Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. // Rétro
  2. // Euro 2000

Comment l'Allemagne a foiré son Euro 2000 de A à Z

Championne d'Europe en titre, l'Allemagne se fait sortir dès le premier tour de l'Euro 2000. Une élimination qui provoque alors une véritable onde de choc. Mais à y regarder de plus près, cet échec était prévisible, tant la Nationalmannschaft avançait sans idées depuis quelques années. À ce jour encore, cette débâcle est tojours considérée comme le pire événement du football outre-Rhin.

9 septembre 1998 : Erich Ribbeck devient le septième Bundestrainer de la Nationalmannschaft depuis 1923. Une nomination surprise pour celui qui était alors à la retraite depuis deux ans et qui a appris la nouvelle alors qu'il était en train de jouer au golf du côté de Dortmund. Septième sélectionneur, et « septième choix » aussi, comme le confessera le natif de Wuppertal quelque temps après sa nomination. Pourquoi ? On rembobine. Après l'élimination sèche de l'Allemagne en quarts de finale de la Coupe du monde 1998 par la Croatie (3-0) et la démission de Berti Vogts, la Fédération allemande de football (DFB) se met alors à la recherche d'un homme pour redorer le blason du champion d'Europe en titre.


Seulement, la DFB se heurte à un mur : personne ne veut prendre le job. Tout juste débarqué par le Real Madrid (malgré une victoire en C1, la première depuis 1966), Jupp Heynckes refuse le poste, car il doit s'occuper de sa femme, malade. Respectivement sous contrat au 1. FC Kaiserslautern (champion en titre) et au FC Bayern Munich, Otto Rehhagel et Ottmar Hitzfeld déclinent à leur tour la proposition. La rumeur veut que la DFB s’intéresse à Roy Hogdson, mais ce dernier est alors en poste à Blackburn. Et puis de toute façon, l'influent Franz Beckenbauer est intransigeant sur le sujet : l'équipe nationale d'Allemagne ne peut se permettre d'avoir un sélectionneur étranger. Question de prestige.


Une Coupe des confédérations prémonitoire


C'est donc avec Ribbeck à sa tête que la Nationalmannschaft entame un mois plus tard sa campagne de qualification à l'Euro 2000. Des éliminatoires qui commencent mal, avec une défaite à Bursa face à la Turquie (1-0), mais grâce notamment à six victoires consécutives face à de modestes équipes comme la Finlande ou la Moldavie, l'Allemagne finit par redresser la barre et à se qualifier. Sans style, sans inspiration, bref, rien de rassurant.


Entre-temps, l'Allemagne est passée au travers de la Coupe des confédérations 1999 au Mexique. Un tournoi qui a clairement montré le manque d'autorité d'Erich Ribbeck notamment auprès des grands clubs allemands. Ces derniers, réticents à laisser partir leurs meilleurs joueurs à l'autre bout du monde lors de la trêve estivale, ne lui laissent que des miettes. Ribbeck se retrouve avec un mélange de vieux briscards et d'illustres inconnus comme Mustafa Dogan (Fenerbahçe), Ronald Maul (Arminia Bielefeld) ou encore Heiko Gerber (1. FC Nuremberg). Résultat : le champion d'Europe en titre ne remporte qu'un seul match face à la faible Nouvelle-Zélande, se fait battre par le Brésil (4-0) et surtout par les États-Unis (2-0).


Un coup d'État avorté


À quelques semaines de l'Euro 2000, Ribbeck n'inspire aucune confiance. Aux mauvais résultats s'ajoutent des tensions de plus en plus vivaces avec Uli Stielike, son assistant imposé par la DFB (et qui lorgnait sur le poste de sélectionneur). Quelques semaines avant le début de l'Euro 2000, Ribbeck décide d'envoyer Stielike en vacances, et prend Horst Hrubesch comme adjoint. Une fronde s'organise ensuite lors du stage de préparation à Majorque. Parmi les meneurs, il y a Dietmar Hamann, Jens Jeremies, Markus Babbel ou encore Thomas Linke. Que des joueurs qui ont joué ou qui jouent au FC Bayern Munich. Leur but : se débarrasser de Ribbeck avant le tournoi pour installer... Lothar Matthäus qui, malgré ses 39 ans, espère toujours être de la partie en tant que joueur.



Attention, ce n'est pas par amour que les frondeurs veulent voir Matthäus les diriger, bien au contraire : les joueurs cherchent alors plus ou moins à se débarrasser de lui, et préfèrent l'avoir comme coach plutôt que de devoir composer avec un coéquipier quasi quadragénaire. Et quand il jouait au Bayern, c'était plus compliqué de le faire savoir... « Tant qu'il était à Munich, les autres ont fermé leur bouche. Dès qu'il est parti (pour les New-York Metrostars en 1998, N.D.L.R.), la donne a changé, confesse Ribbeck à 11Freunde en 2017. J'ai sous-estimé les conséquences de son départ du Bayern. Quand il a quitté Munich, les joueurs du Bayern sont sortis de leur trou, et tout le monde était convaincu que Matthäus devait se trouver une place dans le groupe. » Comprendre : peut-être pas une place de titulaire. Quoi qu’il en soit, le putsch imaginé par les joueurs n'aura pas lieu, et le Ballon d’or 1990 sera appelé en tant que joueur. Mieux, il sera aligné d'entrée pour les trois matchs de poule...



« Ceci est un joueur de l'équipe nationale »


L'Allemagne entre donc dans le tournoi avec une équipe vieillissante sur le terrain (plus de 30 ans de moyenne d'âge) et aucune certitude tactique. Pour son premier match, le 12 juin 2000, l'Allemagne obtient un nul heureux à Liège face à la Roumanie (1-1), Mehmet Scholl répondant à Viorel Moldovan. Ensuite vient une défaite historique contre l'Angleterre (1-0) à Charleroi. Puis, pour le dernier match du groupe A, qui se dispute à Rotterdam, l'Allemagne doit absolument s'imposer contre un Portugal, déjà qualifié, qui aligne une équipe bis. À la demi-heure de jeu, Marco Bode a une occasion d'ouvrir le score, mais l'attaquant du Werder Brême ne trouve que le poteau de Pedro Espinha. Alea jacta est : les champions d'Europe en titre s'inclinent finalement 3-0 sans se battre. « J'ai vécu beaucoup de choses dans ma carrière, et c'est probablement le pire ce soir. J'ai honte » , déclare le gardien Oliver Kahn juste après la rencontre. « Il n'y avait aucune confiance dans l'équipe. Coach ou pas, chacun doit réfléchir par lui-même à ce que nous avons fait à l'Allemagne ce soir. »


Au pays, la presse s'en donne à cœur joie. « Nos enfants n'ont plus d'idoles » , titre le quotidien BZ. Dans son édition du 27 juin, Sport Bild frappe encore plus fort, en publiant en première page une photo de Zidane avec la mention « Ceci est un joueur de football » ; juste à côté, une photo de saucisse habillée aux couleurs de la Nationalmannschaft avec la mention « Ceci est un joueur de l'équipe nationale » .



Par Ali Farhat
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.


Partenaires
Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Tsugi

Hier à 21:00 Pirès compte passer ses diplômes d'entraîneur 15 Hier à 20:35 Les joueurs de la Liga demandent au gouvernement un délai supplémentaire avant la reprise 7
Hier à 20:15 Papin va bien redevenir entraîneur à Chartres 9
Hier à 16:49 Trois joueurs de Charlton refusent de reprendre 2 Hier à 15:17 Jaume Roures rejoint Aulas et s'inquiète pour la Ligue 1 39
Partenaires
Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Tsugi
Hier à 15:12 Le casse-tête se poursuit à Toulon entre Boudjellal et Joye 15
Hier à 12:25 Hommages à George Floyd : la FIFA demande du bon sens 52 Hier à 09:16 La collection de tirages photo So Foot de juin est dispo !