Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 17 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Demies
  3. // Liverpool-Barcelone (4-0)

Chérie j'ai rétréci Lionel

À Anfield ce mardi soir, Lionel Messi a coulé comme le reste de son équipe. C’est pourtant dans ce genre d’affiche, lorsqu'il voit ses partenaires sombrer, que le quintuple Ballon d’or se doit de montrer l’exemple. Mais comme à Rome l’an passé, il n’en a rien été.

Modififié
Il est souvent demandé aux amateurs de football de ne pas opposer Lionel Messi et Cristiano Ronaldo. Il ne faut surtout pas les comparer, mais bien « reconnaître la chance qu’on a de profiter de ces deux monstres en même temps » . Il faut encore moins les critiquer, eux qui ont vampirisé les Ballons d’or sans partage entre 2008 et 2017. À tort. Lionel Messi, comme CR7 ou n’importe quel autre footballeur, peut passer à côté d’une rencontre à enjeu. Mardi soir à Anfield Road, Lionel Messi n’a pas pesé sur le jeu du Barça et ce n’est pas interdit de le clamer haut et fort.


L'Argentin n’est pas sorti du lot, contrairement au match aller où il avait envoyé son équipe au septième ciel. Il n’a cette fois-ci remporté ni son « match dans le match » avec Virgil van Dijk, ni face à l’autre colosse des Reds, Joël Matip. Messi s’est offert un petit frisson d’entrée de jeu, avec une frappe claquée sans problème par le portier de Liverpool. Il a aussi délivré une belle passe pour trouver Jordi Alba dans la surface avant la pause et enfin, après l’heure de jeu, expédié une ultime tentative bien jugée par Alisson. Pour lui, le bilan est maigre. Non, ce soir, Lionel Messi n’a pas été à la hauteur de l’événement. Et il ne faut surtout pas essayer de minimiser la part de sa responsabilité qui n’est ni plus ni moins aussi grande que celle de ses dix autres coéquipiers.

S’habituer à l’échec


C’est vrai, faillir à sa mission ne doit pas tout remettre en cause. Mais il paraît évident de douter de la capacité actuelle de l’Argentin à être un véritable leader dans les matchs qui tournent mal. Car ce n’est pas la première fois que Léo Messi regarde le navire catalan couler sans réussir à le maintenir à flot. À Rome l’an dernier, « La Pulga » avait déjà assisté les yeux grands ouverts à une première chute libre sans avoir su trouver l’énergie nécessaire pour conjurer le mauvais sort.


Il y a deux ans, c’est Neymar qui avait orchestré la fameuse remontada contre Paris en huitièmes, alors que Messi n’a pas non plus su tirer son épingle du jeu au tour suivant pour surmonter l’obstacle Juventus. Pour la quatrième année consécutive, Messi et le Barça n’iront pas en finale de la Ligue des champions. Un nouvel échec qui n’effacera pas ses cinq Ballons d’or, ses 91 buts inscrits sur la seule année 2012, ses quatre Ligues des champions déjà empochées, ou encore sa faculté à changer le cours d’un match lorsque les astres sont alignés. Mais il va falloir que tout le monde s’y fasse : à bientôt 32 ans, Messi a sûrement affiché à Anfield Road, ce mardi 7 mai 2019, les premiers signes d'un déclin.

Par Andrea Chazy
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié




Dans cet article


Partenaires
Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom Un autre t-shirt de foot est possible Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons

il y a 43 minutes Un match de FA Cup arrêté après des insultes racistes il y a 1 heure Ciani annonce sa retraite 2
Partenaires
MAILLOTS FOOT VINTAGE Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom Tsugi Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Un autre t-shirt de foot est possible
Hier à 11:25 Des ballons avec un slogan anti-racisme en Premier League 14