Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 3 Résultats Classements Options

Ce qu'il faut retenir du mercato hivernal

Monaco change la moitié de son effectif, Paris prend des refus à tout-va, Marseille recrute un attaquant, le Barça et Chelsea préparent déjà l'avenir ou encore Michy Batshuyai change de club à la dernière seconde. Eh oui, ce mercato hivernal n'a pas été si nul que cela.

Modififié

  • L’équipe qui a changé la moitié de son effectif : l’AS Monaco

  • Le grand ménage de printemps a visiblement lieu le 31 janvier à Monaco. Car si le dernier jour du mercato a permis à Monaco de récupérer en prêt Georges-Kévin NKoudou (Tottenham) et Adrien Silva (Leicester), il a surtout permis aux Monégasques d’envoyer pas moins de sept joueurs un peu partout en Europe : Almamy Touré (Eintracht Francfort), Antonio Barreca (Newcastle), Youri Tielemans (Leicester), Pelé (Nottingham Forest), Youssef Aït Bennasser (ASSE), Adama Traoré (Cercle Bruges) et Loïc Badiashile (Rennes). Il faut dire que Monaco avait déjà chopé du beau monde (Naldo, Cesc Fàbregas, William Vainqueur, Gelson Martins, Fodé Ballo-Touré) pour tenter de quitter cette vilaine dix-neuvième place de Ligue 1. Une pensée au supporter parti en vacances il y a un mois dans un endroit coupé du monde et qui revient avec Leonardo Jardim sur le banc et un onze changé pour moitié. Eh bien il doit être bien heureux, ce supporter.




  • L’équipe qui a enchaîné les fails : le PSG


  • Alors oui, Paris a obtenu son milieu de terrain tant désiré avec l’arrivée de l’Argentin Leandro Paredes contre 40 millions d’euros, mais le PSG a surtout enchaîné les échecs. Que ce soit Frenkie de Jong qui a finalement choisi de rejoindre le Barça à la fin de l’année pour 75 millions d’euros. Ou encore Luciano Acosta (DC United) et Idrissa Gueye (Everton) qui ont passé la journée du 31 janvier 2019 dans la capitale avant de rentrer chez eux, les négociations ayant échoué. Sans parler de la piste Allan (Naples) ou de celle de Thiago Mendes (Lille) qui n’ont finalement pas abouti. Et si le grand gagnant de ce mercato hivernal complètement manqué s'appelait Adrien Rabiot ?



  • Les chaises musicales du mercato : Piatek-Higuaín-Morata

  • C’est bien connu, lorsqu'un joueur arrive, un autre doit souvent partir. Une formule d’autant plus vraie lorsqu'elle concerne le poste d’avant-centre. Et ce mercato hivernal n’a pas échappé à la règle. C’est ainsi que l'AC Milan a récupéré Krzysztof Piątek (Genoa), l’attraction de ce début de saison de Serie A, afin de compenser le départ de Gonzalo Higuaín à Chelsea. Résultat, les Blues ont dû se séparer d'Álvaro Morata qui a filé à l’Atlético, où il devra tenter de faire oublier son passé chez l’ennemi du Real Madrid. En revanche, les Colchoneros n’ont pas vraiment compris le jeu puisque ni Antoine Griezmann ni Diego Costa ne sont partis au Genoa.



  • Le Grantatakan du mercato : Mario Balotelli

  • Depuis bientôt deux ans maintenant, l’OM est à la recherche de son fameux « Grantatakan » . Et il est (peut-être) enfin arrivé. Annoncé l’été dernier à Marseille, Mario Balotelli a finalement débarqué avec six mois de retard. Et l’Italien compte bien rattraper le temps perdu à l’image de son but pour son premier match avec l’OM lors de la défaite face au LOSC (1-2). Avec cette arrivée, les dirigeants olympiens se sont donc séparés de Kostas Mitroglou, parti dix-huit mois au Galatasaray. Attention tout de même à ne pas trop s’attacher à Mario Balotelli qui a seulement signé six mois sur la Canebière.




  • Le gros chèque du mercato : Christian Pulisic

  • Si Frenkie de Jong et le Barça remportent la palme du transfert le plus onéreux de ce mercato hivernal avec 75 millions d’euros, Chelsea s’est aussi montré généreux en claquant pas moins de 64 millions d’euros pour attirer l’ailier de Dortmund Christian Pulisic. Comme le milieu néerlandais, Pulisic finira la saison dans son club avant de déménager dans sa nouvelle ville cet été. En toute logique, le BvB devrait investir ce chèque dans dix jeunes qui seront vendus aussi à ce prix-là dans trois ans. Prends-ça l’AS Monaco !


  • Le buzzer beater du mercato : Michy Batshuayi

  • La journée du 31 janvier a dû être éprouvante pour Michy Batshuayi, qui a vu Valence mettre fin à son prêt, avant d’attendre patiemment l’identité de son futur club. Et c’est finalement Crystal Palace qui a remporté la bataille en se faisant prêter l’attaquant belge qui appartient toujours à Chelsea. Une arrivée annoncée au beau milieu de la nuit, au moment où les supporters n’y croyaient plus. Heureusement pour eux, les documents ont été enregistrés à 23h59. Michy a donc eu plus de chance que Gaël Kakuta qui n’a pas pu revenir à Amiens, son club du Rayo Vallecano ayant envoyé les documents trop tard. Ah les fonctionnaires...



  • Et sinon :

  • - L'AC Milan a balancé 35 millions pour choper le nouveau Kaká : Lucas Paqueta. Ça fait cher le paquet.


    - Le Barça remporte le prix du transfert le plus improbable avec l’arrivée de Kevin-Prince Boateng. Éric Abidal a peut-être revu les images de ce match du 23 novembre 2011 où KPB avait fait voir l’enfer au défenseur français.

    - L’AS Nancy-Lorraine fait attention à sa ligne en recrutant Pape Paye.


    - Dominic Solanke signe à Bournemouth contre 21 millions d’euros après avoir enchaîné Chelsea et Liverpool. On se dit à dans 9 ans à l’AJ Auxerre ?

    - Michael Owen conserve de peu son titre de joueur le plus cher de l’histoire de Newcastle puisque les Magpies viennent de claquer 24 millions pour Miguel Almiron (contre 25 pour Owen).


    - Les Girondins de Bordeaux font leur recrutement sur Netflix puisque l’attaquant Josh Maja débarque de Sunderland. Il ne faudra pas faire les surpris lorsque le professeur de la Casa de Papel dirigera les Girondins la saison prochaine.

    Par Steven Oliveira
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
    Modifié


    Dans cet article


    Partenaires
    Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons MAILLOTS FOOT VINTAGE Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Tsugi Un autre t-shirt de foot est possible Olive & Tom

    il y a 1 heure Viens mater PSG-OM lors d’une projection So Foot inédite 6 il y a 2 heures Un derby de Los Angeles en demi-finales de la Conférence Ouest en MLS 7
    Partenaires
    Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Un autre t-shirt de foot est possible Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom