Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 10 Résultats Classements Options

Cheick Diabaté : « Ça faisait trop mal »

Modififié
Face à Larnaca (3-0), en C3, il a marqué sur peno, suite à une initiative perso. Thomas Touré n'avait alors pas eu le choix que de laisser le cuir à son pote de l'attaque.

Cheick Diabaté, absent des terrains depuis le mois de décembre 2014, savourait pleinement son bonheur. Un garçon qui a broyé du noir pendant de longs mois, à cause d'un genou tout pourri, et qui revient sur une période délicate de sa vie. « Ça fait plaisir de reprendre le foot, parce que ça faisait très longtemps, indiquait samedi le Malien, la veille de Bordeaux-Reims (17h00). Après six ou sept mois d'arrêt, on a envie de revenir fort et bien, et là, j'avais envie de marquer » , expliquait-il. Parce que le géant a sacrément morflé. « Ça a été très difficile, parce qu'au bout de deux ou trois mois, franchement ça commençait à trop me manquer, confiait-il. C'est quand je voyais les autres s'entraîner, surtout, alors que je ne pouvais pas à cause de la douleur ; ça me faisait mal, mais je me disais que c'était la vie qui était comme ça. »

Il a donc fallu que le Bordelais change sa vision des choses. « J'ai essayé de faire un effort pour accepter, et j'ai été encouragé par le staff et les coéquipiers, ce qui m'a beaucoup aidé (…) » , confessait-il encore, soulagé d'avoir enfin pu effectuer une préparation d'avant-saison. Chose nouvelle pour lui, depuis le passage de Jean Tigana au Haillan. « À chaque fois, je ressentais une douleur qui m'empêchait de forcer et, là, je suis vraiment heureux d'avoir pu la faire dans son intégralité. »

Un joueur désormais prêt à accepter la fatalité. « Ça m'a appris à être patient, parce que j'avais envie de jouer, mais il fallait aller doucement, livrait le buteur de Bamako. Mon objectif était de jouer le premier match dans le nouveau stade (face à Montpellier, 38e journée de L1 2014-2015, ndlr), mais on m'a fait comprendre qu'il ne fallait pas que j'aille trop vite… »


Cheick Diabaté, ce sont 54 buts en 125 matches avec les Girondins, et une dernière année de contrat.

LB, à Bordeaux.
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 16:00 Tuto Panini Adrenalyn XL : Préparer son équipe 4
Partenaires
Un autre t-shirt de foot est possible Olive & Tom Podcast Football Recall Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
Hier à 12:38 L'avocat de Mogi Bayat ne comprend pas pourquoi son client est toujours en prison 32