Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 11 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 8e
  3. // Olympiakos/Manchester Utd (2-0)

Campbell et son clan minent United

Campbell, Dominguez, Perez. Ce n'est pas le casting du prochain Scarface, mais du récent film d'horreur vécu par les joueurs de Manchester United. Plus terrifiants encore, les membres de la défense anglaise, catastrophiques ce soir.

Modififié

Olympiakos


Roberto (6,5) : Une heure et quart à se faire chier. Non, Roberto n'était pas devant le dernier film de Dany Boon. La preuve, il a rassuré tout le monde lors des dernières minutes de jeu. Comme le dit un autre Roberto (Cedinho), le ballon est son ami.

Holebas (6) : Un passeport grec, une enfance en Allemagne, une tête à monter des télévisions à la frontière américano-mexicaine et un nom de baron de la drogue. S'il avait loupé son match, José aurait pu postuler pour le remake grec de 24.

Marcano (6,5) : Une tête de gentil, mais des jambes de tueur. Du genre à ne pas lâcher l'affaire, le défenseur de l'Olympiakos a été un battant de tous les instants. Rocky Marcano.

Manolas (7) : À seulement 22 ans, Kostas Manolas est un tueur. Tacleur hors pair, relanceur habile, le tout sans jamais être décoiffé, le Grec a fait passer une sale soirée à Van Persie. Mainitas de la bitas peut couler une retraite paisible, Manolas a des couillas.

Leandro Salino (44) : Loire-Atlantique représente. Toute la France du foot a passé sa soirée à entendre Savinaud, mais la déception était grande quand, à l'écran, apparaissait un hybride entre un chanteur de zouk et Eddy de Tekken 3. S'il n'a pas eu la chance de côtoyer Marama Vahirua, il a bien bloqué son couloir.

Ndinga (7) : Un des nombreux membres de la L1 connection de l'Olympiakos. Aussi serein au milieu de terrain que quand Jean-Michel Aulas était prêt à débourser 13 millions pour lui, l'ancien Auxerrois a assuré. Delvin a beau avoir un nom de dauphin dans un documentaire de RMC Découverte, il est surtout un vrai bon joueur de foot.

Maniatis (6,5) : Une gueule à jouer dans 300, des cris à jouer dans 300, des adversaires à jouer dans Les Collègues. Foutu box-office.

Campbell (7) : Sur ses accélérations, l'ancien Lorientais a foutu tous ses adversaires au Sol. Carrick a voulu se la jouer Naomi, il a pris un petit pont. Comme le reste de son Clan, Joel, auteur d'un but splendide du gauche, a réalisé un gros match.

Dominguez (8,5) : Parce qu'avec le Costa-Ricien Campbell, Ivan Marcano ou encore Hernan Perez, l'Olympiakos n'est pas une équipe mais un cartel, Alejandro Dominguez a enfilé son costume de patron et a livré un récital. Don't call my name, Alejandro, comme on dit dans le milieu.

Hernan Perez (6,5) : Sébastien Crespo. Un homme solide, technique, endurant, mais surtout chevelu.

Olaitan (6) : Le dernier Nigérian arrivé à 18 ans en Europe a toujours 18 ans. Il s'appelle Ogbeche. On lui souhaite un meilleur destin.

Fuster (non noté) : Il y avait pire pour un joueur de foot offensif que d'entrer en jeu ce soir face à la défense de United.

Machado (RIP) : Parce que ça arrive qu'un mec se trompe de porte en soirée, on pardonne à Paulo Machado, qui avait pourtant fait l'effort avec ce déguisement de Freddy Mercury. The show must go on.

Valdés (non noté) : À peine le temps de siffloter que le match était terminé. Melody Nelson.

Manchester United


De Gea (3,5) : Apparemment, c'est plus simple de chourer des donuts dans une épicerie que de se coucher en moins d'une minute trente. Oui, sur ce genre de contre-pied, Manuel Neuer a le temps de faire dix pompes, vider une pinte de Becks et faire un bras de fer chinois avec Van Buyten avant de capter le ballon. Et puis merde, cette rousseur, il va falloir faire quelque chose. N'est pas Kelly Reilly qui veut.

Évra (3,5) : Au pays des « is » , l'heureux créateur de Michel Tournevis s'est trouvé un nouveau surnom : Malococscis.

Vidić (3,5) : Vidić vers l'Inter ? Le cinquième de Serie A qui compte 26 points de retard sur le leader, c'est ça ? Oui, c'est cohérent. Et dire que cette charnière rendait la défense de United plus solide qu'une montagne de Smecta il y a peu...

Ferdinand (3) : Le seul être qui peut se battre avec les honneurs à 768 ans, c'est maître Yoda. Triomphé, le côté obscur de Rio a.

Smalling (3) : Apparemment, son excuse est qu'il n'est pas arrière droit de formation. Visiblement, il n'est pas footballeur de formation non plus.

Carrick (4) : Non seulement Carrick va devoir passer chez Leroy Merlin pour prendre un peu de grillage après le passage de Joel Campbell, mais il va aussi devoir trouver une reconversion. Fergie aurait rappelé Paul Scholes et l'aurait ramené en hélicoptère sur la pelouse.

Cleverley (non noté) : Harold Ramis est décédé ce lundi. Logique donc qu'un hommage à Ghostbuster soit rendu. Tant pis pour l'exécution du fantôme Cleverley.

Young (4) : Ashley old. Too old.

Rooney (5,5) : Au moins, lui a essayé. Il est le seul, d'ailleurs.

Valencia (4,5) : La France pourrait être rassurée au vu du niveau de l'Équatorien. Pourrait seulement, puisqu'il sera marqué par Patrice Évra.

Van Persie (3,5) : Les Hollandais faisaient plus les malins au patinage de vitesse. Une occasion en or vendangée et une présence fantomatique.

Kagawa (6) : À United, on prend des mauvaises habitudes dues aux catastrophes naturelles. L'accident nucléaire bien avancé, on fait entrer un Japonais pour nettoyer tout ça. Le pire, c'est que Shinji a fait du bon boulot.

Welbeck (non noté) : Le bassiste de Metronomy attend le printemps et les festivals pour être au top.

Par Swann Borsellino
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



il y a 2 heures Ronaldo se balade en trottinette électrique et risque une amende 14

Le Kiosque SO PRESS

il y a 4 heures Le but pas vraiment fair-play d'une joueuse ouzbèke 27 il y a 5 heures Christian Vieri derrière les platines 22
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Un autre t-shirt de foot est possible MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Olive & Tom
À lire ensuite
La bonne affaire bordelaise