Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 11 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Résumé

City confirme ses ambitions, Liverpool ses carences

Auteur d'une nouvelle raclée à Watford (0-6), Manchester City prend la tête du classement, en attendant que son colocataire de Manchester reçoive Everton demain après-midi. Derrière, Burnley est allé chercher un bon point sur la pelouse de Liverpool (1-1), West Bromwich et West Ham ont livré une véritable purge (0-0).

Modififié

Crystal Palace 0-1 Southampton

But : Davis (6e) pour Southampton



Huddersfield 1-1 Leicester

Buts : Depoitre (46e) pour Huddersfield // Vardy (50e) pour Leicester

Chelsea, Arsenal, Manchester United. Voici trois des quatre premiers adversaires de Leicester cette saison. Un calendrier bien compliqué qui explique à première vue la place de dix-septième au classement des Foxes. Un petit coup d’œil sur la première période suffit pourtant à comprendre que le mal est plus profond qu’un simple problème de calendrier. Très bas sur le terrain, les coéquipiers de Riyad Mahrez galèrent à aligner trois passes et n’arrivent donc logiquement pas à s’approcher des cages de l’ancien Guingampais, Jonas Lössl. Conscientes d’avoir offert un spectacle bien terne aux spectateurs du Kirklees Stadium, les deux équipes reviennent avec d’autres ambitions. Titulaire en l’absence de Steve Mounié, l’attaquant belge Laurent Depoitre fait parler son physique pour aller battre Kasper Schmeichel d’une frappe croisée. Un avantage de courte durée puisqu'un penalty de Jamie Vardy remet les siens sur les rails. Quatre minutes de folie puis... plus rien ou presque. Un match nul, bien nul.


Liverpool 1-1 Burnley

Buts : Salah (30e) pour Liverpool // Arfield (27e) pour Burnley

Depuis le début de saison, Burnley s’est fait une spécialité d’accrocher les têtes de série après sa victoire à Chelsea suivie d’un nul à Tottenham. Liverpool était donc prévenu. Mais comme souvent, les Reds se sont fait trahir par leur défense. Une mésentente entre Matip et Klavan, dont profite Scott Arfield pour battre Simon Mignolet. Heureusement pour la bande de Jürgen Klopp, Mohamed Salah est très en forme depuis son arrivée à Liverpool et remet les Reds dans la partie après un enchaînement tout en facilité : contrôle du gauche, frappe croisée du gauche. Battu une fois, Nick Pope a voulu prouver à son coach qu'il avait les épaules pour remplacer l'habituel titulaire Tom Heaton, blessé de longue durée. Résultat, Daniel Sturridge a eu beau tenter de nombreuses frappes (2e, 20e, 45e), il n'a jamais pu battre Nick Pope. Et quand le portier anglais n'était pas sur la trajectoire du ballon, sa barre transversale venait à sa rescousse, comme sur cette frappe de Dominic Solanke (87e). Un mélange de talent défensif et de baraka qui permet à Burnley d'accrocher une nouvelle tête de série à son tableau de chasse. Battu cinq à zéro la semaine dernière par City, Liverpool continue d'inquiéter.


Newcastle 2-1 Stoke

Buts : Atsu (19e) et Lascelles (69e) pour Newcastle // Shaqiri (57e) pour Stoke

Après avoir été une terre d’accueil pour les joueurs issus du championnat de France, Newcastle a légèrement changé sa stratégie de recrutement depuis son retour en Premier League cet été. Un choix payant puisque les Magpies (sans aucun Français et/ou joueur passé par la Ligue 1 dans le onze de départ) se sont imposés face au Stoke City de Jesé, fantomatique jusqu’à sa sortie à l’heure de jeu. Un succès que Rafa Benítez doit avant tout à la patte gauche de son milieu écossais, Matt Ritchie, qui offre un premier caviar au Ghanéen Christian Atsu, avant de remettre cela sur corner pour la tête du défenseur-déménageur Jamaal Lascelles. Pourtant tout aussi beau, le pied gauche de Xherdan Shaqiri, auteur d’une jolie frappe enroulée, n’a pas suffi.


Watford 0-6 Manchester City

Buts : Agüero (28e, 31e et 81e), Gabriel Jesus (38e), Otamendi (63e) et Sterling (89e, sp) pour Manchester City

Critiqué la saison dernière par Pep Guardiola, Sergio Agüero a décidé de mettre les choses au clair en ce début de saison. Déjà buteur lors des deux dernières gifles infligées par Manchester City à Liverpool (5-0) et Feyenoord (0-4), l’attaquant argentin a frappé encore plus fort. Une tête sur un coup franc de De Bruyne, un plat du pied dans le but vide et un slalom dans la surface de Watford. Easy. Avec 175 buts, le Kun n’est plus qu’à trois longueurs du meilleur buteur de l’histoire des Citizens, Eric Brook. Et sinon, dans la rencontre ? Agüero a offert un caviar à l’autre homme en forme, Gabriel Jesus, Benjamin Mendy a cavalé sur son couloir gauche, Watford n’a pas vu le jour, Étienne Capoue est sorti du banc, Otamendi a profité d’un nouveau caviar de David Silva pour alourdir le score, Watford n’a toujours pas vu le jour et Sergio Agüero a laissé Raheem Sterling participer à la fête en lui laissant le péno du 6-0.



West Bromwich 0-0 West Ham



Dans ce derby des West, les deux formations l'étaient totalement. 90 très très longues minutes pour les spectateurs présents à The Hawthorns, qui n'ont tremblé qu'à une seule reprise sur cette frappe monstrueuse de Pedro Obiang qui s'écrase sur la barre transversale. Un nul très, très, très nul.

  • Résultats et classement de Premier League
    Retrouvez toute l'actualité de la Premier League

    Par Steven Oliveira
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    Hier à 16:29 La VAR débarque en Premier League la saison prochaine 14

    Le Kiosque SO PRESS

    Partenaires
    Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Un autre t-shirt de foot est possible Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom
    Hier à 11:52 Diego Maradona : « Mourinho est le meilleur coach du monde » 75