Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 1 Résultats Classements Options

Cinq joueurs érythréens ont disparu en Ouganda

Modififié
Pour fuir le service militaire à durée illimitée.

Rogers Mulindwa, responsable du Conseil des associations de football d’Afrique de l’Est et centrale, a déclaré à l’AFP ce jeudi que cinq joueurs de l’équipe nationale d’Érythrée avaient disparu alors qu’ils disputaient un tournoi régional en Ouganda. Selon les informations du Monde Afrique, ces cinq Érythréens pourraient avoir fui pour demander l’asile politique en Ouganda, une pratique répandue dans la région.


En effet, depuis son indépendance en 1993, l’Érythrée vit sous la main de fer du président Issaias Afeworki. Voilà pourquoi déjà en 2015, dix footballeurs de l’équipe nationale avaient demandé l’asile politique au Botswana, après avoir disputé un match de qualification pour la Coupe du monde 2018. En 2012, ce sont dix-huit d’entre eux qui en avaient fait de même, déjà en Ouganda. Ce pays de la corne de l’Afrique a d’ailleurs été exclu de certaines compétitions continentales, car ses joueurs profitaient souvent des déplacements dans les pays voisins pour prendre la tangente.

Ça a toujours été une bonne idée de fuir les After-worki. AD
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Tsugi Un autre t-shirt de foot est possible MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons

Hier à 17:00 Viens mater PSG-OM lors d’une soirée inédite 2 salles, 2 ambiances 5
Hier à 16:03 Nike, Adidas et Puma se partagent 99% des crampons portés en Ligue 1 46 Hier à 13:35 La Premier League illégalement streamée par 5 millions de personnes chaque année 68
Partenaires
Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Un autre t-shirt de foot est possible Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons
Hier à 11:44 C'est quoi, TIME TO SO FOOT ? 2
Hier à 11:00 Les U18 d'Ingré tabassés après un match de Coupe Gambardella 48