Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 29 Résultats Classements Options

C3 : l'OM pour un nouveau kif

Avec la Lazio, Francfort et Limassol tombés dans le groupe H de la Ligue Europa, l'Olympique de Marseille n'aura pas la tâche facile. Mais face à ces adversaires joueurs, les Phocéens ont de nouveau l'occasion de procurer du plaisir. Et de rêver d'une nouvelle épopée.

Modififié

Groupe H


Lazio
Francfort
Marseille
Apollon Limassol



Pourquoi c’est un bon tirage ?


Parce que ça va jouer, et parce que les supporters vont se régaler ! Oui, la Lazio est un redoutable concurrent, mais elle aime bien se porter largement vers l'avant et laisser des espaces derrière. Ce qui pourrait donner des scores assez gonflés et un spectacle divertissant. Idem pour l'Eintracht Francfort, 45 pions collés l'an dernier en Bundesliga et autant encaissés sous les ordres d'un Niko Kovač aujourd'hui à la tête du Bayern Munich. De son côté, l'Apollon Limassol s'est permis de sortir le FC Bâle lors des barrages (1-0, 2-3). Si les Chypriotes sont moins connus et semblent moins dangereux que les Italiens et les Allemands, l'Olympique de Marseille doit tout de même y faire gaffe. Car on ne sait jamais de quoi est capable un Apollon.


De quoi faut-il se méfier ?


Des chiffres et du passé. La Lazio, premier exemple, n'a perdu qu'une fois en quatre duels avec l'OM. Après deux succès fastoches en phase de poules de Ligue des champions en 1999 (2-0) et 2000 (5-1), les Romains ont toutefois concédé le nul en Coupe Intertoto fin juillet 2005 (1-1) et se sont fait fesser quelques jours plus tard (3-0). L'Apollon Limassol ? Marseille ne l'a jamais rencontré, mais a croisé son voisin de l'AEL Limassol (seul club chypriote qu'il ait défié) en 2012, déjà en phase de poules de Ligue Europa. Et cela ne s'était pas hyper bien passé, puisque les Français s'étaient ramassés un méchant 3-0 devant moins de 4000 fans après avoir triomphé 5-1 deux mois plus tôt. Quant aux joueurs de Francfort, ils n'ont jamais été aperçus du côté de la Canebière. Mais les statistiques des oppositions avec les teams allemandes ne parlent pas franchement en faveur des Olympiens.



Les retrouvailles


Il n'y a pas si longtemps, Rudi Garcia représentait un ennemi de taille pour la Lazio. Normal : le Français entraînait la Roma... Laquelle lui a beaucoup réussi : en cinq confrontations de Serie A, le technicien n'a jamais perdu face au rival (trois victoires, deux nuls). Autant dire que le coach ne doit pas s'attendre à un accueil bienveillant au Stade olympique. Une enceinte qui ne devrait pas être plus sympa avec Kevin Strootman, nouvelle recrue olympienne qui a porté le maillot de la Louve entre 2012 et 2018. Le Vélodrome, lui, se souvient très bien de Simone Inzaghi, le tacticien adverse. Ce dernier avait en effet fait très mal à Marseille un certain 14 mars 2000, même si la rencontre avait lieu en Italie...



L'anecdote pour briller en société


Ce groupe H a de la gueule. Pourquoi ? Parce qu'il comporte un club vainqueur de la C1, un club vainqueur de la C2, un club vainqueur de la C3, et un club vainqueur d'aucune compétition européenne. Chose rare. Dans l'ordre : Marseille, Lazio, Francfort et Limassol. Comme le classement final de la poule ?



Par Florian Cadu
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié




Dans cet article


Hier à 17:30 La Corse veut adhérer à la FIFA pour jouer la Coupe du monde 98
Partenaires
Podcast Football Recall Olive & Tom Un autre t-shirt de foot est possible Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi