Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociaux MoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 36 Résultats Classements Options
Abonne-toi à SOFOOT Boutique (Photos, T-Shirt, goodies, etc.)
  1. //
  2. //
  3. // United-City (0-2)

City surclasse United dans le derby de Manchester

Beaucoup trop fort pour son adversaire, Manchester City a facilement remporté le derby de Manchester sous le déluge à Old Trafford ce samedi après-midi (0-2) grâce à un but contre son camp d'Éric Bailly et un pion de Bernardo Silva. Mais au-delà du score, c'est la faiblesse affichée par les Red Devils qui interroge.

Modififié

Manchester United 0-2 Manchester City

Buts : Bailly (7e, CSC) et Silva (45e) pour les Citizens

La statistique d'avant-match avait de quoi susciter un rictus d'incompréhension : Ole Gunnar Solskjær, en sursis sur le banc de Manchester United, était le seul entraîneur à posséder un bilan positif face à Pep Guardiola (quatre succès pour le Norvégien, contre trois pour l'Espagnol et un match nul). Mieux encore, Manchester United restait sur trois victoires et un nul lors des quatre dernières confrontations en Premier League face à Manchester City. Un accomplissement, combiné à la confiance d'une belle, mais trompeuse victoire contre Tottenham la semaine dernière, qui a volé en éclats ce samedi après-midi sur la pelouse trempée d'Old Trafford. Trop forts, les Citizens ont mangé les Red Devils (0-2), renvoyés à leurs doutes. Et la note aurait pu être bien plus salée.

David de Gea, les miracles ne suffisent pas

Si, en reconduisant le 3-5-2 à l'œuvre contre Tottenham, Solskjær souhaitait assurer le coup derrière, il a oublié un détail : empiler les défenseurs ne suffit pas. Cette dure réalité lui arrive d'ailleurs très vite dans la tronche, lorsque le malheureux Éric Bailly, pour ses premières minutes en championnat cette saison, expédie le ballon dans son propre but en taclant de manière hasardeuse sur un centre de João Cancelo (0-1, 7e). Signe de la fébrilité qui habite les Red Devils, d'autant qu'ils ne parviennent pas à exister offensivement (cinq petits tirs, un cadré) hormis sur une volée soudaine de Cristiano Ronaldo repoussée par Ederson peu avant la demi-heure de jeu. La suite ? Le show David de Gea. Abandonné par sa défense, le gardien espagnol multiplie les exploits devant Gabriel Jesus, Lindelöf (oui, son coéquipier) et Cancelo par deux fois. Mais sa charnière, ultra-passive, le trahit sur un centre de Cancelo repris au second poteau par ce filou de Bernardo Silva (0-2, 45e).

Solskjær, stop ou encore ?

Sereins et sans forcer, les Sky Blues contrôlent aisément la rencontre et se permettent même quelques erreurs techniques. Notamment İlkay Gündoğan, sur un beau ballon de Rodri. Sans conséquence tant Harry Maguire, encore en grande difficulté ce samedi, et ses coéquipiers semblent avoir baissé les bras à la pause. Et ce, malgré les entrées successives de Jadon Sancho, Marcus Rashford ou encore Alex Telles (ce dernier remplaçant Luke Shaw, touché à la tête). Phil Foden passe même tout proche du troisième but, mais sa frappe vient taper le montant gauche de De Gea, alors que John Stones manque le cadre à bout portant. Manchester United évite la claque sur le tableau d'affichage cette fois-ci, mais l'écart de niveau abyssal demeure très embarrassant et va remettre Ole Gunnar Solskjær sur la sellette. Une fois de plus, une fois de trop ?



Manchester United (3-5-2) : De Gea - Bailly (Sancho, 46e), Lindelöf, Maguire - Wan-Bissaka, Fernandes, McTominay, Fred (Van de Beek, 80e), Shaw (Telles, 73e) - Greenwood (Rashford, 67e), Ronaldo. Entraîneur : Ole Gunnar Solskjær.

Manchester City (4-3-3) : Ederson - Walker, Stones, Dias, Cancelo - De Bruyne, Rodri, Gündoğan - Jesus, Silva, Foden. Entraîneur : Pep Guardiola.


  • Résultats et classement de la Premier League

    Par Fabien Gelinat
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié




    Dans cet article


    Partenaires
    Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Olive & Tom
    Hier à 08:45 LOTO du samedi 27 novembre 2021 : 27 millions d'€ à gagner (cagnotte record) ! 1 Hier à 23:55 Palmeiras vient à bout de Flamengo et conserve son titre en Copa Libertadores 6
    Partenaires
    MAILLOTS FOOT VINTAGE Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Tsugi Olive & Tom Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine
    Hier à 12:32 Nani et Orlando City, c'est fini 11