Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 12 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Community Shield
  3. // Liverpool-City (1-1)

City s'agrippe au Community Shield

Asphyxié par Liverpool après la pause, City a serré les miches tout en s'appuyant sur un excellent Claudio Bravo pour résister aux assauts des Reds. Pour finalement emporter son second Community Shield d'affilée, au terme d'une séance de tirs au but parfaitement maîtrisée.

Modififié

Liverpool 1-1 (4 TAB à 5) Manchester City

Buts : Matip (77e) pour Liverpool // Sterling (12e) pour Manchester City

Jurgen Klopp l'avait pourtant assuré. « C'est la Supercoupe, vous la gagnez, tout le monde s'en fout. » Peut-être, mais ses hommes se sont quand même castagnés comme de vieux chiens de guerre pour tenter d’empêcher City de conserver le fameux trophée. Une baston que les Reds ont dominé de la tête et des épaules, en seconde période. Problème : leurs offensives se sont systématiquement fracassées sur un mur, nommé Claudio Bravo. Un mur qui détournait aussi le tir au but de Wijnaldum, synonyme de victoire et de trophée pour des Citizens dominés mais vaillants de bout en bout.

Débuts piano piano


Sans doute nostalgiques des vacances, les défenseurs des deux camps n'ont semble-il pas trop la tête à Wembley. La rentrée, c'est lourd. Surtout quand on doit se farcir le sale boulot derrière, et Stones et Otamendi laissent Firmino et Salah gambader à leur gré, dans la surface. Le premier sert rapidement l’Égyptien près de la cage adverse, mais le Pharaon banane complètement son face-à-face avec Alisson. Zinchenko, lui aussi tête en l'air, se laisse ensuite à son tour battre par la vitesse de l'ailier des Reds qui loupe encore la cible. Coup de pot pour City, l'arrière-garde de Liverpool est également aux fraises. Pas fou, David Silva en profite pour dévier astucieusement pour Sterling dans la surface qui zigouille Alisson de près.


Fini la récré, tout le monde ressort les cahiers : si le jeu ne gagne pas forcément en intensité, les lignes se resserrent et Liverpool sort lentement mais surement la boite à baffes. À l'image des tacles énervés de Fabinho, et des sorties semelle en avant de Joe Gomez. Liverpool a enfin retrouvé les crocs, et City se met soudainement à devoir esquiver d'un rien les coups de mâchoire des Reds. La bête Van Dijk, enfin lâchée, multiplie les montées balle au pied et manque d'un cheveu d'égaliser quand sa reprise pied gauche sur corner s'écrase sur la barre. Puis c'est Salah qui mystifie trois défenseurs des Sky Blues, avant d'envoyer un tir vicelard sur le poteau de Bravo.

Rouge Total


En feu offensivement, les Reds n'ont cependant plus trop la boule à défendre et ne doivent qu'à la maladresse de Sterling de ne pas voir City les crucifier en contre. Parfaitement lancé par Walker, l'ailier britannique s’emmêle le cerveau et les pinceaux devant Alisson, bousillant un duel en forme de balle de match. C'est balot pour les Mancuniens parce que Van Dijk, à la réception d'un coup de pied arrêté, envoie une douceur sur le crane de Matip qui égalise à bout portant. Archi dominateurs, les poulains de Klopp piétinent dès lors allègrement des Citizens sans réaction qui ne doivent leur salut qu'aux coups d'éclat à répétition d'un Claudio Bravo impeccable à l'heure de détourner les tentatives de Keita et Salah. Et quand le portier chilien est à cours de miracle, c'est Kyle Walker qui rattrape les siens par la peau des fesses en sauvant sur sa ligne une tête lobée de Salah dans le temps additionnel. City soupire de soulagement et tout ce beau monde se prépare pour la séance de tir aux buts, le Community Shield ne prévoyant pas de séance de prolongation. Un ultime exercice de style où seul Wijnaldum échoue, sa frappe étant détournée par un Bravo décidément monstrueux de bout en bout. De quoi permettre à City de décrocher son second Community Shield de rang, et de débuter la saison avec une victoire de prestige dans la besace. Guardiola prend, évidemment.



Liverpool (4-3-3) : Alisson - Alexander-Arnold, Gomez, Van Dijk, Robertson - Fabinho, Henderson, Wijnaldum - Origi, Salah, Firmino. Entraîneur : Jurgen Klopp.

Manchester City (4-3-3) : Bravo - Walker, Stones, Otamendi, Zinchenko - Rodri, David Silva, De Bruyne - Sané, Bernardo Silva, Sterling. Entraîneur : Pep Guardiola.


Par Adrien Candau
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié




Dans cet article


Hier à 15:36 EuroMillions : 100 millions d'€ à gagner + 20€ de bonus offerts ce vendredi 1
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Tsugi Un autre t-shirt de foot est possible Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE