Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 44 Résultats Classements Options
  1. // Mondial 2018
  2. // Qualifs
  3. // Zone Europe

Ce qu’il faut retenir de l’avant-dernière journée de la zone Europe

L'Espagne, l'Angleterre et l'Allemagne qualifiées, l'Italie et l'Irlande du Nord en barrages, le Portugal et la Suisse au rancart, Robert Lewandowski et Cristiano Ronaldo qui cassent un record ou encore la Croatie qui vire son entraîneur. Cette avant-dernière journée de qualifications à la Coupe du monde a été riche en émotions du côté de la zone Europe.

Modififié

Les qualifiés de la journée



Leurs qualifications à la Coupe du monde étaient déjà bien entamées, elles sont désormais officielles. L'Espagne, l’Angleterre et l’Allemagne se rendront en Russie en juin 2018 à la suite de leurs victoires respectives face à la Slovaquie (1-0), l’Albanie (3-0) et l’Irlande du Nord (1-3). Ces trois nations rejoignent donc la Belgique, qui avait déjà composté son ticket le mois dernier. Mais, les Anglais le savent mieux que quiconque, le plus difficile n’est pas de se qualifier, c’est de faire illusion dans la compétition.


L'équipe de la journée : l’Écosse


Quatrième du groupe F avant cette 9e journée, l’Écosse pointe désormais à la seconde place et possède toutes les cartes en main pour accrocher un barrage en novembre prochain. Une remontée au classement possible grâce à la maladresse du Slovaque Martin Škrtel, qui a offert la victoire aux Écossais en trompant son propre gardien en fin de rencontre (1-0). Mais aussi grâce à la gentillesse de son voisin anglais qui s’est imposé face à la Slovénie (1-0). Des Slovènes que les Écossais devront aussi battre ce dimanche pour être assurés de disputer un barrage. Le ticket pour la Russie n’est donc pas encore dans la poche de l’Écosse, mais la position de chasseur est toujours plus sereine que celle de chassé.


Le joueur de la journée : Marcus Berg


Olivier Giroud, Antoine Griezmann, Thomas Lemar, Kylian Mbappé, Kingsley Coman, Alexandre Lacazette ou encore Nabil Fekir. Malgré cette armada offensive, l’équipe de France n'a rien pu faire pour battre le portier du Luxembourg, Jonathan Joubert, le 3 septembre dernier au Stadium à Toulouse. En confiance après ce nul historique (0-0), les Luxembourgeois ont vite déchanté en Suède ce samedi à cause d’un homme en feu : Marcus Berg. Contrairement aux Français, l’attaquant suédois n’évolue pas dans les meilleurs clubs européens – il joue à Al-Ain aux Émirats arabes unis –, mais il a pourtant fait joujou avec la défense luxembourgeoise en inscrivant un quadruplé lors du carton de la Suède face au Grand-Duché (8-0). Et en plus Marcus Berg est un coéquipier modèle puisqu'il a laissé son capitaine Andreas Granqvist se charger des deux penaltys.


Le but de la journée


27 matchs, 90 buts marqués. Les chiffres ne trompent pas, cette journée de qualifications de la zone Europe a été très prolifique. Alors oui, toutes les réalisations ne méritent pas leur place dans les best of de YouTube, mais certaines se sont tout de même démarquées. C’est notamment le cas de cette énorme frappe du milieu de terrain allemand Sebastian Rudy, qui termine dans la lucarne du pauvre gardien de l’Irlande du Nord, Michael McGovern.



Le nombre de la journée : 15


Auteur d’un triplé face à l’Arménie, Robert Lewandowski est devenu le meilleur buteur de l’histoire de la Pologne avec 50 buts, mais aussi le nouveau détenteur du record de buts marqués lors d'une campagne européenne de qualification à une grande compétition, avec quinze pions. Un record qui n’a tenu que 48h, le temps que Cristiano Ronaldo marque face à Andorre et n’égale le Polonais. En plus de qualifier leur sélection, les deux hommes auront donc une autre mission, plus personnelle, lors de l’ultime journée. Mais que Robert Lewandowski se rassure, CR7 ne devrait pas lui voler son record de buts en sélection polonaise.


La décla de la journée


« Qu’est-ce qu’on peut faire, maintenant ? Nous avons commencé avec lui, nous sommes contraints de finir avec lui. Pour être honnête, rien ne va plus depuis notre victoire face à l’Islande (1-0 en juin dernier) : la situation est catastrophique ! » C’est peu dire dire que Luka Modrić en veut à son sélectionneur Ante Čačić. Il faut reconnaître que le milieu du Real Madrid a de quoi être énervé puisque les Croates ont perdu la première place du groupe à la suite de son nul face à la Finlande (1-1) et vont devoir jouer un match de la mort mardi en Ukraine pour espérer gratter une place de barragiste. Une rencontre que les Croates disputeront sans Ante Čačić puisque la Fédération a écouté Luka Modrić en remplaçant son sélectionneur par Zlatko Dalić, l’ancien coach d’Al-Ain (Émirats arabes unis).


Vous avez raté Bosnie-Belgique et vous n’auriez pas dû


En recevant la Belgique, déjà qualifiée, la Bosnie-Herzégovine espérait accueillir une bande de touristes belges. Raté. Désireux de gratter des places au classement FIFA, les Diables rouges attaquent la partie très fort et ouvrent la marque par l'intermédiaire de Thomas Meunier. Sous une pluie battante, les deux équipes entament alors leur partie de ping-pong. Grâce à deux buts d’Haris Medunjanin et d’Edin Višća, les Bosniens prennent les devants à la pause, avant de se refaire doubler par les Belges, qui marquent par le biais de Michy Batshuayi et Jan Vertonghen. La suite ? Une égalisation de Dario Đumić et le but de la victoire pour Yannick Ferreira Carrasco. En considérant que la Grèce (2e) compte deux points d'avance sur la Bosnie et recevra Gibraltar lors de l'ultime journée, on peut raisonnablement autoriser Edin Džeko et ses partenaires à sortir les mouchoirs.

Le petit pont de la journée


Pas sûr que les Kazakhs ne connaissaient son nom avant la rencontre, mais l’attaquant roumain Constantin Budescu a brillé pour sa sixième sélection. Trouvé près de la touche, l’attaquant du Steaua s’amuse avec Askhat Tagybergen, tel Lo Celso face à Kenny Tete, avant de mettre un violent petit pont au pauvre Abzal Beysebekov. Serein, Budescu termine son festival par une frappe que le gardien kazakh, Stas Pokatilov, n’arrive pas à détourner.

Et sinon ?


- Critiqué à cause de ses « pieds carrés » en conférence de presse, Blaise Matuidi a répondu de la meilleure des manières en inscrivant l'unique but de la partie de la France qui s’est imposée en Bulgarie et a gardé la tête du groupe A.


- Déjà absents du dernier Euro, les Pays-Bas devraient à nouveau manquer une compétition internationale. Sauf s'ils s’imposent 7 à 0 face à la Suède lors de l’ultime journée. Tout est donc encore complètement possible...

- Défaite face à l’Allemagne, l’Irlande du Nord n’a pas tout perdu puisque la Green and White Army est officiellement qualifiée pour les barrages.

- Un barrage que devra aussi se coltiner l’Italie après son match nul face à la Macédoine (1-1) qui offre la première place à l’Espagne. Quelle idée de se trouver dans le même groupe que la Roja aussi !

- La Suisse continue son sans-faute avec ses neuf victoires en neuf rencontres. Mais les Helvètes ne sont pas encore en Russie pour autant puisqu'ils devront défendre leur première place ce mardi au Portugal. Victoire obligatoire pour CR7 et les siens. À moins qu’ils ne préfèrent retrouver un vieux pote : le barrage.

- Le pays de Galles et l’Irlande n’ont pas tremblé face à la Géorgie (1-0) et la Moldavie (2-0) et se retrouvent ce mardi pour connaître l'identité du barragiste et de celui qui restera sur le carreau.

- La Serbie a grillé son dernier joker en s’inclinant en Autriche (3-2). Pour valider leur qualification, les Serbes devront s’imposer en Géorgie.

- 16 points, 18 buts pour, 7 contre. Le Monténégro et le Danemark n’arrivaient pas à se départager pour la 2e place de ce groupe E avant cette 9e journée. Mais c’était compter sans le talent de Christian Eriksen qui permet au Danemark de s’imposer au Monténégro (1-0) et de quasiment s’assurer une place de barragiste derrière le leader polonais.

- En recevant l’Islande, la Turquie avait l’occasion de passer devant son adversaire d’un soir et ainsi de croire encore en la qualification. Mais les Islandais ont décidé de gâcher la fête. Un match solide, dans la lignée de ceux de l’Euro 2016, et une victoire 3 à 0 à Eskişehir qui permet à Böðvarsson et ses coéquipiers de grimper à la 1re place du groupe I. Ne reste plus qu’à faire le job face au Kosovo, et les Islandais pourront savourer leur première qualification pour une Coupe du monde.

Par Steven Oliveira
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Hier à 16:11 Premier League : le mercato estival fermera encore plus tôt 4 Hier à 14:25 Ronaldo se balade en trottinette électrique et risque une amende 29

Le Kiosque SO PRESS

Partenaires
MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom Tsugi Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Un autre t-shirt de foot est possible
Hier à 11:53 Le but pas vraiment fair-play d'une joueuse ouzbèke 30 Hier à 11:20 Christian Vieri derrière les platines 24
À lire ensuite
Matuidi, le serrurier