Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 11 Résultats Classements Options
  1. // Mondial 2014
  2. // Zone Europe
  3. // Barrages
  4. // Tirage au sort

Ce sera France - Ukraine !

Pas de chauve de l'UEFA pour le tirage, mais un homme de la FIFA qui a vite enlevé tout suspense en dégainant le Portugal dès sa première boule. Résultat, l'équipe de CR7 ira défier la Suède tandis que les Bleus iront chercher leur qualification face à l'Ukraine. La Grèce affrontera la Roumanie tandis qu'un match sexy aura lieu entre l'Islande et la Croatie.

Modififié
Ukraine - France

Inutile de faire dans la fausse modestie : en chopant l'Ukraine, la France, qui recevra au match retour, a été très bien lotie. Pas de choc face au Portugal, pas de bourbier grec ou croate, simplement un retour sur les terres de l'Euro 2012 où les Bleus s'étaient imposés 2-0 face aux Jaunes sur la pelouse de la Dombass Arena de Donetsk. Un peu plus d'un an plus tard, les dangers seront quasiment les mêmes. Si l'immense Shevchenko a raccroché les crampons, ces filous de Konoplyanka et de Yarmolenko seront à surveiller comme l'huile sur le feu. Une occasion pour Patrice Évra de punchliner sur le terrain contre de vrais clients. Costauds défensivement tout au long de la campagne de qualification - ils restent sur huit rencontres sans encaisser le moindre but -, les Ukrainiens miseront sur cette solidité pour gratter un bon résultat à domicile afin de venir en fauteur de trouble sur la pelouse du Stade de France. S'il paraît difficile d'imaginer les Français ramer contre les hommes de Mikhail Fomenko, qui n'ont pas marqué lors de cinq de leurs sept dernières rencontres face aux Bleus, il ne faut pas oublier que ces lascars ne se sont plus inclinés depuis octobre 2012, dans un groupe composé de l'Angleterre, du Monténégro ou encore de la Pologne. Attention, donc, mais sans se prendre la tête : au vu de leurs récentes prestations, les hommes de Deschamps n'ont pas de raison de s'inquiéter. Du sérieux et ils verront le Brésil.

Portugal - Suède

De toute façon, du haut de ses 8 514 876 km2, le Brésil était trop petit pour ces deux-là. Cristiano Ronaldo et Zlatan Ibrahimović croiseront le fer pour s'offrir une place au Mondial 2014 et ça risque de valoir le détour. Désireux de ne pas tirer la France, les potes de CR7 ramassent la deuxième équipe galère du chapeau 2 sans trop se prendre la tête. Après un début de campagne assez compliqué dans une poule où on a bien cru qu'ils se feraient avoir par Israël, les Portugais ont relevé la tête et sont désormais invaincus en match officiel depuis sept rencontres. En face, les Suédois viennent d'en prendre cinq à domicile face à une Allemagne déjà qualifiée. Ce serait con de recevoir au retour et de se faire dézinguer.

Grèce - Roumanie

Il est là, le match dont tout le monde se fout. Sale histoire pour les Grecs, ils ont terminé leur campagne de qualification sur une jolie série de six victoires de rang sans pouvoir revenir sur les talons de la Bosnie toute puissante. Équipe expérimentée, la sélection grecque pourra compter sur Karagounis, déjà vivant lors de la première Coupe du monde en 1930, pour donner du fil à retordre à la sélection roumaine. Avec lui, Samaras et Mitroglou sont les menaces les plus dangereuses pour les hommes de Victor Piturca. Une sélection roumaine qui s'est qualifiée in extremis pour les barrage grâce à Marica, coiffant la Turquie au poteau. On a quand même loupé un Turquie - Grèce...


Croatie - Islande

La confrontation un peu sexy-underground de ces barrages de la zone Europe. Pour le premier barrage de son histoire, l'équipe islandaise de Lars Lagerbäck se pointera sans aucun complexe face à une sélection croate qui vivrait très clairement comme une grosse déception de se faire chiper sa place au Brésil. Surclassés par la Belgique lors des poules, les partenaires du jeune prodige Halilović font figure de favoris tranquilles. Attention toutefois aux Islandais, qui se sont débarrassés de la Slovénie et de la Norvège et n'ont pas plié contre la Suisse (4-4). Certainement le match que vous ne regarderez pas, avant de le regretter.

Par Swann Borsellino
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 14:36 Euro Millions : 138 millions d'€ + 1 millionnaire garanti
Hier à 16:58 Neymar lance son propre jeu de foot 72 Hier à 14:14 La statue de Falcao 29 Hier à 14:13 Un Ballon d'or créé pour les femmes 44
Partenaires
Podcast Football Recall MAILLOTS FOOT VINTAGE Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom Tsugi Un autre t-shirt de foot est possible
Hier à 10:52 Zlatan aide le LA Galaxy à stopper sa mauvaise série 5
À lire ensuite
Zlatan, le talon d'or