Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options

City sur le gong, les gros suivent

Au terme de scénarios bien différents, Manchester City, Liverpool, Chelsea et Arsenal ont tous gagné. Comme Everton, que Rooney a réveillé d'un triplé contre West Ham.

Modififié

Chelsea 1-0 Swansea

But : Rüdiger (55e)

Plus compliqué que prévu pour les Blues. Au Bridge, les locaux ont (très) longtemps attendu pour prendre enfin les devants. Avec comme héros Rüdiger, le défenseur central étant au bon endroit au bon moment (et pas du tout hors jeu) pour placer une tête dans le but quasiment vide. À part ça ? Une domination outrageuse des champions en titre, des frappes dans tous les sens et des occasions à n'en plus finir. Mais un seul but. Qui vaut tout de même trois points. Et là est le plus important.

Note du match : 4/10, parce qu'on préfère les bouclettes de Luiz à la sobriété de Rüdiger.

Chelsea (3-4-3) : Courtois - Rüdiger, Christensen, Cahill - Alonso, Kanté, Fàbregas, Zappacosta - Willian, Pedro, Morata
Swansea (4-3-1-2) : Fabiański - Naughton, Van der Hoorn, Mawson, Olsson - Ki Sung-ueng, Mesa, Carroll - Sanches - Bony, J. Ayew




Arsenal 5-0 Huddersfield

Buts : Lacazette (3e), Giroud (69e et 87e), Sánchez(70e) et Özil (73e)

C'est ce qu'on appelle un 100% : tous les joueurs offensifs d'Arsène Wenger ayant disputé au moins une mi-temps ont marqué. Avec une mention spéciale pour Özil, auteur de deux passes décisives (comme Ramsey). Quant au match en lui-même, le suspense n'a pas franchement été au rendez-vous, Lacazette ouvrant le score dès la troisième minute de la partie sur une superbe action collective. Le deuxième pion, signé Giroud, a achevé un mouvement tout aussi esthétique. Pour le kif, Sánchez et Özil ont également fait trembler les filets, prouvant qu'Arsenal pète la forme actuellement, pendant que Giroud volait un goal à Kolašinac. À ce niveau-là, les Gunners semblent imprenables (contre les petites teams). Pauvre Huddersfield.

Note du match : 3/5, comme le nombre de caramels collés par des Français.

Arsenal (3-4-3) : Čech - Koscielny, Mustafi, Monreal - Bellerín, Ramsey, Xhaka, Kolašinac - Özil, Sánchez, Lacazette
Huddersfield (3-4-3) : Lössl - Jørgensen, Schindler, Cranie - Hadergjonaj, Mody, Hogg, Kachunga - Quaner, Löwe, Mounié




Manchester City 1-0 Southampton

Buts : Van Dijk CSC (47e) et Sterling (96e) // Romeu (75e) pour Southampton

La réussite du champion, définitivement. Car cette saison, les Citizens parviennent à s'imposer à l'arrachée même quand ils gâchent la majorité de leurs occasions. Cette fois, le leader de Premier League a fait la différence sur un coup franc de De Bruyne, dévié dans son propre camp par Van Dijk juste après la pause. Et malgré l'égalisation de Romeu (sur une passe de Boufal), Sterling a (une fois de plus) envoyé un superbe bonbon dans les cages de Forster à la dernière seconde. Le succès n'en reste pas moins mérité. Mais le championnat risque d'être rapidement plié. S'il ne l'est pas déjà.

Note du match : 8/10, comme le nombre de points d'avance des Sky Blues sur Manchester United, leur dauphin.

Manchester City (4-3-3) : Ederson - Walker, Otamendi, Kompany, Delph - Fernandinho, Gündoğan, De Bruyne - Sterling, Jesus, Agüero
Southampton (5-3-2) : Forster - Bertrand, Hoedt, Van Dijk, Yoshida, Soares - Højbjerg, Lemina, Romeu - Redmond, Long




Stoke 0-3 Liverpool

Buts : Mané (18e) et Salah (77e et 83e)

Salah n'est pas titulaire ? Pas grave, il y a Mané. Les supporters des Reds l'ont peut-être oublié, mais le Sénégalais sait se montrer décisif lorsqu'il le faut. Au quart d'heure de jeu, l'ailier n'a pas manqué l'occasion de dépuceler le compteur et mettre sur la bonne voie un Liverpool sérieux et pas transcendant. En fin de rencontre, c'est encore Sadio qui s'est arraché pour récupérer un ballon anodin, fixer, dribbler, accélérer et centrer direction... la volée sublime de Salah, auteur d'un doublé quelques minutes plus tard. Un binôme (a)doré.

Note du match : 0/10, parce qu'on voulait aussi voir Crouch briller.

Stoke City (3-4-3) : Grant - Zouma, Shawcross, Martins Indi - Pieters, Fletcher, Diouf, Allen - Shaqiri, Choupo-Moting, Crouch
Liverpool (4-3-3) : Mignolet - Gómez, Lovren, Matip, Moreno - Wijnaldum, Can, Oxlade-Chamberlain - Solanke, Firmino, Mané




Bournemouth 1-2 Burnley

Buts : King (79e) pour Bournemouth // Wood (37e) et Brady (66e)


Soyons concis : Bournemouth n'avait pas perdu depuis trois rencontres, Bournemouth n'avait pas pris de buts non plus, mais ce soir, Bournemouth n'a pas été solide du tout. Résultat : Burnley en profite.

Note du match : ?/10

Bournemouth (4-4-1-1) : Begović - Francis, Cook, Aké, Daniels - Ibe, Arter, Surman, Pugh - King - Wilson
Burnley (4-5-1) : Pope - Mee, Tarkowski, Ward, Bardsley - Guðmundsson, Defour, Cork, Brady, Hendrick - Wood



Everton 4-0 West Ham

Buts : Rooney (18e, 28e, et 67e) et Williams (78e)

Soyons encore plus concis : Rooney a été immense. Et West Ham, où Lanzini a raté un penalty, aussi performant que d'habitude.

Note du match : 7/10, comme le nombre de buts de Wayne en championnat.

Everton (4-2-3-1) : Pickford - Kenny, Martina, Holgate, Williams - Gueye, Davies - Lennon, Sigurðsson, Calvert-Lewin - Rooney
West Ham (4-2-3-1) : Hart - Zabaleta, Cresswell, Reid, Ogbonna - Kouyaté, Obiang - Masuaku, Lanzini, Arnautović - A. Ayew


  • Résultats et classement de Premier League
    Retrouvez toute l'actualité de la Premier League

    Par Florian Cadu
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    Hier à 18:01 Il marque après 729 jours de disette 31
    Hier à 16:04 La troisième Coupe d'Europe officialisée en décembre 56

    Le Kiosque SO PRESS

    Hier à 14:33 Carrasco offre 10 000 euros à un coéquipier qu'il a envoyé à l'hôpital 14
    Partenaires
    Tsugi Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur MAILLOTS FOOT VINTAGE Un autre t-shirt de foot est possible
    Hier à 09:52 Mediapro ne revendra pas ses droits 40 Hier à 09:23 Rivelino dézingue le jeu de l'équipe de France 166 Hier à 08:48 Football Leaks : pour Agnelli et Čeferin, c'est une « fiction » 25