Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 12 Résultats Classements Options
  1. // Ligue des nations
  2. // Ce qu'il faut retenir

Ce qu'il faut retenir de la dernière semaine de Ligue des nations

Le nouveau joujou de l'UEFA vient de clore la première phase de groupes de son histoire, avec son lot de déceptions, de surprises et de retournements. Comme quoi, la Ligue des nations peut tout de même nous faire frissonner.

Modififié

L'équipe de la semaine : la Suisse


Il en fallait de la volonté pour sortir de cette galère. Menée deux buts à rien après 17 minutes de jeu face à la Belgique à cause d'un début de match cata, la Nati a par la suite bombardé les Diables rouges (5-2) et est même allée chercher une qualif quasi inespérée pour la phase finale, notamment grâce à un Xherdan Shaqiri de gala et à un Haris Seferović incroyable. Suffisant pour que Thomas Meunier parle de « grosse faute professionnelle » . Et pour ça, la France remercie ses voisins helvètes.



Le joueur de la semaine : Virgil van Dijk


L'homme qui avait rendu Kylian Mbappé humain en septembre a fait de même avec Manuel Neuer, ce lundi. Resté aux avant-postes comme attirée par le goût du sang, l'armoire à glace d'Anfield a tout chamboulé en plaçant sa reprise supersonique à la 90e : il a replongé la Mannschaft en plein doute, propulsé les Oranje aux festivités de juin et condamné les coqs champions du monde à une année 2019 un peu triste. Et VVD ne s'est pas arrêté là, en offrant à l'arbitre du soir Ovidiu Hategan un câlin loin d'être anodin au triple coup de sifflet : « Il a fondu en larmes, car il venait de perdre sa mère, a-t-il confié à Voetbal International. Je lui ai souhaité du courage et lui ai dit qu'il avait très bien arbitré. Ce n'est pas grand-chose, mais j'espère que ça l'a aidé. » Grand bonhomme.



La décla de la semaine


« Je suis très fier de ce que les joueurs ont fait, pas seulement aujourd’hui, mais tout le long de l’année. Les gens apprécient notre état d’esprit, je n’ai pas entendu Wembley comme ça depuis un bout de temps. [...] Nous avons passé une très belle année, à nous de faire en sorte que ce ne soit que le début. » Malgré le spectre de la défaite en demi-finale du Mondial, Gareth Southgate a retrouvé la banane après le succès sur le gong des Three Lions face à la Croatie, qui a ouvert à la sélection d'Angleterre la porte du Final Four. Et des lendemains qui chantent ?



La gâchette de la semaine : James Forrest


L'Écosse compte toujours Steven Fletcher dans ses rangs, mais ce n'est pas lui qui a attiré la lumière lors de cette trêve. Alors que la sélection d'Alex McLeish a roulé sur l'Albanie (4-0) puis Israël (3-2), l'ailier du Celtic James Forrest en a profité pour marquer à cinq reprises en deux rencontres. Avec, en point d'orgue de ses quatre jours de grâce, son triplé hier mardi qui envoie les siens en Ligue B.




La polémique de la fin d'année


C'est le Suédois Marcus Berg qui a lâché sa petite bombe, après le succès des Blågult en Turquie (0-1). « À la mi-temps, je suis allé parler à l'arbitre pour protester pour une faute dont j'avais été victime et non sifflée. Je lui ai fait part de mon point de vue et il m'a répondu : "Je vais voir les images et si je constate la faute, je vous accorderai deux penaltys en seconde période". » Et effectivement, Andreas Granqvist a pu prouver qu'il était toujours aussi habile depuis les neuf mètres. En revanche, le deuxième peno promis par M. Kovács n'est jamais venu. Marre de la publicité mensongère.



Les bijoux de la trêve de novembre


« Soyeux : Qui est doux et brillant comme la soie » . Exemple : Patrik Schick.



Dans le même match, Aleksandar Mitrović est capable d'envoyer une panenka en tribunes et de claquer ceci.



La patte gauche de Marcel Büchel, bien connue en Serie A, ne doit pas être mésestimée.



Idem pour celle de l'Azéri Dimitrij Nazarov.



L'Autriche était en galère en terres nord-irlandaises, alors Valentino Lazaro est sorti de sa boîte.



Après avoir pris la foudre arménienne en pleine tronche (6-2), Gibraltar s'est fait manger par la Macédoine, lundi (4-0). Avec plusieurs pépites à la clé.




Et sinon ?


Distribution des bonnets d'âne : la Lituanie, Saint-Marin, l'Irlande du Nord et l'Islande enregistrent les premiers « zéro pointé » de l'histoire de la LDN.


Benjamin Pavard, c'est déjà démodé.


Malgré ses deux défaites en novembre, la Finlande (12 points) termine devant la Hongrie et la Grèce et verra plus haut que la Ligue C dans deux ans. Oui Monsieur.

En revanche pour la Slovénie de Robert Berić, les temps sont durs : direction le dernier étage.

C'est le Portugal qui accueillera Bataves, Suisses et Anglais en juin prochain pour le dernier carré de la compétition.


L'Ukraine, la Suède, la Bosnie-Herzégovine et le Danemark s'inviteront sur le plateau de Ligue A en 2020. Et bye l'Allemagne, l'Islande, la Pologne et la Croatie.

Au cas où certains en doutaient, le 15 juillet 2018, c'est bel et bien du passé.


Le Kosovo est inarrêtable : 5-0 à Malte, 4-0 face à l'Azerbaïdjan (triplé d'Arber Zeneli). La 137e nation FIFA quitte la ligue D et prend l'ascenseur en compagnie de la Géorgie, la Biélorussie et la Macédoine.

Des questions peut-être ?



Par Jérémie Baron
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié




Dans cet article


Hier à 10:09 Zlatan confirme qu'il reste en MLS 16