Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociaux MoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 1 Résultats Classements Options
Abonne-toi à SOFOOT Boutique (Photos, T-Shirt, goodies, etc.)
  1. // Euro 2020
  2. // 8es
  3. // Belgique-Portugal (1-0)

C'était la Belgique ou le Portugal de 2016 ?

Pour s'imposer face au Portugal en huitièmes de finale de l'Euro 2020 (1-0), la Belgique a enfilé le costume du dernier vainqueur de l'Euro : celui qui permet de s'imposer en faisant un match défensif et en ne se créant que très peu d'occasions. Les Belges ont visiblement retenu la leçon de leurs dernières éliminations.

Modififié
« C’était un match frustrant, l’adversaire a joué à rien, a joué à défendre avec onze joueurs à 40 mètres de leur but, a joué en contre-attaque. C'est leur droit, ils savent que quand l’adversaire joue très bas, c’est là qu’on a eu des problèmes. La frustration est là, car on perd contre une équipe qui n’est pas meilleure que nous, on a perdu contre une équipe qui ne joue à rien, qui défend. C'est le foot, chacun joue avec ses qualités. Mais c'est dommage pour le foot qu'aujourd'hui on n'ait pas gagné. » Non, cette phrase n’a pas - encore - été prononcée par un joueur du Portugal frustré de sa défaite face à la Belgique (0-1) en huitièmes de finale de l’Euro 2020, mais sort de la bouche de Thibaut Courtois après l’élimination des Belges contre la France au dernier Mondial. Les Diables rouges ont tiré une leçon de cette défaite : la meilleure équipe ne gagne pas à tous les coups. Et ils ont prouvé face au Portugal que cette leçon est en passe de se transformer en mantra.

Belgique is the new Portugal


Devant leur écran de télévision, les supporters du Portugal ont beau avoir lâché leur plus gros « foda-se » , ils ne peuvent pas en vouloir à la Belgique pour cette attitude défensive. Tout simplement parce qu’ils ont eu l’impression de revoir le Portugal de 2016 face à eux. Comme l'équipe qui a remporté le dernier Euro, les Belges ont parfaitement défendu, puis piqué en contre, même s’ils n’ont pas poussé le trait en attendant la prolongation pour envoyer le cuir au fond des filets. Et comme elle, ils ont parfois semblé au bord de la rupture, mais s’en sont toujours tirés avec une tête qui traînait, une parade du gardien ou un poteau salvateur.

Et si certains avaient qualifié le jeu du Portugal de « dégueulasse » , force est de constater que cela avait permis aux Portugais de remporter la compétition et de décrocher le premier titre international de leur histoire. Ce même titre qui a longtemps échappé aux potes de Cristiano Ronaldo qui tentaient depuis plusieurs années de s’en emparer en jouant un football élégant et offensif. Et c’est finalement en jouant de manière pas forcément propre qu’ils ont fini par obtenir le Graal. Une histoire que les Belges - séduisants dans le jeu à l’Euro 2016 et aux Mondiaux 2014 et 2018, mais dont l’armoire à trophées est toujours vide - ont peut-être voulu imiter.

L'important, c'est la défense


Finalement, la Belgique n’est pas le seul pays à s’inspirer du Portugal de 2016 et dans une moindre mesure de la France de 2018. Deux équipes qui marquent des buts, mais surtout deux équipes qui veulent avant tout s'assurer d’être solides défensivement. C’était donc le cas de la Belgique face aux hommes de Fernando Santos. Mais c’est aussi le cas de l’Angleterre qui n’a toujours pas pris de but dans cet Euro. Conscients de leur puissance offensive, les Anglais et les Belges ont compris qu’en défendant bien, ils multipliaient leurs chances de l’emporter puisqu'ils pourront toujours compter sur un exploit de leurs attaquants sur leurs rares occasions. Alors peut-être que ce n’est pas très beau à voir, peut-être que ça met le seum à l’adversaire, mais c’est redoutablement efficace. Et, parole de supporter portugais, la victoire finale n’en est pas moins belle.


C'est la Selecçião


Par Steven Oliveira
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié




Dans cet article


Partenaires
Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Olive & Tom Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi