Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 17 Résultats Classements Options

Chelsea patine, West Ham assure

Leader pour la première fois de la saison, et avec un Eden Hazard en feu, Chelsea se déplaçait sur la pelouse de West Bromwich Albion, 18e avant la rencontre. Sous la neige, par un froid glacial, et sans Nicolas Anelka, les hommes de Pepe Mel sont parvenus à freiner la marche des Blues (1-1).

Modififié
Il y a des soirs où l’atmosphère du match déteint sur le jeu. Vêtus de noir, les hommes de José Mourinho semblent dès le début du match faire le deuil du football flamboyant déployé face à Newcastle samedi dernier. Timides, empruntés peut-être, les coéquipiers d’Hazard peinent à créer du jeu dans un match où ils partent logiquement favoris. Il faut attendre la 21e minute pour voir une première incursion dans la surface des Baggies, mais Ivanović est trop court pour reprendre un centre d’Eto’o. Peu inspirés, les Blues s’en remettent au sosie de Michael Jackson période A.B.C, Willian, mais ses deux frappes passent assez largement au-dessus (26’, 41’). En face, rien, ou presque. Amalfitano se rappelle au bon souvenir de la Canebière, en déposant son ex-coéquipier Azpilicueta avant de servir Berahino d’un bon centre. Celui-ci remet de la tête pour Thievy, qui tergiverse, et laisse Brunt frapper à côté (28’). Seulement, parfois, la fameuse « chance du champion » fait son apparition, et sur un corner dans les arrêts de jeu de la première période, David Luiz prolonge vers Ivanović qui ne se fait pas prier pour ouvrir la marque (1-0, 47’). Les Blues, en réussite, rentrent aux vestiaires avec un but d’avance.

Boring Chelsea

La deuxième période reprend sur le même faux rythme. Si Chelsea tente de se mettre à l’abri par deux fois, sur des frappes d’Eto’o, puis Willian (49’, 57’), l’équipe de Mourinho ne parvient toujours pas à se montrer très dangereuse, et affiche même une certaine fébrilité. Ce qui a pour conséquence de donner espoir aux Baggies, poussés par leurs supporters, venus en nombre malgré le froid polaire sévissant dans la cité industrielle ce mardi. Par Morrison d’abord (71’), puis sur une double occasion de Thievy et de Brunt (74’), les joueurs de Pepe Mel se rapprochent de la cage de Čech, et se mettent à croire au match nul, au minimum. Alors que les défenseurs des Blues collectionnent les cartons jaunes, l’inéluctable se produit lorsqu’Anichebe, entré à la place d’Amalfitano (73’) place sa tête sur un magnifique centre de Berahino (1-1, 86’). Une grosse occasion de chaque côté dans les arrêts de jeu, par Anichebe, puis Willian, avant que l’arbitre ne siffle la fin du match. On dit que les fantômes apparaissent lors des longues nuits d’hiver. Aux Hawtons, le spectre du Boring Chelsea est réapparu. Sauf qu’il ne gagne plus dans la douleur. Au contraire, ce soir, il a laissé filer deux points.

Où est l'effet Solskjaer ?


À Upton Park, bientôt vendu par ailleurs, les Hammers, 15es, ont remporté un match précieux dans la course au maintien, face à Norwich, 16e. C’est le Lensois de formation Mohamed Diamé qui a enfilé son costume de héros pour West Ham, avec une passe décisive pour Collison et un but dans les dix dernières minutes, pour une victoire 2-0. Avant les matchs de demain mercredi, les Hammers remontent à la dixième place. De son côté, Southampton confirme son regain de forme à Hull City en allant s’imposer 1-0 chez les Tigers. Dominateurs stériles pendant une bonne partie de la rencontre, les Saints ont été récompensés par un but de la tête de leur capitaine José Fonte. Enfin, l’effet Solskjær se fait attendre à Cardiff. Les Gallois, qui recevaient Aston Villa, n’ont pu faire mieux qu’un match nul (0-0) et n’ont obtenu qu’une victoire lors des six dernières rencontres de Premier League. Ils restent 19es du classement.

Par Paul Piquard
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Partenaires
Un autre t-shirt de foot est possible Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Podcast Football Recall Tsugi