Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 12 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Barcelone-Atlético

Clément Lenglet, espagnol LV2

Alors que le Barça reçoit l'Atlético pour ce qui peut déjà être le match du titre, Samuel Umtiti va vivre la rencontre confortablement assis sur le banc des remplaçants. La faute à son compatriote Clément Lenglet qui lui a pris sa place et qui, vu ses performances, n'est pas près de lui redonner.

Modififié

À moins d’être un joueur des Girondins de Bordeaux au mois d’avril et qui peut partir en vacances plus tôt que prévu, une blessure n’arrive jamais vraiment au bon moment. Et ce n’est pas Samuel Umtiti qui va dire le contraire. Blessé au genou dans les derniers jours de septembre, celui qui casse la démarche mieux que quiconque est resté cinq mois sur le carreau, avec une parenthèse d’un match le 24 novembre 2018 pour affronter l’Atlético (1-1). De retour pour affronter son club formateur de l’OL en Ligue des champions le 19 février dernier, Big Sam espérait probablement retrouver sa place de titulaire qui était la sienne avant sa blessure. Raté, c’est depuis le banc des remplaçants que le champion du monde a vu le triste 0-0 entre le Barça et Lyon. Une position que Samuel Umtiti a retrouvée lors des matchs suivants où il a pu observer l’homme qui a pris sa place : Clément Lenglet.

Les histoires d'amour commencent mal en général


Pourtant, cette nouvelle histoire d’amour entre le Barça et Clément Lenglet avait démarré sur un malentendu. Titulaire pour la première fois en Liga avec les Blaugrana face à Gérone le 23 septembre 2018 (2-2), l’ancien Nancéien n’a tenu que 34 minutes sur la pelouse du Camp Nou avant de filer aux vestiaires pour un coup de coude au visage de Pere Pons. Un mauvais départ qui sera finalement très vite oublié par les supporters du Barça, tant la suite sera bien plus réjouissante. Impérial défensivement, précis dans la relance, l’ancien du FC Séville remporte même 68% de ses duels contre 64 pour son coéquipier Gerard Piqué, qui a décidé de son côté de se remettre à jouer au football. Une charnière centrale qui encaisse, en moyenne en 2019, 0,53 but par match, contre un but par match cette saison pour la défense Piqué-Umtiti.


Alors, oui, le natif de Beauvais se fait parfois dépasser, à l’image du huitième de finale retour face à l’OL (5-1), quand il s’est fait avoir sur un crochet de Moussa Dembélé. Mais sa réaction a été forte, et dans la foulée, Lenglet a sorti un match de patron. Et ce n’est pas l’Espanyol, qui a vu le défenseur français de 23 ans faire un sauvetage de mammouth sur un tacle devant Wu Lei alors que le score n’était que de 1-0, qui dira le contraire. Pour le principal intéressé, cette évolution n’est due qu’à une chose : l’observation et le travail, comme il l’explique dans le SoFoot n°164 : « On n’a pas le même jeu, mais j’observe beaucoup ce que font Thiago Silva et Sergio Ramos. Samuel Umtiti, aussi. Au quotidien, quand j’en ai besoin, je n’hésite pas à lui poser des questions. » Ce que ne dit pas Clément Lenglet, c’est qu’à présent, c’est au tour de Samuel Umtiti, qui était titulaire au côté de Lenglet lors du match nul 4-4 à Villarreal, de l’observer et de lui poser des questions.


Prochain objectif : l'équipe de France


Passé devant Samuel Umtiti dans la hiérarchie des défenseurs centraux au Barça, Clément Lenglet a encore un peu de boulot avant de convaincre Didier Deschamps de faire appel à lui. Alors que son nom était évoqué pour figurer dans la dernière liste des Bleus, DD était finalement resté fidèle envers ses soldats en appelant Umtiti, Varane, Kimpembe et... Zouma, avant de justifier l’absence de Lenglet par « un manque d'expérience internationale » . Visiblement aussi calme sur un plateau de télévision que sur un rectangle vert, Clément Lenglet était revenu sur ce camouflet au micro du Canal Football Club : « Je connais un peu la méthode du sélectionneur, qui aime prendre deux gauchers et deux droitiers en défense centrale. Sam et Presnel sont des joueurs qui ont gagné la Coupe du monde, qui sont là depuis très longtemps, qui sont performants. Il y a une liste qui a été faite et je la respecte totalement. »


En mission commando pour convaincre Didier Deschamps de lui faire une place dans le groupe, Clément Lenglet va pouvoir profiter de la réception de l’Atlético pour avancer ses pions. D’autant plus que les Colchoneros et Antoine Griezmann lui ont rarement souri en championnat. Lors de son premier duel face à eux en mars 2017 (1-3), il était sorti à la pause. Les deux autres rencontres s’étaient soldées par une défaite, avec notamment un violent 5-2 au cours duquel Grizou avait claqué un triplé. Sauf que le nouvel acteur de Netflix va vite se rendre compte que Clément Lenglet n’est plus le même homme, et qu’il a bien changé en un an. L'occasion rêvée, pour Lenglet, de briller face à l'un des chouchous de Deschamps. Et espérer que ce dernier lui envoie un petit SMS pour lui dire qu’il serait peut-être temps de songer à changer ses plans.

par Steven Oliveira
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Partenaires
Tsugi Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Un autre t-shirt de foot est possible Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons MAILLOTS FOOT VINTAGE

Hier à 08:59 EXCLU : 10€ GRATUITS à récupérer sans sortir votre CB pour parier !
Hier à 17:22 Le gouvernement décidé à s’attaquer au streaming illégal 149 Hier à 16:50 Le récap de la #SOFOOTLIGUE 4 Hier à 16:04 Vers une communication des arbitres au public après chaque usage de la VAR ? 47
Hier à 14:30 La Pro League lance enfin son appel d'offres 1
Partenaires
Tsugi Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Un autre t-shirt de foot est possible
Hier à 12:00 Amazon va diffuser onze matchs de Premier League gratis 30
Hier à 09:29 Javier Tebas annonce sa démission pour forcer des élections 25