Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options

Ça passe pour la Lazio, Leipzig et le Sporting

Modififié

Dynamo Kiev 0-2 Lazio

Buts : Leiva (23e), De Vrij (83e) pour la Lazio

Privée de sa pépite serbe Sergej Milinković-Savić, blessé, la Lazio est accueillie en terre ukrainienne par un froid polaire. Lucas Leiva se charge de réchauffer l’ambiance en reprenant un corner de Luis Alberto d’une superbe tête croisée. Sorti sur blessure juste avant la pause, Kádár n’arrange en rien les affaires du Dynamo qui rentre bredouille aux vestiaires, ultra-dominé par des Romains qui savent qu’un nul serait synonyme d’élimination.

Malheureusement pour eux, les Ukrainiens sont incapables de saisir le petit brin de chance qui leur permettrait d’égaliser et continuent de subir le tempo imposé par la Lazio, laquelle manque tout de même d’efficacité pour refermer le dossier une bonne fois pour toutes.

Le salut vient finalement de Stefan de Vrij. Bien placé au point de penalty, le défenseur néerlandais n’a qu’à ouvrir son pied pour reprendre un centre adressé de la droite et offrir une qualification méritée aux Laziali.



Viktoria Plzen 2-1 Sporting Portugal

Buts : Bakoš (6e, 65e) pour le Viktoria // Battaglia (105e+2) pour le Sporting

Battu 2-0 à l’aller, le Viktoria Plzeň reprend espoir au bout de seulement six minutes grâce à Marek Bakoš qui trompe Rui Patrício sur un but d’école. Initiation sur un centre à l’entrée de la surface, conclusion d’un coup de casque au-dessus du bloc défensif. Simple, superbe. Et surtout, annonciateur. Une heure plus tard, le Slovaque double la mise, toujours à bout portant, mais du droit cette fois-ci.

Les comptes sont remis à zéro et les Tchèques croient au miracle de la prolongation, jusqu’à ce que l’arbitre siffle un penalty dans le temps additionnel pour le Sporting. Sauf que Bas Dost envoie cette balle de match dans les bras de Hruska, lequel n’a aucun mal à la repousser et entretient l’espoir jusqu’au bout. En prolongation, Rodrigo Battaglia tue le suspense dans le temps additionnel de la première période. Un corner, une tête croisée et c’est le Sporting qui se qualifie pour les quarts, aux forceps. Plzeň n’a pas à rougir, les Portugais avaient juste l’expérience en plus.



Zénith Saint-Pétersbourg 1-1 RB Leipzig

Buts : Driussi (45e +1) pour le Zénith // Augustin (22e) pour Leipzig


L’excentricité à la russe, c’est Aleksandr Kokorin qui sort sur blessure assis à l’arrière d’une voiturette de golf en lieu et place de la traditionnelle civière. Privés de leur avant-centre au bout de seulement huit minutes, les Russes subissent la domination de Lipsiens qui prennent l’avantage dès la première mi-temps grâce à Jean-Kévin Augustin. Servi par Timo Werner, l’ancien Parisien part à la limite du hors-jeu, fait un tour sur lui-même, dépose Miha Mevlja et flingue Andrey Lunev à bout portant.


Mais les Allemands deviennent alors dilettantes, et le Zénith tente crânement sa chance pour finalement égaliser juste avant la mi-temps grâce à Sebastian Driussi qui prend de court une défense complètement aux fraises. Dans une deuxième mi-temps assez stérile, Timo Werner semble sur le point de faire le break en obtenant un penalty, pour lequel Mevlja (encore lui) écope d’un léger carton jaune. L’international allemand manque de se faire justice en butant sur Lunev, mais qu’importe, la messe est dite à dix minutes du terme. Leipzig passe en quarts sans briller.


  • Résultats et classements de la Ligue Europa JD
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    il y a 2 heures Quillot : « La Ligue 1 a besoin de stars » 29
    Partenaires
    MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Un autre t-shirt de foot est possible
    Hier à 18:00 Joey Barton convoqué au tribunal 14 Podcast Football Recall Football Recall, le podcast de SO FOOT, est de retour ! 4 Hier à 15:32 Au sommaire de SO FOOT CLUB : Mercato, les Bleues, Jadon Sancho, le Real Madrid... Hier à 15:15 Quatre joueurs de l'AS Vita Club se sont enfuis en pirogue au Maroc 43 Hier à 14:39 Malines finalement interdit de Coupe d'Europe 29