Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociaux MoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 6 Résultats Classements Options
Abonne-toi à SOFOOT Boutique (Photos, T-Shirt, goodies, etc.)
  1. // CDM 2022
  2. // Qualif

Ce qu'il faut retenir de ces premiers matchs des qualifs

Le Danemark en feu, l'Italie et l'Angleterre sérieuses, des buts en veux-tu en voilà, des sensations, des déceptions : cette trêve internationale a beau en énerver certains, elle garde néanmoins son petit charme qui vaut bien un tour d'horizon après ces trois premières journées des éliminatoires de la zone Europe pour le Mondial 2022.

Modififié
  • L'Italie, le Danemark, l'Angleterre et... l'Arménie au top !

    Après ces trois premiers matchs de qualifs, ils ne sont déjà plus que quatre à avoir réussi un carton plein. Pour l'Italie et le Danemark, la route n'était visiblement pas semée d'embûches puisque les deux nations n'ont même pas encaissé le moindre pion et n'ont jamais douté ou presque. Du côté des Three Lions, la dernière rencontre face à la Pologne (2-1) ce mercredi soir s'est débloquée dans les ultimes minutes grâce à Harry Maguire. Mais finalement, les comptes sont bons. Enfin, et c'est la petite surprise de ce début de course : l'Arménie (sans Henrikh Mkhitaryan, blessé) a aussi fait son 3/3 en écartant le Liechtenstein (1-0), l'Islande (2-0) et la Roumanie (3-2). De quoi propulser les Arméniens en tête du groupe J devant la Macédoine et l'Allemagne. Vous vouliez du suspense, vous voilà servis.


  • L'équipe qu'il ne fallait pas croiser : Le Danemark

    Que ce soit chez les Espoirs ou chez les grands, il ne fait pas bon croiser la route du Danemark. La bande à Christian Eriksen peut en témoigner, car après trois journées, le bilan de la De Rød-Hvide file des sueurs froides : trois succès, quatorze buts marqués pour aucun encaissé. Plus fort encore : sur les trois victoires en Israël (0-2), face à la Moldavie (8-0) ou en Autriche (0-4), ce ne sont pas moins de onze joueurs différents qui ont fait trembler les filets adverses. Mention spéciale, donc, pour Kasper Dolberg, Mikkel Damsagaard et Andreas Skov Olsen, qui ont tous les trois signé un doublé. Les prochains adversaires du Danemark à l'Euro (Finlande, Belgique, Russie) sont prévenus : le danger vient réellement de partout.




  • Le carton : Belgique-Biélorussie (8-0)

    À l'image du Danemark face aux pauvres Moldaves, la Belgique n'y est pas allée avec le dos de la cuillère pour massacrer la Biélorussie, à Louvain, au King Power at Den Dreef Stadion. Même avec une équipe remaniée, le onze mis en place par Roberto Martínez a pilonné sa proie et a pu même permettre à Hans Vanaken (Club Bruges) et Leandro Trossard (Brighton & Hove Albion) de voir double. À noter également les golazos de Michy Batshuayi et du Rennais Jérémy Doku. Bonne nouvelle pour les viandards : les boucheries existent toujours pendant la trêve internationale. Prends ça, la Ligue des nations.


  • La surprise des qualifs : La Macédoine du Nord

    Si la sélection de Goran Pandev attend avec impatience de pouvoir vivre son rêve en disputant l'Euro pour la première fois de son histoire l'été prochain, elle continue d'enquiquiner les petits comme les puissants qui se dressent sur son chemin. Sa victoire de prestige en Allemagne (2-1), à Duisbourg, grâce à un but tardif du Napolitain Eljif Elmas, a même mis fin à la série monstrueuse de 35 matchs sans défaite de la Mannschaft dans le cadre d'éliminatoires en vue d'une Coupe du monde. Plus précisément, depuis une branlée 5-1 infligée par l'Angleterre à nos voisins allemands en 2001. Costaud.



  • La révélation : Gerson Rodrigues

    Viré par le FC Metz pendant son enfance à cause de son attitude à l'école, Gerson Rodrigues a fait du chemin depuis. À 25 ans, l'actuel joueur du Dynamo Kiev est l'un des éléments majeurs du Luxembourg et n'a pas manqué de faire honneur à ce statut au cours de ce mois de mars 2021. C'est lui qui a offert la prestigieuse victoire en Irlande (1-0), d'une belle frappe de vingt-cinq mètres, et encore lui qui a fait douter le Portugal (1-3) en ouvrant le score face aux coéquipiers de Cristiano Ronaldo. Pas mal, pour un buteur qui a découvert les joies du niveau international par une première cape honorée face aux Bleus en 2017 (1-3).


  • Le but des qualifs : Harry Wilson

    Malgré la défaite pour son entrée en piste en Belgique (3-1) à Louvain, Harry Wilson et le pays de Galles auront au moins eu le mérite de gâter nos pupilles. Admirez ce petit jeu à trois, en une touche de balle, entre Connor Roberts, Gareth Bale et le buteur de Cardiff City à la conclusion.



  • Le truc WTF des qualifs : Le but refusé à CR7 face à la Serbie

    Après les deux points perdus par le Portugal en Serbie (2-2), il ne serait pas surprenant de voir Cristiano Ronaldo se muer en fervent défenseur de la technologie dans le foot. Dans les dernières secondes d'une rencontre que la Selecção a laissé échapper, le goleador de la Juve pense finalement offrir la victoire à son équipe en devançant victorieusement une sortie un peu hasardeuse de Marko Dmitrović. Le ballon franchit bien la ligne, mais problème : ni l'arbitre central ni l'arbitre assistant ne sont en mesure d'accorder au Portugais le droit d'exulter. En conséquence, Cristiano sortira énervé du Marakana en jetant son brassard, qui sera finalement mis aux enchères par la suite pour la bonne cause.



    Par Andrea Chazy
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    Partenaires
    Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Tsugi Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE
    Hier à 15:00 Viens défier Édouard Cissé sur un quiz spécial "Classico PSG-OM" ! 1
    Partenaires
    Tsugi Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons
    Hier à 12:00 Expulsé pour un maillot enlevé 10 Hier à 10:59 Totti, le Mur Jaune... Offrez-vous un tirage photo So Foot exclusif ! 1