Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 3e journée
  3. // Bordeaux/FC Sion

Christian Constantin se défend

Modififié
Un Constantin pourrait en cacher un autre.

Accusé d'avoir proféré des insultes racistes à l'encontre de Wahbi Khazri après le match entre les Girondins et son équipe ce jeudi en C3 (0-1), le président du FC Sion, Christian Constantin, se défend : « Je ne l'ai jamais croisé ni insulté. J'étais encore dans la tribune quand cela se serait passé. En plus, tout est au conditionnel. Quand je suis descendu à la fin du match pour aller féliciter l'équipe, Khazri n'y était plus. Je ne me sens nullement concerné, on m'accuse d'avoir soi-disant prononcé ces propos dans le couloir, alors que je n'y étais tout simplement pas. D'ailleurs, pourquoi l'aurais-je fait alors même que l'on gagnait et que l'on vivait une soirée parfaite. Il y avait huit équipes de TV dans les couloirs du stade et si j'avais prononcé les propos dont on m'accuse, les images circuleraient déjà depuis longtemps. Je vous le répète, je n'étais pas là. On m'a rapporté que l'on parlait d'un Daniel Constantin. Or, dans le club, hormis moi, il y a encore mon fils Barthélémy ainsi qu'un Bertrand Constantin, qui s'occupe des supporters. Y-a-t-il eu une embrouille avec ce dernier ? Cela m'étonnerait beaucoup » a déclaré le dirigeant suisse au quotidien Le Matin.


Pas de preuves = pas de coupable ? AM
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 15:23 Rocco Siffredi prend la défense de Ronaldo 159 Hier à 12:37 Wenger est prêt à retrouver du boulot « à partir du 1er janvier 2019 » 36
Partenaires
Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Un autre t-shirt de foot est possible Podcast Football Recall Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
À lire ensuite
Le geste fou de Luca Zidane