Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 7 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Résumé

City et le Bayern cartonnent, le Dinamo Zagreb détonne

Large et surprenant vainqueur de l'Atalanta (4-0), le Dinamo Zagreb a mis fin à une disette de onze matchs en C1 et occupe ce soir la première place du groupe C, devant Manchester City, tranquille à Donetsk (0-3). Le Bayern en a lui aussi passé trois à l'Étoile rouge de Belgrade (3-0), et entame idéalement sa campagne, à l'inverse du Bayer Leverkusen, dominé à la maison par le Lokomotiv Moscou de Grzegorz Krychowiak (1-2).

Modififié

Bayern Munich 3-0 Étoile rouge de Belgrade

Buts : Coman (34e), Lewandowski (80e) et Müller (90e+1)

Ce match débute par un joli message d'espoir adressé à Timo Stavitski par Rajiv van La Parra, aligné sur l'aile gauche de l'Étoile rouge et preuve vivante qu'on peut avoir ciré le banc en Ligue 2 à Caen et finir titulaire en Ligue des champions. L'ancien Malherbiste (18 matchs entre 2008 et 2011) est ainsi aux premières loges pour voir Coutinho (21e) et Hernandez (25e) manquer de peu le cadre. Et surtout pour voir Kingsley Coman, l'un des quatre Français titulaires du côté du Bayern ce soir (avec Pavard, Hernandez et Tolisso), soulager l'Allianz Arena d'une tête plongeante sur un bon travail côté gauche de Perišić (1-0, 34e). D'un bel enchaînement aérien dans la surface, le Croate pense offrir le break aux Bavarois, mais son lob de l'extérieur du gauche rebondit sur la barre (65e). C'est finalement à Lewandowski que revient ce plaisir, à la conclusion d'un coup de flipper affreux avec deux défenseurs serbes (2-0, 80e). Rien de comparable avec ce pion de Müller, buteur d'une superbe volée en pleine course sur un coup franc de filou de Tolisso (3-0, 90e+1). Bref, une soirée bien remplie pour le Bayern, leader de son groupe après le nul de Tottenham sur le terrain (2-2) de l'Olympiakos.

Note du match : 15/16, comme le ratio de victoires du Bayern sur ses dernières réceptions en phase de poules de la Ligue des champions.


Dinamo Zagreb 4-0 Atalanta

Buts : Leovac (10e) et Oršić (31e, 42e et 68e)

Kévin Théophile-Catherine étant titulaire en défense centrale, les latéraux du Dinamo peuvent monter sans crainte. Ce que fait à merveille l'arrière gauche Leovac, à point nommé pour reprendre de près un centre de son pendant du côté droit Stojanović (1-0, 10e), puis pour parfaitement servir en retrait Oršić (2-0, 31e). À l'origine des deux premiers buts, la pépite Dani Olmo est encore au départ du troisième signé Oršić, seul dans les six mètres pour pousser au fond une remise d'Ademi, sur un centre de... Stojanović (3-0, 42e). Sous le regard dépité de Gian Piero Gasperini, l'Atalanta, étouffée en première période, tente de réagir, par l'intermédiaire notamment d'Alejandro Gómez. Mais les tentatives du « Papu » et Zapata sont désespérément vaines, ce soir. À l'inverse de celles d'Oršić, qui s'offre carrément un triplé sur un service de... Théophile-Catherine. La boucle est bouclée.

Note du match : 11/20, comme le nombre de défaites consécutives essuyées par le Dinamo en C1 avant la venue de l'Atalanta. Les Croates n'étaient plus qu'à un revers du record détenu par Anderlecht.


Shakhtar Donetsk 0-3 Manchester City

Buts : Mahrez (25e), Gündoğan (38e) et Gabriel Jesus (72e)

John Stones et Aymeric Laporte étant absents, Guardiola débarque au Metalist Stadion de Kharkiv avec une charnière Fernandinho-Otamendi. Le technicien catalan s'en fout : il sait que les attaquants du Shakhtar ne toucheront pas une canette. Totalement maîtres du cuir, les Citizens voient leur domination récompensée par Mahrez, en embuscade après un tir de Gündoğan renvoyé par le poteau (0-2, 25e). Bien élevé, Mahrez rend la monnaie de sa pièce à l'Allemand, buteur d'un pointard après un bon décalage de l'ancien Havrais (0-2, 38e). Dans une défense ukrainienne aux abois, Sterling est tout proche du 3-0 au retour des vestiaires, mais touche le poteau. Gündoğan et De Bruyne auront eux aussi l'opportunité de tripler la mise, ce dont se charge finalement Gabriel Jesus en contre, consécutif à un corner du Shakhtar (3-0, 72e). De quoi faire passer aux Ukrainiens l'envie de sortir de leur camp. Et permettre à Guardiola de relancer Benjamin Mendy, huit mois après sa dernière apparition. La fête est totale pour les Skyblues.

Note du match : 8/10, comme le nombre de Brésiliens présents sur la pelouse du Metalist Stadion au coup d'envoi : cinq côté Shakhtar, si l'on inclut les deux Ukrainiens d'adoption Marlos et Moraes, et trois côté City (Ederson, Fernandinho et Gabriel Jesus).



Bayer Leverkusen 1-2 Lokomotiv Moscou

Buts : Höwedes (25e, CSC) pour le Bayer // Krychowiak (16e) et Barinov (37e) pour le Lokomotiv

Les frères Miranchuk et Jefferson Farfán sont blessés ? Pas un souci pour le Loko, qui peut toujours compter sur Grzegorz Krychowiak. D'un tir croisé, l'ancien Parisien conclut un contre moscovite rondement mené et relayé par João Mário (0-1, 16e). Tout cela perturbe Höwedes, qui dévie un tir d'Aránguiz et surprend son propre gardien (1-1, 25e), et surtout Hrádecký, le portier du Bayer, qui foire totalement sa relance et se fait lober par Barinov (1-2, 37e). Soulagé de voir les têtes de Volland (45e+3) et Havertz (50e) fuir le cadre, Guilherme se montre plus inspiré que son homologue finlandais face à Alario (53e) et surtout dans le money time devant Amiri et Havertz. Résultat, c'est le Lokomotiv qui occupe ce soir la première place du groupe D.

Note du match : 7/10, comme le nombre de défaites consécutives, avant ce match, du Lokomotiv face aux clubs allemands en Coupe d'Europe. Merci Hrádecký !



  • Résultats et classement de la Ligue des champions

    Par Simon Butel
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    Partenaires
    Tsugi Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Un autre t-shirt de foot est possible MAILLOTS FOOT VINTAGE

    Hier à 14:08 L'UEFA pourrait retirer la finale de la C1 à Istanbul 40
    Hier à 13:55 Guendouzi dans la liste des 20 nommés pour le Golden Boy 2019 17
    Partenaires
    MAILLOTS FOOT VINTAGE Un autre t-shirt de foot est possible Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom Tsugi
    Hier à 10:17 Cenk Şahin « libéré » par Sankt Pauli après avoir soutenu l'armée turque 63
    À lire ensuite
    Les notes du Real