Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 19 Résultats Classements Options

Calcioscommesse : Conte de nouveau face à la justice

Modififié
Antonio Conte commence à traîner cette affaire comme un véritable boulet.

La Gazzetta dello sport a en effet annoncé que le sélectionneur italien a été convoqué par le juge de Crémone pour une audition préliminaire, qui se tiendra le 18 février prochain. Antonio est suspecté d'avoir « contribué à l'altération du résultat de la rencontre AlbinoLeffe-Sienne en mai 2011 » , dixit le parquet italien. Dans cette affaire de match truqués, le parquet accuse l'Italien, entraîneur de Sienne à l'époque, d'avoir été au courant de la tricherie de certains de ses joueurs. Ceux-ci avaient accepté de perdre contre AlbinoLeffe. « Il était du devoir du coach d'avoir une conduite conforme aux principes de loyauté, de correction et de probité » , a souligné le parquet. L'audition aura pour but de determiner la solidité des preuves en vue d'une éventuelle inculpation de Conte.


Affaire à suivre... TC
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 19:30 L'ES Tunis corrigée par Al Ain en quarts du Mondial des clubs 10 Hier à 16:09 Kashima cuisine les Chivas 6