Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 9 Résultats Classements Options
  1. // Groupe A
  2. // France/Mexique (0-2)

Ce rêve bleu

Un match à oublier très vite et des conséquences à tirer encore plus rapidement après une défaite aux allures de naufrage collectif. Naufrage pour les joueurs, leur sélectionneur, et tout le foot français.

Commençons par les seuls à surnager dans ce naufrage, ça ira plus vite. En effet, ils ne sont que trois. Florent Malouda, le seul joueur offensif un minimum compétent. Jérémy Toulalan, qui a tout donné et joué pour trois : pour lui et les deux zouaves de la charnière centrale, qu'il n'arrêtait pas de replacer. Sans lui, la France en prenait au moins deux de plus. Et sans Lloris, plus encore. Voilà pour les bons points. Pour les mauvais, ça risque d'être un peu plus long.

Les joueurs

Déjà, qu'est-ce que c'est que cette défense centrale ? Franchement... Abidal et Gallas étaient tout simplement en mode pupilles, en difficulté sur chaque ballon. Pour les Mexicains, ce n'était même pas la peine de se faire chier à jouer entre Abidal et Gallas, suffisait de jouer directement sur eux, c'était au moins aussi efficace. On a rarement vu, à ce niveau, une telle fébrilité pour une défense complètement mise à mal, et sans aucune sérénité. Et puis ces erreurs de placement... Incroyable ! En six mois à ce poste à Lyon, Toulalan en a bien mieux compris les ficelles que les deux autres réunis en plusieurs années. Certes, ce n'est pas leur poste de formation, mais bon. C'est simple, les deux défenseurs axiaux ont réussi à ne jamais être sur la même ligne... En revanche, Evra et Sagna, eux, faisaient bien la paire. Pourtant pas si nazes en clubs, ils étaient hier soir archi-nuls, et sans aucun apport offensif. Ensuite, malgré la Toul', le milieu était complètement à la rue. Toujours en retard, bouffés par l'adversité. Diaby aura fait pschittttt, et Ribéry dans l'axe ne défend absolument pas.

En parlant de Ribéry.... Eh bien on parle tout simplement beaucoup trop de Ribéry. Ribéry meneur, Ribéry qui tire des coup-francs, Ribéry ceci, Ribéry cela... Ribéry qui casse les couilles comme jamais, oui. La gauche, puis l'axe, puis la tête de Gourcuff, tout lui a été donné. Pour quel résultat ? Pour quel leadership ? Au moins Govou, lui, ne réclame rien. Il se contente de faire du Govou, c'est à dire du Reveillère. Et puis bon, à sa décharge, il a joué avant-centre pendant une bonne partie du match. Avant-centre Govou ? Bah oui, parce que môssieu Anelka lui a demandé de le faire, pour que Môssieu Anelka puisse jouer à droite. Nico qui ne joue donc ni neuf, ni même neuf et demi, mais demi-neuf. Un mec qui marche, qui n'est pas du tout agressif, pas impliqué. Un mec qui mérite de sortir à la mi-temps. Au moins, Thierry Henry, lui, a eu le mérite de ne pas jouer. Au final, un jeu d'une indigence totale. Quasiment pas d'occasion, aucune combinaison digne de ce nom. Rien, un jeu d'une pauvreté abyssale. Tout ça sans parler d'une ambiance qui n'a pas l'air au beau fixe... Une défaite totale pour les joueurs. Dont certains pourraient (devraient) ne pas se relever.

Le sélectionneur

Raymond Domenech, lui, ne s'en relèvera pas, mais ça on le savait déjà. Parce que non, Raymond n'était pas venu en Afrique du Sud pour préparer 2012. Enfin a priori. Au micro de TF1, après le match, il n'en menait pas large : « J'ai pas de mots. C'est plus que ça. C'est une énorme déception oui. Ça a basculé sur un coup du sort. C'est plus que décevant » . Un coup du sort, sérieusement ? Reste que ce n'est pas pour autant la dernière image qu'on gardera de lui : il a encore un match à la tête des Bleus. Cool. Peut-être trouvera-t-il des solutions... Et pourquoi pas un petit retour au 433 de Tignes auquel on a cru le temps d'une mi-temps contre le Costa Rica ? Allez quoi...


Le foot français

Bon, un constat, le foot français a disparu. Tant mieux, il ne s'agit pas d'accabler le sélectionneur. Après tout, ce n'est pas de sa faute. L'erreur est de l'avoir conservé aussi longtemps, et surtout après l'Euro 2008, débâcle après laquelle il n'avait plus aucune autorité. Laurent Blanc arrive dans un champ de ruines. Ce qui n'est pas forcément une mauvaise nouvelle. Et pas seulement pour Yoann Gourcuff. Mais ce n'est vraiment pas le moment de s'intéresser aux cas personnels. Parce qu'hier, c'était la défaite de tout le foot français. Tous les commentaires acerbes qui vont suivre cette défaite ne feront que le confirmer. Au vu des gens satisfaits par cette défaite, c'est limite si l'équipe de France ne donne pas autant de joie quand elle perd que quand elle gagne. Bon, ce n'est juste pas à la même moitié des Français... Mais il ne s'agit pas pour autant de "mauvais Français" ou de gens qui ne se reconnaîtraient pas dans l'équipe, non, peut-être tout simplement de gens qui trouvent cette équipe difficilement supportable. Plus difficile encore : leur donner tort...

Il n'y a plus qu'à espérer qu'avec un nouveau sélectionneur, un nouveau souffle et une nouvelle saison, une nouvelle page se tournera pour l'Equipe de France. Comme un signe, les Bleus auront bientôt un nouvel équipementier. En parlant de maillot... On se demandait à quoi servaient les bandes noires sur le maillot frappé du coq ? Maintenant on sait : c'était pour un mettre un parachute. Pour amortir la chute des Bleus. Aussi longue que douloureuse, et plus encore, prévisible.

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.


Hier à 09:51 GRATUIT : 10€ offerts sans sortir la CB pour parier sur la Ligue des champions
Hier à 16:26 Une amende de 2250 euros pour Lampard 10
Partenaires
MAILLOTS FOOT VINTAGE Un autre t-shirt de foot est possible Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Tsugi Olive & Tom Podcast Football Recall
Hier à 09:25 Pochettino compare l'expérience à des vaches devant un train 27 Hier à 08:54 Infantino contre les matchs de Liga aux USA 28
À lire ensuite
Rester digne