Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 2 Résultats Classements Options
  1. // CAN 2019
  2. // Tirage au sort

Ce qu'il faut retenir du tirage au sort de la CAN 2019

Hormis le Maroc et la Côte d’ivoire, qui devront se méfier de l’Afrique du Sud (Groupe D), les équipes des chapeaux un et deux ont bénéficié d’un tirage au sort pour le premier tour de la CAN (21 juin-19 juillet) abordable, vendredi soir au Caire. Il ne restera plus qu’à le confirmer sur le terrain.

Modififié
Avec vingt-quatre équipes, dont presque toutes celles habituées des phases finales, hormis le Togo, la Zambie, le Gabon ou le Burkina Faso, quelques nouveaux (Burundi, Mauritanie, Madagascar) et des revenants (Tanzanie, Namibie, Angola, Kenya), il ne fallait pas forcément s’attendre à des groupes trop féroces pour ceux que la logique désigne comme des favoris ou de gros outsiders. Mais il y aura malgré tout quelques chocs au premier tour. Et des retrouvailles.

Le match à ne pas rater : Maroc - Côte d'Ivoire


Oh le beau choc ! Maroc-Côte d'Ivoire. Les deux nations s’étaient déjà croisées au premier tour de la CAN 2017 au Gabon (victoire du Maroc 1-0), puis en qualifications pour la Coupe du monde 2018. Hervé Renard, champion d’Afrique avec les Éléphants en 2015, avait calmé son ancienne équipe en la privant du voyage en Russie grâce à un ultime succès à Abidjan (2-0), un an après un match nul à Marrakech (0-0). Les Ivoiriens et les Lions de l’Atlas ont cependant hérité avec l’Afrique du Sud de la meilleure équipe du chapeau 3, une équipe en progrès et capable de poser pas mal de problèmes aux deux favoris.


Le retour du Cameroun


Une autre grosse affiche opposera également le Cameroun au Ghana, deux anciens vainqueurs de l’épreuve. On a parfois tendance à l'oublier à cause de leur absence lors du dernier Mondial, mais les Lions indomptables sont bien les tenants du titre. Et la dernière fois que les deux nations s'étaient affrontées, c'était justement en demi-finale de la CAN 2017. Les Camerounais avaient d’ailleurs éjecté les Ghanéens, grâce à des buts de Ngadeu-Ngadjui et Bassogog (2-0). Un petit air de revanche plane déjà.


Le grand classique : Sénégal - Algérie


Le troisième gros choc a lieu dans le groupe C : Sénégal-Algérie. Et pour les Sénégalais, l'Algérie serait presque en train de devenir tabou : ils ne l'ont plus battue en compétition officielle depuis 2008. On se souvient notamment de ce succès capital 2-0 des Algériens lors de la CAN 2015, avec Christian Gourcuff sur le banc et Ryad Mahrez buteur décisif. Coup du destin, c'est d'ailleurs la troisième CAN d'affilée que le Sénégal et l'Algérie se retrouvent dans la même poule. Une poule complétée par le Kenya et la Tanzanie.


Le coup de pression


Détentrice du plus grand nombre de CAN remportées (7), l’Égypte commencera son tournoi face au Zimbabwe. Dans ce groupe, Mo' Salah et ses potes auront comme principal adversaire la RD Congo, dont le sélectionneur, Florent Ibenge, a une sacrée pression sur les épaules. En effet, son avenir à la tête des Léopards ne sera assuré qu'à une seule condition : s’il rentre à Kinshasa avec la coupe sous le bras. Au moins, pas d'alternatives possibles.


La malédiction


Dans le groupe B, où figurent deux des trois petits nouveaux (Burundi et Madagascar) le Nigeria va croiser un adversaire qui ne lui réussit pas du tout : la Guinée. En effet, les deux équipes se sont affrontées trois fois, pour un bilan totalement à l'avantage des Guinéens : deux victoires, et un nul. Le Nigeria viendra donc en Égypte chercher sa toute première victoire contre les Guinéens.


Les retrouvailles


Elles sont pour un Français. Devenu sélectionneur de la Tunisie en début d’année, Alain Giresse va en effet retrouver lors de cette CAN égyptienne le Mali, qu’il a entraîné jusqu’en août 2017 et une lourde défaite au Maroc (0-6) en qualifications pour la Coupe du monde 2018. Autant dire qu'il connaîtra parfaitement ses adversaires.


Gare aux meilleurs troisièmes


À la lecture de la composition des six groupes, la logique envoie l’Égypte, la RD Congo, le Nigeria, la Guinée, le Sénégal, l’Algérie, le Maroc, la Côte d’Ivoire, la Tunisie, le Mali, le Cameroun et le Ghana en seizièmes de finale. A priori, aucune pointure continentale ne devrait manquer à l’appel au moment de compter les rescapés du premier tour. Et avec cette nouvelle formule élargie, quatre places seront réservées aux sélections qui auront eu la bonne idée de faire partie des meilleures troisièmes. En jetant un œil aux résultats des qualifications, on mettrait bien une petite livre égyptienne sur l’Ouganda, la Mauritanie, le Bénin ou l’Afrique du Sud. Allez, et même Madagascar, parce qu'on a très envie de voir Jérémy Morel aller loin dans cette compétition.



Les Groupes


GROUPE A : Égypte, RD Congo, Ouganda, Zimbabwe
GROUPE B : Nigeria, Guinée, Madagascar, Burundi
GROUPE C : Sénégal, Algérie, Kenya, Tanzanie
GROUPE D : Maroc, Côte d’Ivoire, Afrique du Sud, Namibie
GROUPE E : Tunisie, Mali, Mauritanie, Angola
GROUPE F : Cameroun, Ghana, Bénin, Guinée-Bissau


Par Alexis Billebault
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Partenaires
MAILLOTS FOOT VINTAGE Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Tsugi Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Olive & Tom Un autre t-shirt de foot est possible

Hier à 08:59 EXCLU : 10€ GRATUITS à récupérer sans sortir votre CB pour parier !
Hier à 16:32 Les votes anticonformistes du journaliste sri-lankais pour le Ballon d’or 58
Hier à 13:55 Les agents et intermédiaires n'ont jamais reçu autant d'argent sur les transferts 64 Hier à 11:50 Čeferin se lâche sur la VAR 74
Partenaires
Olive & Tom Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Un autre t-shirt de foot est possible Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi
Hier à 08:45 Un leak audio met le PDG de la Serie A dans la tourmente 51