Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 24 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Résumé

Clermont recolle sur Troyes, Le Havre entretient le suspense

Vainqueurs respectifs de Sochaux (2-0) et Auxerre (1-0) à domicile, Clermont et Le Havre peuvent avoir de bonnes raisons de croire au top 5 en fin de saison. Juste derrière, Valenciennes ramène également trois points de Grenoble (1-3), pendant que Guingamp, battu à Rodez (2-1), vient sans doute de faire une croix sur une possible accession à l'élite. En bas de tableau, Paris accroche Troyes (1-1) et conserve ses distances avec Niort, tenu en échec par Nancy (1-1) et Le Mans, incapable de préserver ses deux buts d'avance à Chambly (2-2).

Modififié

Troyes 1-1 Paris FC

Buts : Tchimbembé (21e) pour l'ESTAC // Kanté (39e) pour Paris

Cyril Mandouki aurait sans doute aimé éviter à son coéquipier Vincent Demarconnay une telle entrée en matière. Fautif sur le penalty concédé, le défenseur du PFC laisse son portier détourner la tentative de Florian Tardieu juste avant la fin du premier quart d'heure de jeu. Mais l'ESTAC n'est pas du genre à gamberger actuellement : Oualid El-Hajjam déborde sur le flanc droit et centre pour Warren Tchimbembé qui s'offre son troisième but sur les deux derniers matchs d'une jolie reprise sous la barre. Mais voilà, Paris ne rompt pas et Cheick Timité parvient à trouver Ousmane Kanté pour l'égalisation francilienne. Sauvé par une énième parade de Demarconnay sur un coup franc de Chris Bédia en toute fin de match, le Paris FC réalise la bonne opération du soir en bas de tableau en sortant de la zone de relégation.

Note du match : 51/84, comme le nombre de points obtenus par Troyes cette saison. Suffisant pour garder provisoirement la deuxième place du classement.


Clermont 2-0 Sochaux

Buts : Allevinah (17e) et Grbić (83e)

Parfois, un tir contré peut permettre de débloquer une rencontre. Le stade Gabriel-Montpied s'en félicite, puisque à la suite d'une percée côté gauche de Vital N'Simba et une frappe déviée de Jim Allevinah pour tromper Maxence Prévost, Clermont ouvre le score à domicile. Désireux de trouver la faille d'une défense auvergnate très compacte, Sochaux peine à se créer des opportunités malgré un coup franc de Jérémy Livolant à l'entrée de la surface qui passe de peu à côté du but clermontois. Plus le temps passe, plus Sochaux se découvre et l'intenable Adrian Grbić va en profiter pour inscrire son dix-septième but en championnat cette saison sur un contre assassin. Voilà Clermont qui grimpe à la quatrième place du classement, à seulement une unité de Troyes, deuxième.

Note du match : 12/15, comme le nombre de points pris par Clermont sur les cinq dernières journées de championnat.


Le Havre 1-0 Auxerre

But : Kadewere (79e)

Et si Le Havre était en passe de venir perturber la solidité de ce top 5 de Ligue 2 ? Au stade Océane, les Hacmen mettent directement la pression sur le but de Zacharie Boucher, titulaire pour la première fois de la saison en championnat. D'une belle claquette, le gardien réunionnais sort une tête malheureuse d'Aly Ndom pour garder sa cage inviolée. Solide, l'AJA donne la dent dure à son adversaire, et Mickaël Le Bihan est tout proche de trouver la lucarne havraise d'un coup franc habilement botté. Mais en matière de réalisme, c'est bien à Tino Kadewere qu'il faut s'adresser. Maladroit sur une première percée en deuxième période, le meilleur buteur du championnat règle la mire sur un centre de Barnabás Bese. Et voilà comment le HAC recolle à quatre unités d'Ajaccio.

Note du match : 20/24, comme le nombre de buts inscrits par Kadewere cette saison en Ligue 2.


Rodez 2-1 Guingamp

Buts : Bonnet (8e, 89e) // Douline CSC (74e) pour Guingamp

Après avoir grillé trop de jokers dans la course à la montée en Ligue 1, l'En Avant Guingamp se déplace sur la pelouse du stade Paul Lignon pour retrouver le chemin du succès. Très tôt, les visiteurs sont pris à la gorge avec une ouverture du score d'Ugo Bonnet sur un centre d'Ayoub Ouhafsa refusé pour un hors-jeu. Pas grave : le buteur du RAF est déterminé et inscrit un but valable deux minutes plus tard à la suite d'un cafouillage. Mené à la pause, Guingamp est tout proche d'encaisser un deuxième but, mais Marc-Aurèle Caillard rattrape son erreur de relance en détournant le tir d'Ouhafsa au-dessus de son but. Avec un brin de chance, l'EAG égalise grâce à un but contre son camp de David Douline sur corner. Mais l'histoire devait s'écrire ainsi : malgré sa domination en fin de match, Guingamp encaisse un nouveau but de Bonnet et dit sans doute adieu à ses chances de monter en Ligue 1 cette saison.

Note du match : 9/10, comme le nombre de points qui séparent Guingamp de l'AC Ajaccio, cinquième avec un match en moins.


Grenoble 1-3 Valenciennes

Buts : Benet (53e) pour Grenoble // D'Almeida (10e), Guillaume (30e) et Chergui (83e) pour le VAFC.

Après deux défaites consécutives en championnat, le GF38 avait à cœur de renouer avec le succès face à ses supporters. Mais au stade des Alpes, le premier éclair de la partie est l'œuvre de Sessi d'Almeida, auteur d'une reprise de volée lumineuse des trente mètres sur laquelle Brice Maubleu est totalement impuissant. Sonné par ce coup de bambou, Grenoble ne parvient pas à redresser la barre et concède un deuxième but à la suite d'une perte de balle d'Ibréhima Coulibaly dont profite Baptiste Guillaume. Dans le deuxième acte, les Isérois sortent la tête de l'eau grâce à Jessy Benet qui coupe au premier poteau le centre de Moussa Djitté. Métamorphosé, le collectif grenoblois colle une pression infernale à Valenciennes, mais Jérôme Prior, gagnant dans son duel face à Willy Semedo, est fondamental pour conserver la victoire. Dans les dernières minutes, Malek Chergui crucifie son ancien club et assure une victoire déterminante dans l'optique de jouer la montée en Ligue 1.

Note du match : 7/10, comme la température du soir au stade des Alpes.


Châteauroux 2-1 Caen

Buts : Grange (39e) et Diarra (90e) pour la Berri // Tchokounté (27e) pour le SMC


En pleine forme avec six buts inscrits sur ses deux dernières rencontres, le Stade Malherbe de Caen souhaite profiter de sa venue à Gaston-Petit pour faire perdurer la dynamique positive. Si Zady Sery ne parvient pas à tromper Rémi Pillot, Rémy Riou est également mis à l'exercice de la parade sur un beau tir de Leo Leroy. Plus conquérant, Caen trouve le chemin des filets grâce à une tête incisive de Malik Tchokounté. Malgré cela, les Berrichons vont bomber le torse grâce à Romain Grange, auteur d'une solide frappe imparable sous la barre de Riou. Au courage, Châteauroux parvient à se créer une très belle occasion de but via un missile sur la barre d'Alexandre Raineau. Cette détermination va s'avérer payante pour les locaux, et Fantamady Diarra offre la victoire à son équipe d'une frappe à bout portant.

Note du match : 8/10, comme le nombre de points qui séparent Châteauroux de Niort, barragiste.


Chambly 2-2 Le Mans

Buts : Doucouré (67e) et Jacques (76e sp) pour Chambly // Moussiti-Oko (44e) et Créhin (50e sp)

Dans une rencontre à huis clos étant donné la propagation du coronavirus dans le département de l'Oise, Chambly accueille Le Mans dans un silence de cathédrale. Une ambiance morose où le stoppeur camblysien Oumar Gonzalez ne va pas parvenir à garder son sang-froid avec deux avertissements synonymes d'expulsion en trente-sept minutes. En infériorité numérique, Chambly subit, et l'ouverture du score mancelle intervient juste avant la pause lorsque Stéphane Diarra lance Bevic Moussiti-Oko pour son troisième but de la saison en championnat d'un subtile ballon piqué au-dessus de Simon Pontdemé. En deuxième période, Anthony Soubervie stoppe irrégulièrement Diarra pour donner un penalty aux visiteurs. Avec un temps d'arrêt dans sa course, Vincent Créhin convertit l'offrande pour le but du break. Après la réduction de l'écart par Lassana Doucouré, Chambly recolle au Mans à la suite d'un penalty transformé par Thibault Jacques.

Note du match : 3/10, comme le numéro d'Enzo Ébossé, l'homme qui a sans doute changé l'issue du match avec son exclusion à vingt minutes du terme de la partie.


Niort 1-1 Nancy

Buts : Sissoko (40e) pour Niort // Bassi (80e sp) pour l'ASNL

C'était un match capital pour Niort dans l'optique de s'extraire de son statut de barragiste en fin de saison. Dès lors, qui d'autre qu'Ibrahim Sissoko pour débloquer la partie en faveur des siens ? À la suite d'un tir dévié par Libohy, le numéro 9 des Chamois sort les cornes et trouve le chemin des filets de Baptiste Valette. C'est déjà le dixième pion inscrit par le buteur niortais à domicile en championnat, aucun autre buteur ne fait mieux en Ligue 2. Heureux d'assister à une victoire de son équipe, le stade René-Gaillard va faire la moue à la suite d'une faute peu évidente de Thibaut Vion dans la surface. Sans aucun empathie, Amine Bassi prend Saturnin Allagbé à contre-pied. Avec ce match nul, Niort fait du surplace et doit pour l'instant se contenter de sa place de barragiste.

Note du match : 16/20, comme le nombre de matchs consécutifs à l'extérieur sans victoire pour l'AS Nancy-Lorraine. L'art de mal voyager.

Par Antoine Donnarieix
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Partenaires
Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Olive & Tom Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE

il y a 1 heure Diacre en prend encore pour son grade 29 il y a 2 heures Jérémie Janot sauve un petit chat de la mort 16
il y a 5 heures Un drone interrompt le match entre Rotherham et Sheffield Wednesday 8
Partenaires
Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Tsugi Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom
Hier à 16:58 Privé de Coupe d'Allemagne, un dirigeant dénonce la décision « d'un tribunal Mickey Mouse » 10 Hier à 15:23 Espagne : Le ministère de la Consommation ne veut plus des sites de paris comme sponsors 26
À lire ensuite
L'OM rattrapé par Amiens