Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 9 Résultats Classements Options
  1. // Coupe du monde 2014
  2. // Miss

« C'est Miss Équateur qui a terminé première du groupe »

Camille Peysselon a 21 ans, bientôt 22. Elle a fini ses études de stylisme. Camille est modèle photo depuis un an et a commencé à travailler en agence il y a environ trois ou quatre mois. Elle rêve de devenir mannequin, mais rien ne la prédestinait donc à participer à un concours de miss. Pourtant, le 29 mai dernier, elle représentait les Bleus au concours Miss Coupe du monde.

Modififié
Les candidates se présentant au concours de miss évoquent souvent leur rêve de petite fille pour justifier leur candidature. Qu'est-ce qui t'as poussé à te présenter au concours miss Coupe du monde ?
C'est arrivé un peu par hasard. Je ne suis pas dans le milieu des concours ni dans celui du foot. Je ne m'y connais pas du tout (rires). C'est la honte, je sais. Mais je suis la Coupe du monde à la télévision. Bref, jusqu'ici les concours pour moi se résumaient à Miss France. Je ne savais pas qu'il existait autant de concours et en particulier celui-ci. J'étais en vacances à Malte l'été dernier quand j'ai rencontré une amie allemande qui m'a parlé de ce concours. Elle m'a conseillé de le faire et j'ai tenté ma chance sans penser être retenue. Et heureusement qu'on ne m'a pas posé de questions sur le foot (rires).

Est-ce que ton amie allemande t'a fourni son aide pour t'inscrire au concours ?
Mon amie m'a envoyé toutes les informations par mail concernant le concours. J'ai ensuite contacté le comité d'organisation « Miss Germany » qui m'a donné les détails sur la date limite du dépôt de candidature, les modalités de candidature et les gains possibles par mail. Je leur ai envoyé quelques photos de moi. D'ailleurs, à ma grande surprise, il y en a une qui est passée sur la chaîne D17 !

À ta connaissance, y avait-il beaucoup de candidates françaises pour cette élection ?
Je ne me souviens plus du nombre exact... Je sais qu'on était à peu près 80, mais je ne sais pas vraiment parce que ce n'est pas un concours très répandu en France. Peut-être 60 ou 80, en tout cas ce n'était pas énorme. Je me suis inscrite à la mi-janvier et j'ai eu la réponse environ deux mois avant le concours.

Le concours s'est tenu en Allemagne, dans le parc d'attractions Europa Park. Vous avez eu le droit de couper les files d'attente
Oui, on a pu faire quelques attractions en VIP. On était logées et nourries dans l'hôtel du parc. Tous les frais étaient payés: billets d'avion, hôtel, nourriture, etc.

Est-ce que de la même manière que les Bleus, tu as suivi un stage de préparation pour participer au concours ?
Pas du tout. Vraiment, je ne me vois pas faire des concours, car je ne suis pas très grande. Je savais que c'était un peu perdu d'avance pour moi. Mais grâce à mon agence, je suis suivie par un coach sportif, qui petit à petit m'aide à me remettre au niveau. Après, sur place, on avait sept heures de répétition par jour ; deux heures de répétition le premier jour, puis trois heures et demie de répétition matin et soir les deux jours suivants. Je n'ai même pas eu le temps de me laver les cheveux les deux premiers jours, c'est dire !

Le concours se déroule sur le même fonctionnement qu'une Coupe du monde, c'est ça ?
Exactement. J'étais dans le groupe du Honduras, l'Équateur et la Suisse comme pour la Coupe du monde. Au début, on avait le maillot du pays qu'on représentait, on a défilé avec les drapeaux. Ensuite, on s'est présentées par équipe de quatre en robe de soirée et on a dit quelques mots dans le micro. Enfin, on a défilé en maillot de bain. Toutes les tenues étaient fournies par les sponsors, sauf la robe de soirée qu'on a amenée nous-mêmes. Mon amie allemande m'en avait prêté une.

Malheureusement, tu as été éliminée au premier tour...
Oui, c'est ça. Il n'y avait qu'une seule gagnante dans les huit équipes. Chaque groupe avait une finaliste. Dans mon groupe, l'Équateur a été élu. Le jury a voté selon ses préférences. Il était composé apparemment de footballeurs connus en Allemagne (Hasan Salihamidzic et Thorsten Fink notamment, ndlr) et d'un arbitre international allemand.

Ils sont venus vous parler pendant le concours ?

Non, ils étaient assez loin...

Il y avait du monde dans le public ?
Oui, il y avait énormément de monde, car l'entrée était libre. Le show s'est déroulé sur une grande scène devant l'hôtel.

Que penses-tu de la gagnante, Miss Colombie ? Est-ce qu'elle méritait vraiment sa victoire ?
Oui, elle la mérite parce qu'elle est très belle et très naturelle. Pour la deuxième dauphine, je n'aurais pas choisi Miss États-Unis... En tout cas, tout le monde pensait que cela allait se jouer entre la Colombie et l'Équateur.

Si c'était à refaire, est-ce que tu candidaterais à nouveau ?
Oui, je pense que c'était malgré tout une bonne expérience à vivre. Cela m'a permis de rencontrer beaucoup de personnes et de pratiquer mon anglais. J'ai reçu une Smart Watch qui fait montre et téléphone portable et j'ai eu des produits pour les cheveux, ainsi que le parfum de Miss Allemagne...


Propos recueillis par Claire Kingué
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Concours FIFA 19 Gagne un séjour à Barcelone pour assister au Clasico
il y a 8 heures DERNIER JOUR : 10€ offerts sans sortir la CB pour parier sur la Ligue des champions il y a 3 heures Un chien tacle un joueur en D4 roumaine 15
Partenaires
Tsugi Podcast Football Recall Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur MAILLOTS FOOT VINTAGE Un autre t-shirt de foot est possible