Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 28 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Résumé

Caen retrouve la victoire, Dijon lanterne rouge

Dernier avant cette journée, Caen a grimpé de deux places au classement grâce à sa victoire à Monaco (0-1). Résultat : c'est Dijon, défait à domicile face à Nice (0-1), qui est la nouvelle lanterne rouge. Sinon, Amiens et Bordeaux se sont quittés sur un petit 0-0 des familles.

Modififié

Amiens 0-0 Bordeaux



Il existe deux types de 0-0 : un mauvais 0-0 où les occasions se font aussi discrètes que les abdominaux de Mathieu Bodmer, et un bon 0-0 où seule la réussite n’est pas au rendez-vous. Cet Amiens-Bordeaux fait clairement partie de la seconde catégorie. Du moins pour la première période, lors de laquelle Bordeaux aurait pu ouvrir le score au bout de trente secondes s’il n’avait pas envoyé une sacoche dans les travées du stade de la Licorne (1re).


De leurs côtés, les hommes de Christophe Pélissier auraient eux aussi pu faire trembler les filets, mais la frappe de Juan Otero (15e) et le petit lob de Stiven Mendoza (36e) passent à côté. Avant qu'Emil Krafth ne voit son centre-tir repoussé par Benoît Costil, qui se montre de nouveau impérial en seconde période pour repousser la coup de boule d'Eddy Gnahoré (84e). Finalement, il existe peut-être une troisième catégorie : les moyens 0-0.

Amiens (4-4-2) : Gurtner - Krafth, Gouano, Dibassy, Pieters - Otero (Cornette, 79e), Monconduit, Blin, Mendoza - Konaté, Timité (Gnahoré, 82e). Entraîneur : Christophe Pélissier.

Bordeaux (3-4-3) : Costil - Koundé, Pablo, Jovanović - Youssouf (Sabaly, 46e), Otávio, Sankharé (Kamano, 63e), Poundjé - Bašić, De Preville, Karamoh (Briand, 75e). Entraîneur : Paulo Sousa.




Dijon 0-1 Nice

But : Lees-Melou (60e) pour Nice

Arrivé en France l’été dernier, Rúnar Alex Rúnarsson apprend le français petit à petit. Et si le portier islandais n’est pas encore à l’aise avec la langue de Molière, il y a une expression qu’il commence à connaître : se tirer une balle dans le pied. Il faut dire que son équipe de Dijon est experte en la matière. Nouvel épisode ce dimanche au stade Gaston-Gérard, où les hommes d'Antoine Kombouaré pouvaient espérer faire un résultat face à Nice avant que Frédéric Sammaritano ne prenne un second carton jaune (synonyme de carton rouge) pour une simulation dans la surface (53e).


Pas vraiment du genre à faire dans la charité, Nice en profite pour ouvrir le score dans la foulée par l’ancien de la maison dijonnaise Pierre Lees-Melou. Lequel reprend une première frappe d'Ihsan Sacko, repoussée par Rúnarsson (0-1, 60e). Un hold-up ? Pas tout à fait non plus, puisque les hommes de Patrick Vieira avaient déjà touché le poteau en première période par Danilo, (10e) qui avait aussi fait briller le portier islandais peu avant la pause (44e). Avec cette défaite, Dijon est la nouvelle lanterne rouge de Ligue 1. Un mot que connaît aussi très bien Rúnar Alex Rúnarsson.

Dijon (4-3-3) : Rúnarsson - Chafik (Alphonse, 81e), Yamberé, Lautoa, Haddadi - Marié, Amalfitano, Sammaritano - Jeannot (Kaba, 75e), Saïd, Kwon (Tavares, 68e). Entraîneur : Antoine Kombouaré.

Nice (4-3-3) : Benítez - Hérelle, Dante, Burner, Boscagli - Lees-Melou, Cyprien, Danilo Barbosa - Sacko (Coly, 90e), Makengo (Tameze, 81e), Srarfi (Jaziri, 73e). Entraîneur : Patrick Vieira.



Monaco 0-1 Caen

But : Crivelli (23e) pour Caen

Pour espérer se sauver en Ligue 1, il vous faut tout d’abord un buteur providentiel. Caen peut cocher cette case, puisque le crâne d'Enzo Crivelli est toujours aussi solide, comme le prouve ce coup de boule sur un centre déposé de Fayçal Fajr finissant par faire trembler les filets de Danijel Subašić (0-1, 23e). Ingrédient suivant : un groupe soudé, avec des joueurs qui cavalent pendant 90 minutes. Caen peut encore cocher cette case : Casimir Ninga, par exemple, joue aussi bien ailier gauche que latéral gauche. Dernier ingrédient : un bon gardien.


Et face à Monaco, Brice Samba est venu rappeler qu’il en était un. Auteur d’un match XXL, l’ancien portier de l’OM a tout simplement écœuré les Monégasques en claquant des parades folles sur des têtes de Kamil Glik (50e) et de Vinícius (68e). Ou encore sur une reprise de Stevan Jovetić (73e). Et quand Brice Samba semblait battu, ses montants étaient là pour repousser les frappes de Gelson Martins (55e) et de Jean-Eudes Aholou (80e). La réussite, encore un ingrédient pour la recette du maintien que Caen, mettant fin à onze matchs sans victoire en Ligue 1, peut cocher.

Monaco (4-2-3-1) : Subašić - Sidibé, Glik, Badiashile, Henrichs (Chadli, 77e) - Aholou, Vainqueur (Vinícius, 46e) - Martins, Golovin, Lopes (Jovetić, 67e) - Falcao. Entraîneur : Leonardo Jardim.

Caen (4-1-4-1) : Samba - Guilbert, Gradit, Djiku, Imourou - Ndom (Diomandé, 46e) - Armougom, Deminguet (Zahary, 71e), Fajr, Ninga - Crivelli (Sankoh, 70e). Entraîneur : Fabien Mercadal.


  • Résultats et classement de Ligue 1


    Par Steven Oliveira
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    Partenaires
    Olive & Tom Tsugi Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Un autre t-shirt de foot est possible Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur MAILLOTS FOOT VINTAGE

    Hier à 15:55 En Italie, la VAR bientôt utilisée pour lutter contre le racisme ? 21 Hier à 15:28 FC Thouroude #52: Comme l'OAIME 2
    Hier à 12:21 Sans club, Gourcuff fait du tennis en compète dans le Morbihan 42
    Partenaires
    Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Un autre t-shirt de foot est possible
    Hier à 11:21 Piqué et Dembélé sèchent l'entraînement par solidarité avec la grève catalane 74