Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 24 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 16es
  3. // Multiplex

Toulouse et Guingamp font le job, Les Herbiers poussés dehors !

Au terme d'une rencontre explosive, Toulouse a écarté une tenace équipe de Reims aux tirs au but (4-4, 4 t.a.b. à 3). Finalistes de la précédente édition, Les Herbiers (N2) ont subi la loi de Villefranche (2-0) et voient leur rêve d'un deuxième Stade de France consécutif s'envoler. Sinon, Papy Djilobodji a sauvé Guingamp à Nancy (1-2), alors que la logique a été respectée du côté d'Andrézieux (N2) battu à la loyale (1-2) par Lyon-Duchère (N1).

Modififié

Toulouse 4 (4)-(3) 4 Reims

Buts : Leya Iseka (44,82e), Manu Garcia (68e), Gradel (s.p) (118e) pour Toulouse // Dia (47e), Oudin (77e), Chavalerin (87e), Cafaro (109e) pour Reims

En Coupe de France, mener trois fois au score à domicile ne vous garantit pas le succès. Du moins pas rapidement dans le match. Une leçon que les hommes d’Alain Casanava ont bien retenue, eux qui ont dû aller jusqu’aux tirs au but pour disposer d’une tenace équipe de Reims. Alain Casanova, justement, voulait « gagner plus » dans son antre en préambule de cette rencontre, là où son Téfécé a tant de mal à se faire respecter en championnat. Pourtant, sur un coup franc tendu de Bostock, Leya Iseka est présent au second poteau pour mettre la tête dans le sceau aux Rémois, pas récompensés de leurs nombreuses tentatives, juste avant la mi-temps (44e).


Mais la pause n'estompe pas les envies champenoises, qui vont même payer d'entrée. Une mauvaise intervention de l'international japonais Gen Shoji permet à Boulaye Dia d’égaliser (47e). Manu Garcia va remettre Toulouse devant d’un bonbon (67e), avantage annihilé par Oudin (77e). Alors que Leya Iseka pensait offrir définitivement la qualif' aux Violets de près (82e), celle-ci fut finalement retardée par Chavalerin (87e). En prolongation, changement de rôles, c’est d’abord Reims qui fait la différence par Cafaro (109e) avant que Gradel ne lui ôte son sourire sur un penalty généreusement accordé (118e) par Clément Turpin. Ce même Cafaro qui expédie son penalty sur la transversale de Goicoechea lors de la séance de tirs au but, l’erreur de trop qui envoie Toulouse au prochain tour.


Nancy 1-2 Guingamp

Buts : N'Guessan (47e) pour Nancy // Rodelin (27e), Djilobodji (102e) pour Guingamp

Le duel des lanternes rouges a été âpre, disputé, mais a finalement choisi son champion au bout de la prolongation. Pour se défaire de Nancy à Marcel-Picot, Guingamp a bataillé, même si les hommes de Jocelyn Gourvennec ont pris les devants les premiers. Une mauvaise passe en retrait de Jérémy Clément, une frappe détournée dans l’axe par Ndy Assembe et voilà Rodelin qui surgit et qui ne manque pas le but vide (27e). Nancy va attendre la seconde période pour regarder les Guingampais dans les yeux, mais pas trop longtemps non plus. Deux minutes après la reprise, Coulibaly délivre un caviar pour N’Guessan qui réchauffe l’enceinte nancéienne (47e). Pas de vainqueur au bout du temps additionnel, mais En Avant va pouvoir compter sur l’une de ses recrues hivernales en la personne de Papy Djilobodji. L’ancien joueur de Chelsea décide d’enfiler le costume de sauveur juste avant de reprendre de la tête un corner bien botté par Rebocho (102e). Suffisant pour envoyer le vainqueur de l’édition 2014 en huitièmes, et c’est bien là l’essentiel après la rouste reçue au Parc en championnat trois jours plus tôt.


Andrézieux (N2) 1-2 Lyon-Duchère (N1)

Buts : Leonil (14e) pour Andrézieux // Julienne (50e ,63e) pour Lyon-Duchère

Après avoir marché sur l'OM en 32es de finale au tour précédent, Andrézieux n'a pas réussi à poursuivre son rêve dans son derby face à Lyon-Duchère, club de National. Dans un Envol Stadium pourtant plein à craquer, ce sont les locaux qui se mettent les premiers en évidence au quart d'heure de jeu. Un gros pressing qui va se montrer payant, puisque après un bon débordement de Djabour, Leonil coupe au premier poteau pour mettre Andrézieux sur les bons rails (14e). Mais Lyon-Duchère n'a pas dit son dernier mot, et va attendre le second acte pour punir une formation andrézienne-bouthéonnaise moins attentive derrière. Une faille qui n'a pas échappé à l'œil avisé de Julienne qui, par deux tirs rasants en l'espace de dix minutes, s'offre un doublé et qualifie Lyon-Duchère pour le tour suivant. Avec la satisfaction en prime d'avoir remporté un derby de l'amitié.


Villefranche (N1) 2-0 Les Herbiers (N2)

Buts : Toko (63e), Labeau (90e) pour Villefranche

Dehors le finaliste ! En déplacement sur le terrain de Villefranche, club de National, Les Herbiers sont tombés sur plus fort qu'eux et voient leur rêve d'une nouvelle épopée s'envoler. Dominés de long en large par leurs adversaires du soir, les joueurs de Stéphane Masala ont plié par deux fois. Toko (63e) puis Labeau (90e) dans le temps additionnel ont crucifié l'équipe de National 2 et offert, dans le même temps, une première qualification en huitièmes de finale de Coupe de France à leur club de Villefranche. La magie de la Coupe, c'est pour tout le monde.

Par Andrea Chazy
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Partenaires
Tsugi Olive & Tom Un autre t-shirt de foot est possible Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur MAILLOTS FOOT VINTAGE

il y a 41 minutes Bolt choisirait Mbappé, Bale et CR7 pour courir le 4x100m 13 il y a 1 heure José Mourinho apprend l'allemand 16
Partenaires
Un autre t-shirt de foot est possible Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons MAILLOTS FOOT VINTAGE Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom Tsugi