Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociaux MoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 96 Résultats Classements Options
Abonne-toi à SOFOOT Boutique (Photos, T-Shirt, goodies, etc.)
  1. //
  2. // FC Chauves-AS Chevelus (3-3, 2-1 aux TAB)

Les Chauves triomphent des Chevelus aux tirs au but

Dans un « d'hair-by » haut en couleur entre le FC Chauves et l'AS Chevelus, le suspense aura été entier jusqu'au bout. Jusqu'à une séance de tirs au but lors de laquelle les chauves ont finalement fait la différence devant un stade de la Créchère en délire.

Modififié

FC Chauves 3-3 AS Chevelus

Buts : Nivet (65e) et Limousin (80e, but compte double) pour les Chauves // Michaud (67e, SP), Bouteau (77e) et Arnaud (86e) pour les Chevelus

« On va vous tondre ! » La menace des joueurs du FC Chauves au coup d'envoi est claire : pas de pitié pour leurs homologues de l'AS Chevelus dans ce choc au sommet. Les 1350 personnes amassées derrière la main courante du stade de la Créchère, à la Rabatelière, piaffent d'impatience pour voir ce « d'hair-by » entre deux grands clubs au passé plus long et fourni que la tignasse de Mattéo Guendouzi. Et au terme d'une seconde période insoutenable, les Chauves ont bien cru réussir à mettre leur menace à exécution dans le jeu avant de finalement triompher aux tirs au but. Quel spectacle !

Pas de quoi couper les cheveux en quatre


Trois minutes. Temps nécessaire à la légende Benjamin Nivet pour délivrer son premier centre vers le dénommé Nicolas Ravon, dont la demi-volée s'envole malheureusement au-dessus (3e). L'occasion de la première envolée lyrique pour les deux commentateurs du jour, Simon et Quentin, perchés sur leur échafaudage. Alors que le kop des chauves fait monter l'ambiance à coups de « Qui ne saute pas n'est pas rasé ! » , Eloïse Laporte (6e) et Antoine Lardière (12e) sont tout proches de l'ouverture du score pour les chevelus. Mais c'était compter sans le grand Steeve Elana, pas fatigué par ses 1000 kilomètres avalés depuis Martigues pour venir disputer ce choc au sommet, qui se montre infranchissable.



Alors que les changements s'enchaînent en pleine action et que Steven Guilbert s'essaie aux galipettes au milieu de terrain, Benjamin Nivet décide de faire monter le volume. Pas de chance pour le n°11 d'un jour, le portier des chevelus n'est autre qu'Erwan Bouteau, qui répond admirablement (22e, 24e). Suffisant pour maintenir son équipe à flot jusqu'à la fatidique 25e minute, moment d'arrêter le jeu pour rendre hommage à l'arbitre du jour Patrick Malidin, et ses 25 ans de sifflet, tout ému dans son costume qui sent bon les 90s. La fin de ce premier acte est moins animée, tout juste si Étienne Michaud manque son face-à-face côté chevelus (37e). L'occasion également de voir un Steeve Elana passé dans le champ déborder et centrer pour la tête de Benjamin Nivet, malheureusement non cadrée (39e). À un cheveu du moment d'anthologie.

Tiré par les cheveux


Toute la Rabatelière n'attend plus que les buts, et la star locale Benoît Ravon est tout proche de trouver enfin l'ouverture (49e). La connexion Nivet-Elana fait des merveilles – oui oui –, et les deux kops se répondent dans une ambiance des grands soirs. L'heure pour Benjamin Nivet de faire exploser le camp des chauves après un superbe contrôle de l'ancien dernier rempart de Brest dans la surface (1-0, 65e). Pas le temps de célébrer que ce dernier doit retourner dans les cages pour tenter de détourner le penalty d'Étienne Michaud, en vain (1-1, 67e). À peine perturbés par l'entrée d'un streaker venu montrer sa pointe de vitesse, les 22 acteurs se relancent dans la bataille.


Héroïque dans ses cages en première période, Erwan Bouteau sort du banc pour venir jouer en pointe et démontrer qu'après avoir été le grand acteur de la montée en D2 en 2015, il sait bel et bien tout faire (1-2, 77e). Les chevelus pensent tenir la victoire, mais c'est compter sans le coup de casque de Samuel Limousin (3-2, 80e). La VAR en bord de terrain est formelle : le ballon a bien franchi la ligne, et comme le stipulent les règles, il compte double puisque inscrit de la tête. Guillaume Arnaud envoie finalement les deux équipes aux tirs au but (3-3, 86e). Malgré les échecs de Benjamin Nivet et de Steeve Elana à 11 mètres, Florent Duret ne tremble pas au moment d'offrir la victoire aux chauves avant un interminable tour d'honneur au son des fumigènes. C'est ça, le vrai foot.


FC Chauves : Steeve Elana, Jérôme Clairgeaux, Philippe-Marie Coutaud, Richard David, Florent Duret, Steven Gilbert, Yannick Gilbert, Julien Hermouet, Jean-Michel Laporte, Marc Laporte, Alain Levron, Samuel Limousin, Olivier Souchet, Jérôme Milasseau, Julien Milasseau, Romain Milasseau, Ludovic Neau, Benjamin Nivet, Jacky Pelletreau, Nicolas Ravon, Yoann Vion. Entraîneur : Régis Lami.

AS Chevelus : Erwan Bouteau, Guillaume Arnaud, Fabrice Arrive, Kevin Arrignon, Benoît Baudry, Antonin Boudeau, Jacques Brochard, François Chauviere, Manon Coutaud, Thomas Coutaud, Maxime Guerin, Eloïse Laporte, Antoine Lardiere, Étienne Michaud, Baptiste Piveteau, Guillaume Piveteau, Romain Piveteau, Benoît Ravon, Ludovic Rabreaud. Entraîneur : Philippe Guichet.

Revivez le match entre Les Chauves et Les Chevelus (4-3)


Par Tom Binet, au stade de la Créchère
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié






Dans cet article


Partenaires
Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom Tsugi Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons
Hier à 15:15 La Ligue anglaise autorise cinq changements en Carabao Cup 2 Hier à 14:45 Le Steaua Bucarest décimé par la Covid-19 15
Partenaires
Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Olive & Tom Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons
Hier à 11:02 Entraîneur-joueur depuis dix jours, Nuri Şahin raccroche les crampons 3
Hier à 10:29 Une étude autrichienne chiffre l'impact de la Covid sur les joueurs 6 Hier à 09:58 Viens mater PSG – Leipzig lors d’une projection So Foot ! Hier à 09:37 Mondial tous les deux ans : Infantino défend le « droit de rêver » des petits pays 107