Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 8 Résultats Classements Options

Ce qu'il fallait retenir de ce début de la 1re journée Bundesliga

En attendant Mainz – Stuttgart et Schalke – Hamburg, on a vu le Hertha Berlin torpiller Franckfurt, PEA mettre un triplé, Anthony Modeste marquer, le Bayern gagner. Et puis plein de buts, des fautes, des gestes fous, des stades pleins. Comme d'hab quoi.

Modififié
L'équipe du week-end : Hertha Berlin, le goût des choses simples

Pour son retour dans l'élite, le champion de 2.Bundesliga s'attendait à souffrir face à l'Eintracht Frankfurt, surprenant sixième l'an dernier. Il n'en fut rien. Les Berlinois (les vrais, pas ceux qui écoutent Kalkbrenner dans une cave) ont tout simplement collé un set à l'équipe d'Alexander Meier, qui a réduit le score sur pénalty. Dans le détail, on note un doublé d'Allagui, un autre de Ramos (pas celui qui ressemble à un Saiyan, l'autre), et des buts de Brooks (rien à voir avec Les Evadés) et de Ronny (qui n'a jamais joué au PSG). Une victoire qui fleure bon le record : plus large victoire d'un promu lors de la première journée et premier promu à inscrire six buts pour son premier match. C'est également le premier match d'ouverture à six buts depuis 39 ans et une victoire 6-0 de Kickers Offenbach sur le Bayern Munich le 24 août 1974. Prends ça l'Histoire. Évidemment, Berlin trône en tête du classement. Ah, la suprématie du club de la capitale…

Vous avez raté AugsburgDortmund (et vous n'auriez pas dû)

Autant être honnête, c'est Berlin-Frankfurt qu'il ne fallait pas manquer. Mais on ne peut tout de même pas vous demander la Lune. En étant un peu plus réaliste, on dira que vous n'avez pas vu les débuts d'Aubemayang en championnat, trop occupé que vous étiez à enchaîner les digestifs post-barbecue familial à la campagne. C'est bien vrai ça, 15h30 le samedi, qu'est-ce que c'est que cet horaire de sagouin ? Enfin bref, Spiderman (son nom est imprononçable pour un Allemand) s'est fait plaisir avec un petit coup du chapeau. Ouverture du score de la tête sur un service de Schmelzer, aggravation d'un enroulé du droit que n'aurait pas renié Titi Henry, re-aggravation après ouverture géniale de Lewandowski et contournement du gardien. C'est le sixième joueur à inscrire un triplé pour son premier match, mais le premier Gabonais à jouer en Bundesliga. Jaloux, Lewandowski s'est fendu d'un penalty pour conclure la marque. 4-0 donc. Important la différence de buts.

Vidéo

L'analyse définitive du week-end

La Bundesliga, plus faible que la Ligue 1 ? On est en droit de se poser la question. Le nombre de buts inscrits ce week-end prouve une nouvelle fois le ridicule niveau tactique du championnat allemand, où l'attaque est reine et la défense complètement négligée. Les moins avertis d'entre nous pourraient croire assister à des rencontres sorties directement de FIFA 2001 tant l'aspect arcade semble prédominé. Il suffit de voir un joueur comme Pierre-Erick Aubemayang inscrire un triplé pour son premier match ou Anthony Modeste marquer dans un but vide pour se convaincre de la médiocrité des défenses germaniques. Rien d'étonnant quand on se rappelle que Valérien Ismaël était une référence pour eux et que Daniel Van Buyten, le meilleur buteur de l'OM 02-03, joue défenseur central au Bayern. Assurément un drôle de championnat.

On risque d'en parler sur RMC

Franck Ribéry mérite-t-il le Ballon d'or ? Encore une prestation majuscule du Français, qui se rapproche de jours en jours du niveau de Messi et Cristiano Ronaldo, les deux autres nommés au titre de Meilleur Joueur UEFA et ses principaux rivaux dans la course à la récompense individuelle suprême. Contre le Borussia Mönchengladbach, « Kaiser Franck » était dans tous les bons coups, délivrant notamment une passe décisive pleine de vista pour Arjen Robben. Si ce dernier marque autant dernièrement, c'est assurément grâce à tout le travail effectué en amont par son compère sur l'autre aile. Il ne lui manque plus qu'à faire scorer Karim Benzema en équipe de France pour prouver à tous qu'il mérite bien de décorer sa cheminée d'un nouveau trophée.

Le top 5

1 – Álvaro Domínguez. L'ancien de l'Atlético Madrid a réussi l'exploit de concéder deux pénaltys en l'espace de 60 secondes. Pour des mains. Encore un qui s'est trompé de sport.

2 – Pierre-Erick Aubemayang. Un match. Un triplé. Propre, efficace. Il est pas si mal en tribune Mkhitaryan finalement.

3 – Stefan Kießling. Septième match d'affilé en marquant pour le dernier Torschützenkönig, record à Leverkusen. Whouhou Joachim, wouhou Oliver, regardez-le.

4 – Sami Allagui. Doublé pour lui. Sachant qu'il n'en a mis que six buts l'année dernière en 2.Bundesliga, c'est une sacrée perf. Objectif pour l'international tunisien : battre son record de Mayence en 2010-2011. 10 buts, c'est jouable.

5 – Timm Klose. Pour son premier match sous ses nouvelles couleurs de Wolfsburg, l'ancien de Nürnberg a vu rouge. Rien de mieux pour se faire apprécier par les supporters.

Le Geste

Kevin Volland a failli marquer le plus beau but de cette première journée. En fait, Kevin Volland a marqué le plus beau but de cette première journée, mais l'arbitre ne l'a pas accordé, alors que le ballon avait bien franchi la ligne. Complètement en extension et dans un angle impossible, le jeune joueur d'Hoffenheim a réussi à lober du bout du pied Schäfer, le gardien de Nürnberg. Une erreur d'arbitrage d'autant plus dure à avaler que Nürnberg, mené 2-0, a réussi à revenir et prendre le point du match nul.

Le Kaiser a dit

« La seule raison pour laquelle j'envie les joueurs aujourd'hui, c'est la pelouse - et non l'argent. Nous avons joué sur des saletés. En hiver sur la neige. Aujourd'hui, c'est un tapis.  »

Le tweet


La stat inutile : 28

En entrant sur le terrain à la 85e minute, Javi Martínez a disputé son 28e match de Bundesliga. Pour 28 victoires. Un record. Auparavant, il partageait la première place avec Michael Rensing, lui-aussi joueur du Bayern. Une coïncidence troublante. En tout cas, on appelle ca un porte-bonheur. Un porte-bonheur à 40 millions, mais un porte-bonheur tout de même.

Et sinon…

Gérald Asamoah a marqué son premier but avec les U23 de Schalke 04. Il a 34 ans et est employé dans le département marketing du club. Belle fin de carrière.

Jérôme Boateng a réussi 98,39% de ses passes. L'effet Pep Guardiola.

Toni Kroos a frappé 7 fois au but. Pas l'effet Pep Guardiola.

Thiago, encore sous le coup de la baffe reçue contre Dortmund, s'est fait porter pâle pour sa première journée de lycée.

Uli Hoeneß est toujours président du Bayern et n'est toujours pas en prison. Pour combien de temps ?

Par Charles Alf Lafon
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


il y a 3 heures Rooney à la Maison-Blanche 18