pogba n'est pas encore champion du monde, mais fait déjà rêver les plus petits depuis longtemps. Du coup, une professeure de mathématiques prénommée Claire exerçant au collège Gabriel-Péri d’Aubervilliers (Seine-Saint-Denis) décide d'utiliser la notoriété du milieu de terrain comme levier de motivation. Elle soumet donc à ses élèves de quatrième un exercice où Cristiano Ronaldo est jaloux du dab du Français, et face auquel sa classe doit bûcher sur les triangles formés par les bras de l'international. S'ensuit un échange Twitter avec l’intéressé lui-même, invité à venir rencontrer les jeunes.


L'objectif de l'enseignante, qui propose également un calcul de « niveau de swag  » aux collégiens ? «  Accrocher leur attention au début » , répond-elle, sur France Bleu. Mission visiblement réussie puisqu'un an et demi plus tard, elle récidive en exploitant l'image de Kylian Mbappé au profit du théorème de Thalès. Des anecdotes sympathiques d'une prof cool, qui prouvent que l'ennui procuré par les mathématiques n'est finalement pas une fatalité. Surtout quand le football s'y mêle.

Le problème de l'énoncé


C'est un fait, et les malheureux qui ont choisi l'option mathématiques au bac scientifique le confirmeront : depuis de trop longues années, l'apprentissage des maths donnent à l'enfant, à l'adolescent ou à l'étudiant envie de dormir. Que ce soit à l'école, au collège, au lycée ou durant les études supérieures, cette matière ne renvoie que peu d'intérêt à ceux qui doivent s'habituer à manier les nombres et le rapporteur. La faute aux chiffres en eux-mêmes ? Non, à l'autorité.


« Déjà, au niveau du wording et des mots employés par l'éducation nationale pour aborder les mathématiques, c'est particulier... On nous parle dès le départ de problèmes et on nous effraie d'emblée avec des termes lourds, c'est étrange, démarre Paul Sada, mathématicien et passionné de foot qui évoque sa période prépa comme l'une des pires périodes de son existence. D'autant que les maths, en réalité, représentent un moyen d'adopter une certaine gymnastique du cerveau. Ce n'est pas quelque chose d'abstrait comme on nous le présente, ce sont au contraire des notions qui peuvent changer nos vies en matière de réflexion. Et ça, ce n'est pas du tout mis en avant. Quand tu dis que tu as fait une fac de math, on te demande généralement : "Est-ce que tu t'en sers au quotidien ?" Forcément, tu ne résous pas des équations à deux inconnues tous les jours. En revanche, tu utilises inconsciemment cette matière à longueur de temps. »

Mahrez, OM ou PSG ?


« Le problème majeur, c'est le manque de jeu et de challenge dans cet apprentissage, embraye le féru des probabilités, qui a carrément créé un algorithme de prédiction footballistique nommé L'Algo de Paulo. Sincèrement, qu'est-ce qu'on s'en fout que Pierre remplisse sa baignoire à une vitesse de trois litres par minute ? Jamais les élèves ne seront confrontés à cette situation ! Mais heureusement, il y a moyen de proposer des problèmes ludiques auxquels ils peuvent s'identifier. En exploitant le sport par exemple, qui parle à au moins 70% des gens et même aux non-sportifs. » Et le ballon rond en particulier, en se servant pourquoi pas d'un coup franc de Riyad Mahrez contre le Nigeria.



Deux professeures se sont d'ailleurs penchées sur la question en mai 2006, dans une courte étude intitulée Et si les maths et le foot étaient faits pour s’entendre ? En testant plusieurs expérimentations (activités, contenu, langage...) sur leur classe respective de seconde et de quatrième, Amandine Cazanave (supportrice de l'Olympique de Marseille, au lycée Ferdinand Buisson de Voiron) et Amandine Charrière (supportrice du Paris Saint-Germain, au collège Robert à Rives) ont conclu que ce sport permettait aux jeunes de s'impliquer bien davantage. Jusqu'à envisager « l’utilisation de cartons jaunes et rouges pour gérer l’organisation de la classe » , dans leur future carrière.

Penalty pour Neymar, Pythagore pour Zidane


« Ça se démocratise un peu, certains profs tentent de rendre le truc un peu plus fun en enseignant en chansons ou sous format théâtral. Il y a un aspect émotionnel à utiliser le foot, c'est judicieux, reprend Paul Sada. Illustrer des faits mathématiques par des événements tendance, ce n'est pas compliqué à trouver. Le petit, lui, aura retenu de sa journée son moment avec Pogba. Ça l'aura fait vibrer, et il aura quelque chose à raconter en rentrant à la maison. »



Reste que, sans faire offense à qui que ce soit, trop rares sont encore les profs de maths enseignant leur matière avec passion. « En histoire, en arts plastiques, en français... Régulièrement ça marche, on y raconte des histoires concrètes et c'est ça qui attire. Mais en maths, on a encore du mal se reposer sur quelque chose de réel et de divertissant. Alors qu'en creusant un peu, il y a de quoi faire ! » résout le mathématicien. À quand Zinédine Zidane et Neymar sur un terrain, pour une application réelle du problème de penaltygore ?

Par Florian Cadu Propos de PS recueillis par FC
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.

Dans cet article


Partenaires
Tsugi Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom

Hier à 19:00 Le récap de la #SOFOOTLIGUE
Hier à 14:50 Son fils se blesse pendant un match, elle porte plainte contre le club 79 Hier à 13:15 L'incroyable penalty arrêté trois fois en D3 turque 13
Partenaires
Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons
Hier à 11:36 Un joueur de district prend 7 ans de suspension 58 Hier à 11:22 Ne laissez pas filer les derniers tirages photo So Foot de janvier ! 2
Hier à 09:50 Relisez notre super portrait de Rayan Cherki !!