Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. // Coupe du monde 2018
  2. // Café Kremlin, épisode 14

On a vécu l'élimination de la Russie dans un train

Voilà, c'est fini : la Russie a été sortie de son Mondial samedi soir, à Sotchi, au bout d'une séance de tirs au but angoissante face à la Croatie. On a vécu l'événement dans un train entre Moscou et Saint-Pétersbourg, mais aussi dans un hall de gare.

Modififié
Il pleut, mais, enfoncé sur la place 29 de la voiture 19 d’un Moscou-Saint-Pétersbourg, un supporter belge est (encore) à la fête. La qualification de l’Angleterre pour les demi-finales du Mondial n’y est pour rien : parfois, trouver deux sièges en mousse inhabités peut suffire à donner le coup d’envoi d’un sourire. Dans deux heures, ce sera celui du dernier quart de finale de cette Coupe du monde. Un Russie-Croatie, que certains voyageurs russes ont dû se farcir dans un train, s’offrant ainsi une bataille terrible avec la 4G locale.


Mais ça, Ruslan s’en fiche pas mal pour le moment. Peut-être car l’amour ne choisit pas toujours ces moments pour se fendre. La veille, Sveta, sa copine depuis huit mois, a sifflé la fin de leur histoire. D’où les larmes qui coulent sur le visage de ce sosie presque parfait de Denis Shapovalov. « Je ne l’ai pas venu venir, souffle-t-il lors de la première heure du voyage, avant de noyer sa peine dans un sachet de pistaches. Puis, c’est pas comme si la journée était déjà assez stressante avec ce quart de finale. Je ne sais pas si mes nerfs vont tenir, sincèrement. » Sympa de prévenir tout débordement. Une sieste plus tard, on y est : Mario Mandžukić a le ballon entre les pattes et reste, à cet instant, encore identifiable sur l’écran de Ruslan. La rencontre est stressante, pas assez emballante pour réveiller notre supporter belge, dont la main pendouille depuis plusieurs minutes dans l’allée, mais tient forcément éveillés les locaux.

Pringles, tablette escamotable et poney


Bingo : le premier cri est servi à 21h31, moment où Denis Cheryshev décide de s’effondrer sur le gazon de Sotchi et où la course à celui qui verra le but en premier sur son écran (oui, cette rencontre a été sponsorisée par le décalage) démarre. Asmir, maillot de la Sbornaya sur les épaules, a gagné pour cette fois et cogne son poing contre celui d’un gars de la Politsiya. Ruslan est dans son match, manque de faire voler son téléphone à chaque saut de connexion – qui lui aura permis de ne pas voir en live l’égalisation de Kramarić – et décide d’opter pour des Pringles sour cream & onion pour la suite de la rencontre. Pas un cadeau pour le voisin, mais il faut souligner le choix de puriste. « Je ne le sens pas, mec, lâche-t-il alors que Sandro Ricci ouvre la porte de la prolongation. Les Croates ont l’air plus en forme physiquement et on va bien finir par se faire dégager quand même, non ? T’as vu l’armée qu’ils ont ? Ils ont même un poney dans l’équipe. » L’étalon a un nom : Domagoj Vida, qui s’apprête à faire tourner sa queue de cheval sur l’écran. On joue la 100e minute de la rencontre, Saint-Pétersbourg n’est plus qu’à une grosse dizaine de minutes, mais Ruslan décide de pourrir la fin de rencontre en fracassant son téléphone (au sens littéral du terme) contre la tablette escamotable qui lui fait face. Et maintenant, on fait quoi ? « Désolé, je t’avais dit que mes nerfs pouvaient lâcher. Bon, on va changer de place maintenant » , se marre Ruslan. Soulagement : une voisine a une connexion cinq étoiles.

Le PC de la survie


23h25, il est l’heure de descendre et 80% des voyageurs accomplissent les mètres séparant le train du hall de la gare avec le nez planté sur leur téléphone. Stanislas Cherchesov chauffe la salle et voilà que Mário Fernandes prend le rôle du héros en égalisant à cinq minutes de la fin. Vaste bordel sur le quai, retour des « RUUUUUSSSSSIIIIIAAAA » interminables et c’est une autre quête qui commence : un écran, un vrai. Maline, la FIFA en a placé un devant la boutique officielle qu’elle a installée pendant le tournoi, mais là aussi, la connexion internet fait sauter le script pendant la séance de tirs au but la plus importante de l’histoire du pays. Impossible de voir correctement Igor Akinfeev sortir la tentative de Mateo Kovačić, ce qui fait passer des idées sombres dans l’esprit de pas mal de présents. Quelques mètres plus loin, un autre attroupement s’est formé autour du bureau des volontaires du Mondial. Une trentaine de personnes, dont notre supporter belge, entourent alors un PC devenu aussi vital qu’un parapluie à Saint-Pétersbourg.


Mário Fernandes vient de reposer sa cape et de foirer sa tentative : quelques cris, un dernier espoir, la fin du rêve. La Russie vient de sortir de son Mondial, mais cette Russie aura réussi à retourner les cœurs d’un pays qui ne croyait pas en elle. On parle ici du plus beau coup de foudre de cette Coupe du monde. Chacun s’embrasse, la vie redémarre et le réveil peut parfois être brutal : devant la gare de Saint-Pétersbourg, Ruslan retrouve ses esprits et n’est pas seul. Une femme est à côté de lui, probablement celle qu'il appelait quelques heures plus tôt « mon ex » . La conversation est musclée, c’est le retour des nerfs qui lâchent : après dix minutes de discussion, madame décide, avant de monter dans un taxi, d’envoyer une gifle à la tronche d’un homme qui vient de se faire sortir d’un Mondial. La seconde en quelques minutes, donc : un retour à la réalité est souvent brutal.

Par Maxime Brigand, entre Moscou et Saint-Pétersbourg
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

VIDEOS

FC Thouroude #30 - CHAMPION DU MONDE !

Vidéo
FC Thouroude #30 - CHAMPION DU MONDE ! FC Thouroude #29 - FAUT RAMENER LA COUPE A LA MAISON ! FC Thouroude #28 - Les Anglais à la maison, Enzo raconte France 98 FC Thouroude #27 - ON EST EN FINALE !!! FC Thouroude #26 - Une histoire belge, la chatte à DD, la chanson de La Pioche FC Thouroude #25 - It's coming home, la Belgeance et Thierry Henry FC Thouroude #24 - Enzo le footix, les vacances et l’eliminacao du Brésil FC Thouroude #23 - Le secret de Kylian et de l'Uruguay, l'artiste Neymar FC Thouroude #22 - Le giga best-of des chansons FC Thouroude #21 - Valérie Damidot, Grizou, Chuck Norris, l'astrologie FC Thouroude #20 - le hit de Kylian, la perf de Neymar, les Suèdoises FC THOUROUDE #19 - Le grand Raí, Hiroki Sakaï, le prono mysterio FC THOUROUDE #18 - Kylian, Benjamin et Enzo, notre footix préféré FC THOUROUDE #17 - Kanté va bouffer Messi, Quaresma icone fétichiste, Enzo le footix FC THOUROUDE #16 - Pas de match alors que faire aujourd'hui ? FC THOUROUDE #15 - bye bye les Allemands, Kevin de Bruyne, le prono Balec FC THOUROUDE #14 - Quel Brésilien va chialer ce soir ? FC THOUROUDE #13 - Enzo un supporter un peu lourd, le prono Thauvin, la mutinerie argentine FC THOUROUDE #12 - Où est le vrai Suarez, la pilosité de Ronaldo et Joachim Löw FC THOUROUDE #11 FC THOUROUDE #10 - Neymar, Kanté et Thomas VDB FC THOUROUDE #9 - Florian Thauvin, invité exclusif FC THOUROUDE #8 - Le gars sûr Ngolo, le pansement Giroud et l’incroyable Cristiano FC THOUROUDE #7 - Le marché noir des pénos, Tonton Pat, Da Costa FC Thouroude #6 - Harry Happy Kane, Lukaku et le dilemme de Lewandowski FC THOUROUDE #5 - Les cheveux de Neymar, la lettre d'Adrien à DD, Harry Kane FC THOUROUDE #4 - l'arbitrage vidéo, Paul Pogba et LE vrai Neymar

Dans cet article


Hier à 15:52 Usain Bolt pourrait jouer en Australie 14
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Un autre t-shirt de foot est possible Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Podcast Football Recall Olive & Tom
Podcast Football Recall Épisode 48: Mbappé, merci ; Lloris, oups ; Deschamps, président : émission exceptionnelle de Football Recall lundi 16 juillet La danse de la deuxième étoile !! (via Facebook SO FOOT)