Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. // Euro Espoirs
  2. // Gr. E
  3. // Italie-Espagne (3-1)

Chiesa et l'Italie mystifient l'Espagne

Modififié

Italie Espoirs 3-1 Espagne Espoirs

Buts : Chiesa (36e, 64e) et Pellegrini (82e) pour l'Italie // Ceballos (8e) pour l'Espagne

Entrée en lice à la maison réussie.

Après la troisième place perdue par leurs cadets lors de la Coupe du monde U19 en Pologne, les joueurs de Luigi Di Biagio commençaient leur Euro Espoirs ce dimanche soir contre l'Espagne. Dès l'entame, la maîtrise du jeu et du ballon est espagnole. Au bout d'une séquence de possession interminable, Dani Ceballos envoie une frappe enveloppée somptueuse dans la lucarne d'Alex Meret (0-1, 8e) et lance le match. Zaniolo bousculé, Barella et Kean étouffés, la délivrance est évidemment venue de Federico Chiesa. À la suite d'un contrôle sensationnel, le Florentin mystifie son adversaire direct avant de surprendre et tromper Unai Simon qui avait anticipé un centre en retrait (1-1, 36e). Le stade Renato-Dall'Ara de Bologne peut exulter, les hommes de Di Biagio lancent enfin leur Euro.


Après la sortie sur blessure de Zaniolo juste avant la mi-temps, Chiesa décide d'allumer quelques banderilles avant de faire à nouveau vibrer Bologne après l'heure de jeu (2-1, 64e), encore lui. Finalement peu dangereux, les Espagnols tentent de s'en remettre à Dani Ceballos, mais le milieu de terrain du Real Madrid ne peut faire le job tout seul. Après un temps fort espagnol, la VAR accorde finalement un penalty généreux aux jeunes Azzurri. En prenant à contre-pied Simon (3-1, 86e), Lorenzo Pellegrini permet alors aux siens de maîtriser la fin du match.

Nation la plus couronnée d'Europe dans la catégorie espoirs avec cinq titres, l'Italie a assumé ce dimanche soir son statut de favori.



Italie espoirs (4-3-3) : A. Meret - A. Calabresi, Mancini, K. Bonifazi (Bastoni, 88e), F. Di Marco - N. Barella, R. Mandragora, L. Pellegrini - N. Zaniolo (R. Orsoloni, 42e), M.Kean (P. Cutrone, 60e), E. Chiesa. Sélectionneur : Luigi Di Biagio.

Espagne espoirs (4-3-3) : U. Simon - Martin, J. Vallejo, J. Meré, A. Martin - I. Zubeldia (P. Fornals, 67e), D. Ceballos, F. Ruiz (M. Merino, 46e) - C. Soler, B. Mayoral, M. Oyarzabal (F. Mir, 85e). Sélectionneur : Luis de la Fuente.
MR
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


il y a 3 minutes Un CSC de quarante mètres entre l'Atlético Mineiro et Fortaleza
Partenaires
MAILLOTS FOOT VINTAGE Un autre t-shirt de foot est possible Olive & Tom Tsugi Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur