Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. // CDM 2022
  2. // Qualifs zone Asie

Ce qu'il faut retenir des éliminatoires de la zone Asie

Un Iran énervé, une panne de courant chez Kim Jong-un, un Irak qui s'offre un peu d'espoir, un nouveau maître des airs en Australie et des buts, beaucoup de buts : voici ce qu'il s'est passé ces derniers jours niveau ballon à l'autre bout du globe, avec le mondial qatari en ligne de mire.

Modififié

La taule intergalactique de la semaine : Iran-Cambodge

Les scores fleuves n'ont pas manqué lors de cette fournée de matchs de qualif : on notera par exemple le 6-0 du Japon contre la Mongolie, le 8-0 de la Corée du Sud face au Sri Lanka, le 7-0 que la Chine a collé à Guam, la défaite 7-0 de la Birmanie au Kirghizistan ou encore le succès 7-1 de l'Australie à Taïwan. Mais l'Iran de Marc Wilmots, lui, était dans une autre dimension et a complètement passé ses nerfs sur le Cambodge avec 14 tremblements de filets. À la table de marque, un quadruplé (Karim Ansarifard), un triplé (Sardar Azmoun) et deux doublés (Mohammad Mohebi en l'espace de deux minutes et Mehdi Taremi), les autres réalisations étant les œuvres d'Ahmad Nourollahi et Mehrdad Mohammadi. Même s'il aura manqué cinq unités à la Team Melli pour égaler le 19-0 réalisé contre Guam en novembre 2000, c'était décidément une bien belle et historique journée pour le football iranien, puisqu'au moins 3500 femmes ont assisté à cette rencontre au stade Azadi de Téhéran. Avec ce score, la troupe américaine d'Alex Morgan et Megan Rapinoe, avec son 13-0 infligé à la Thaïlande lors de la Coupe du monde en France, peut aller se rhabiller. Pour les Royals, il s'agit tout simplement de la plus grosse raclée de l'histoire. On ne fera pas l'affront à Prak Mony Udom, attaquant du Cambodge, de jeter un œil à sa heatmap.



L'écran noir de la semaine : Le derby des Corées

Si Xavier Dupont de Ligonnès reste autant introuvable, c'est peut-être qu'il a trouvé la planque parfaite au stade Kim Il-sung de Pyongyang. Toutes les deux tombées dans la poule H de ces éliminatoires, les Corées du Sud et du Nord avaient rendez-vous dans la capitale nordiste mardi pour en découdre. Un duel tout simplement historique et excitant entre deux pays officiellement toujours en guerre, mais dont personne n'a pu profiter : le gouvernement local avait posé son veto quant à une retransmission télé en direct, et refusé l'entrée aux supporters visiteurs et journalistes étrangers, alors qu'Heung-min Son et ses coéquipiers ont dû faire le déplacement sans leur téléphone. En réalité, quasiment personne - si ce n'est Gianni Infantino - n'était à ce match et ne pourra témoigner de cette purge (0-0) dont aucune image n'a filtré et qui laisse les deux sélections au coude-à-coude (7 unités). On sait néanmoins que deux biscottes ont été sorties de chaque côté et que l'ancien du DFCO Kwon Chang-hoon est sorti du banc à la 65e, c'est déjà ça. Désormais, on attend avec impatience le DVD de la partie que la Corée du Nord a promis à sa sœur ennemie.




Le joueur de la semaine : Harry Souttar (Australie)

Si l'on devait retenir une chose des deux raclées données par l'Australie au Népal (5-0) et à Taïwan (1-7), ce serait les premiers pas d'Harry Souttar en sélection, à quelques jours de son 21e anniversaire. Le défenseur né en Écosse et actuellement prêté par Stoke City au Fleetwood Town FC (D3 anglaise) a d'abord fêté en fanfare son baptême du feu contre l'escouade népalaise en s'offrant presque un doublé, avec une tête piquée au milieu de la mêlée sur un corner de Craig Goodwin puis un deuxième coup de casque qui a provoqué le CSC du maladroit Dinesh Rajbanshi. Cinq jours plus tard à Kaohsiung, le bougre a remis ça avec une caboche dans le jeu, puis une autre sur un coup de pied de coin : cette fois, il a pu inscrire deux fois son nom au tableau d'affichage. La réalité, la voici : notre homme est un arrière, certes, mais il mesure pas moins d'un mètre 98 et survole absolument tout le monde dans les 16 mètres, ce qui donne l'impression de voir un adulte dans une cour d'enfants et en fait la nouvelle arme des Socceroos. Déjà un très grand cru, Souttar.



L'équipe de la semaine : l'Irak

Huit ans que les Lions de Mésopotamie n'avaient pas disputé une rencontre officielle sur leur territoire, depuis une défaite à Arbil contre la Jordanie (2-0) en 2011, en qualifications pour le mondial brésilien. Deux ans après un match de gala disputé à Bassora, c'est également dans la deuxième ville du pays que l'Irak a accueilli Hong-Kong - grande première entre les deux équipes - malgré un lourd climat qui règne dans le pays. « Nous avons attendu si longtemps ce moment historique, confiait le défenseur Saad Natiq avant la partie. Personnellement, je n'ai pas de mots pour exprimer ce que je ressens. C'est un grand moment pour le peuple irakien. » La rencontre s'est tenue dans de bonnes conditions et les hommes de Srečko Katanec n'ont pas déçu (2-0) grâce à une ouverture du score de Mohanad Ali et un peno d'Ali Adnan Kadhim. Avec 7 points, l'Irak est en tête du groupe C.



Le but de la semaine : Minamino (Japon)

Le soldat Hiroki Sakai au service, l'artificier Takumi Minamino (RB Salzburg) à la Madjer : ficelles. Et les Samurai Blue, tombeurs du Tadjikistan (0-3), font carton plein dans le groupe F (3 succès).




Et sinon...


... La Syrie, le Qatar (qualifié d'office), l'Ouzbékistan et la Thaïlande sont eux aussi au sommet de leur poule respective.

... Guam, l'Indonésie et le Sri Lanka n'en mènent pas large : zéro point en quatre journées et une différence de buts de -40 à eux trois.

... Petit évènement : contre la Mongolie, Yuto Nagatomo a inscrit son premier but avec le Japon depuis 10 piges. Son 4e en 120 sélections.

Par Jérémie Baron Propos de Natiq tirés de FIFA.com
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Partenaires
Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Tsugi Un autre t-shirt de foot est possible MAILLOTS FOOT VINTAGE Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons

Hier à 17:11 Le responsable de la VAR en Premier League lui donnerait « environ 7 sur 10 » 23 Hier à 16:17 Un coach amateur mis à pied pour avoir traité son équipe de pieds carrés sur Facebook 34
Partenaires
Tsugi Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur MAILLOTS FOOT VINTAGE Un autre t-shirt de foot est possible Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Olive & Tom
Hier à 10:34 Inscris-toi au 1er tournoi de la communauté SoFoot.com ! 84