Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 4 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 2e tour préliminaire

C1 : Où est le sexy dans les matchs du mercredi ?

La coupe aux grandes oreilles revient en fanfare avec le deuxième tour préliminaire. Et si les cadors sont encore au frais, les affiches du soir valent le coup d'œil, entre une arche de Noé finlandaise, des bisous de Zoubir, des personnages tarantinesques, une presque légende de Sochaux... Rien que ça.

Modififié

BATE Borisov - HJK

19h, à la Borisov Arena

Tuons le suspense tout de suite : Aliaksandr Hleb court toujours, même à 37 ans, le BATE Borisov est toujours champion en titre de Biélorussie (comme depuis 2006), et est d’ailleurs déjà échappé en tête de la Belarusian Premier League avec sept points d’avance sur le Dinamo Minsk. Voilà pour le point biélorusse, à compléter par l’arrivée sur le banc en juin d’Alyaksey Baha, avec un petit frère, Dzmitry, toujours dans l’effectif du BATE. Costaud. Et l’HJK, alors ? Eh bien le Helsingin Jalkapalloklubi roule dans cette Ligue des champions avec le maillot de champion de Finlande (son premier depuis 2014) et avec une confiance bombée par son statut de leader de Veikkausliiga. Sa force : un tueur devant – João Klauss De Mello –, prêté par Hoffenheim depuis le mois de mars et qui ne cesse d’empiler les pions (13 buts en 20 matchs de championnat) ; un effectif solide et cosmopolite (un gardien russe, deux Brésiliens, un latéral nigérian, deux Ghanéens, un buteur slovène, un autre congolais) ; et un ancien international, Mika Lehkosuo, titulaire d’un master en sciences et technologie gratté à l’université d’Helsinki, sur le banc. Tout ça excite un bout, non ? MB


PFK Ludogorets Razgrad - Videoton FC

19h à la Ludogorets Arena de Razgrad

Tout champion de Bulgarie que vous êtes, Keșerü ou pas Keșerü, aborder ce derby du Danube avec trop d'assurance serait une grossière erreur. Parce qu'on ne la fait pas à des types (Máté Pátkai en l'occurrence) qui portent encore la marque des crampons de Bryan Mélisse, à des vieux briscards comme l'ancien Messin Szabolcs Huszti ou Danko Lazović, l'ex-futur Kežman, qui ont eu à l'usure Bordeaux l'an dernier pour accéder à la Ligue Europa. Surtout que le champion de Hongrie compte dans ses rangs un certain Ianique Stopira. Un nom qui fera chavirer les habitués de Bonal. « Quand j'étais enfant, je jouais ailier et comme j'avais le même prénom que Yannick, les plus anciens ont commencé à m'appeler Stopyra, expliquait le latéral cap-verdien. Il avait marqué les gens lors du mondial 1986 avec l'équipe de France. On m'a appelé comme ça. Et c'est resté. » De quoi faire sourire Stopyra, le vrai, qui réagissait l'an dernier dans Le Parisien : « C'est un clin d'œil sympa, qui fait toujours plaisir. Je préfère ça plutôt qu'on me dise que j'ai un petit au Cap-Vert ! » MR




Kukësi - Qarabağ

19h au Stade Loro-Boriçi de Shkodër

Qualifié pour la phase de groupes la saison dernière – où il a notamment fait deux nuls contre l’Atlético –, Qarabağ devrait à nouveau venir jouer les trouble-fête cette année en C1. Et pour cause, le club azéri a quasiment gardé le même groupe que l’an dernier en ajoutant le cauchemar de Lionel Messi, le portier islandais Hannes Halldórsson, ainsi que le soyeux milieu de terrain Abdellah Zoubir. Pour ceux qui n’ont pas suivi le RC Lens en Ligue 2, Abdellah Zoubir est un homme qui a dû quitter le Nord après avoir balancé, d’après le communiqué des Red Tigers : « Si j'avais eu une kalach, je vous aurais tous allumés. J'ai un permis de port d'arme, s'il faut, je la sors de mon coffre. Je m'en tape de Lens de toute façon, ce n'est qu'un tremplin pour ma carrière. » Un tremplin qui le mène donc en Azerbaïdjan où il côtoie l’immense ailier haïtien Wilde-Donald Guerrier, auteur du but de la qualification au tour précédent face à Olimpija Ljubljana. Autant dire que ça va être compliqué pour la sympathique délégation albanaise et son attaquant mozambicain Reginaldo. SO


Ajax Amsterdam - Sturm-Graz

20h30, à la Amsterdam ArenA.


L'Ajax s'est offert une intersaison gourmande et chacun pourra y piocher une sucrerie à son goût. Les amateurs de remake suivront avec attention le retour de Daley Blind dans son club formateur, après ses années plutôt mornes à Manchester United. Les nostalgiques savoureront ce qui devrait être la dernière saison du renard Klaas-Jan Huntelaar au plus haut niveau. Et les esthètes pourront admirer les arabesques techniques du Serbe Dušan Tadić, qui, après sa bonne Coupe du monde, quitte Southampton pour les Lanciers. Rien d'aussi ronflant côté Sturm Graz, qui devrait néanmoins lancer quelques nouvelles recrues sur le pré, comme son attaquant Markus Pink. Un type qui, malgré son blase fabuleux, n'a malheureusement rien à voir avec la chanteuse du même nom ou même avec un personnage de Reservoir Dogs. Quoique s'il plante un triplé face aux Ajacides, Markus pourra peut-être faire de l'ombre à Steve Buscemi et devenir le seul et unique Mister Pink qui compte. Du moins en Autriche. AC




Celtic - Rosenborg

20h45 au Celtic Park de Glasgow

C’est à croire que chaque année, fin juillet, est remise en jeu la suprématie en mer du Nord. Un an plus tôt, un insipide face-à-face avait profité aux Scottishs. Pourtant, celui de ce soir devrait s’avérer moins accroché. Pour cause, le très bandant Celtic de Brendan Rodgers mettra à profit son axe frenchie dans lequel rayonne le tandem parisien Moussa Dembélé-Odsonne Edouard (22 buts, 9 passes à eux deux depuis un an) qui a fini de faire joujou avec les flingues pour se concentrer sur le matraquage de défenses. Le virtuose pur produit du HAC Olivier Ntcham complète cet amour de mélange franco-écossais. Ajoutez à ça une touche de terroir, avec la pile Duracel du couloir droit James Forrest et son légendaire compère au milieu, Scott Brown, et les spectateurs en auront pour leur blé, tout comme les amateurs du très petit écran pour leur forfait internet. Tout ça aux dépens de Rosenborg, qui, une semaine après avoir éjecté le coach qui lui a offert 3 championnats, ne peut plus qu’attendre un miracle venu de Nicklas Bendtner, dans une forme de seigneur depuis deux ans. AS

Par la rédaction de sofoot.com
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


il y a 5 heures Berlusconi licencie son coach à Monza et nomme Brocchi 3 il y a 12 heures GRATUIT : 10€ offerts sans sortir la CB pour parier sur la Champions League
il y a 7 heures Tuto Panini Adrenalyn XL : Règles du jeu 1
Partenaires
Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Un autre t-shirt de foot est possible Podcast Football Recall
il y a 12 heures Un doublé pour Rooney, DC United qualifié pour les play-offs 4 il y a 13 heures R3 : Bourbaki remporte le derby de Pau 17 il y a 14 heures Gignac plante son dixième but de la saison 24