Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 12 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Finale
  3. // Benfica/Chelsea (1-2)
  4. // Notes Benfica

Cardozo n'aura pas suffi

Du beau jeu. Du très beau jeu, même. Mais à la fin, c'est toujours la même histoire. À la 92e minute, Benfica a perdu un match qu'il aurait dû remporter haut la main. Mais dominer n'est pas gagner. Surtout avec Chelsea.

Modififié
Artur (6) : Un match solide. Rassurant dans les airs, il a eu la main ferme sur la frappe de Lampard en première période. S'il n'a pas pu empêcher Fernando Torres de marquer, il n'était pas loin de gagner son duel face à l'Espagnol. Le meilleur gardien de Benfica depuis Preud'homme.

Garay (7,5) : Sorti sur blessure, son absence s'est fait ressentir. Face à lui, Torres et le reste de l'attaque londonienne n'ont pas pesé bien lourd, même quand Benfica est passé à trois défenseurs. Et qui sait, avec lui sur le terrain, peut-être qu'Ivanović n'aurait pas planté le but de la victoire.

Luisão (10 pour l'attitude, 4,5 sur le terrain) : Beaucoup de bonne volonté. Beaucoup de sérénité. Mais une charrette énorme. Sur le premier but, il se fait enrhumer par un Fernando Torres loin d'être aussi rapide qu'à l'époque de Liverpool. La retraite approche, Luisão.

André Almeida (3) : Dans l'absolu, le seul Portugais présent sur le terrain a fait un bon match sur le couloir droit. Offensivement, ses dédoublements ont été précieux. Défensivement, il s'est rarement laissé déborder. Mais son mauvais marquage sur Ivanović gâche tout son labeur.

Melgarejo (6) : Une conduite de balle folle, et beaucoup de percussion. Melgarejo a fait beaucoup de mal à Chelsea quand il avait le balle. Par contre, son placement défensif est toujours aussi laborieux. Il est sorti en deuxième période.

Matić (8 avant le but d'Ivanović 6,5 après) : Fidèle à lui-même, il a étouffé Lampard et David Luiz pendant une grande partie du match. Et que dire de ses passes, de sa vision de jeu et de sa technique. Un futur très grand, assurément. Il est néanmoins responsable du but d'Ivanović avec André Almeida.

Enzo Pérez (6,5) : #TeamJeTirePasDeLoin. Mais à part ça, Enzo Pérez a bouffé du bleu. Vif et hargneux, il a couru partout pendant 90 minutes. Pressing de dingue, des phases offensives intéressantes. Bref, à l'image de son équipe, il a bien joué, mais pas assez tenté.

Salvio (7,5) : Combien de coups de reins, combien de crochets, combien de centres dans la surface ? Mais aussi, combien de fois aurait-il pu tirer ? #TeamJeTirePasDeLoin.

Gaitan - Gaétanne, pour beIN Sport (6,5) : S'il part pour plus de 30 millions d'euros, qui s'en offusquera ? Encore un gros match de l'Argentin. Mais bordel, quand va-t-il comprendre qu'il a un pied droit ? Parce que bon, les extérieurs du gauche, c'est bien joli, mais ça fait pas gagner un match.

Rodrigo (2) : Le moment où on l'a vu le plus, c'est quand il est sorti du terrain. Il n'a jamais vraiment trouvé ses marques au sein de l'attaque benfiquista.


Cardozo (8) : Un pénalty. 10 000 pas. Un but. Une crampe. Si Benfica avait remporté cette finale, cette image serait restée dans les annales. Il faudra bien que ce joueur s'envole vers d'autres cieux un jour ou l'autre. Quelle classe, comme sur la demi-volée qui a failli surprendre Petr Čech.

Ola John - Ola Jaune pour beIN Sport (5,5) : De retour aux Pays-Bas, Ola John a fait ce qu'on lui demande d'habitude. Courir vite avec le ballon, et centrer. Il l'a plutôt bien fait. Sans plus.

Lima (8) : Dans le genre joker, Lima n'est pas mauvais. Sur l'un des premiers ballons qu'il touche, le Brésilien amorce une combinaison avec Cardozo qui amène le pénalty égalisateur. À part ça et une grosse frappe du gauche, rien à signaler. Ah si, une deuxième finale d'Europa League perdue.

Jardel (6) : Aucun lien. Le Brésilien est bien entré en jeu. Pas facile pourtant de remplacer Garay en plein milieu d'une finale européenne. Mais Jardel est le futur boss de la défense « encarnada » . Pas étonnant qu'il ait fait preuve d'autant de sérénité pendant les quelques minutes qu'il a disputées.

Par William Pereira
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 15:04 Euro Millions : 130 millions d'€ + 1 millionnaire garanti 1
Hier à 16:30 La LFP doit verser 2000 euros à Luzenac 25 Hier à 15:20 Virtus Entella bientôt réintégré en Serie B ? 7
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Tsugi Un autre t-shirt de foot est possible Olive & Tom Podcast Football Recall MAILLOTS FOOT VINTAGE
Hier à 14:50 Un groupe lance une chanson géniale pour Bielsa 20
À lire ensuite
Chelsea champion d'Europe !