Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 1 Résultats Classements Options
  1. // En partenariat avec Uber Eats

« Le derby des burgers entre Nantes et Angers ! »

Étoilé à Angers et propriétaire d’un restaurant à Nantes, Pascal Favre D’Anne a eu beaucoup de mal à choisir. Entre les deux villes, son cœur balance. Alors, pour « La Buvette des Chefs » d’Uber Eats, partenaire de la Ligue 1 Conforama, il a imaginé un format culinaire en hommage au derby. Tout simplement génial...

Modififié

#6: Pascal Favre D’Anne

Qu’est-ce qui te plaît dans le foot ?
Pour moi, le foot, c’est avant tout un vecteur d’identification avec une ville, une région. Le foot, c’est un sport qui permet, au bon sens du terme, de défendre un territoire. Savoyard d’origine, je suis devenu supporter du SCO d’Angers depuis que j’y suis installé. Mais je n’ai jamais joué au foot, ni supporté un club dans ma jeunesse. Au grand dam de mon père qui était passionné de football, supporter de Lyon. Il était très ami avec Aimé Jacquet.

Tu vas au stade de temps en temps ?
Ça m’arrive, surtout quand les matchs sont le dimanche. Et sinon pendant les services, on a toujours un portable qui traîne où on jette un œil au match, quand le SCO joue. Parce que le SCO est important pour le rayonnement de la ville. J’avoue que je suis très ami avec Olivier Pickeu, le manager du SCO qui est un grand amateur de cuisine. Mais également avec Stéphane Moulin et quelques joueurs.

La buvette, ça représente quoi pour toi ?
La buvette du stade, c’est un passage obligatoire pour boire une bière, manger une barquette de frites. C’est un moment de convivialité pour refaire le match.

Tu es content de participer à l’événement organisé par Uber Eats ?
Pour moi, c’est un très bel événement, adapté aux soirs de match. Parce qu’il y a ceux qui vont au stade, mais aussi ceux qui souhaitent recréer l’ambiance de la buvette chez eux en regardant le match à la télévision. Et quel meilleur moyen pour soutenir son équipe que se faire livrer un burger aux couleurs de son équipe favorite ?



Tu as un restaurant étoilé à Angers, mais également un établissement à Nantes, que vas tu cuisiner ?
J’ai décidé d’imaginer deux recettes, une pour Angers, l’autre pour Nantes. Les deux villes sont importantes à mes yeux. Pour le SCO d’Angers, j’ai pensé au burger noir et blanc avec un pain noir, coloré à l’encre de seiche, un steak haché, du beurre maître d’hôtel et du chèvre de la région angevine pour le blanc. Le tout servi avec une barquette de frites.
Pour le burger des Canaris, on est sur un pain jaune, coloré avec du curry et un tout petit peu de citron confit, avec un beurre au curry, un steak haché évidemment, du curé nantais, qui est le fromage emblématique de la ville et de la mâche de la région nantaise.
L’idée, c’est de faire aussi le derby des burgers entre Nantes et Angers, et voir quel burger aura le plus gros succès.

Qui part favori ?
Je ne sais pas trop qui est favori. (Rires.) Disons qu’historiquement, sur le terrain du football, Nantes a la faveur des pronostics, mais pour les burgers, il pourrait bien y avoir une surprise. Ça sera un beau derby en tout cas.

Il y a un joueur pour qui tu souhaiterais cuisiner ?
J’aimerais beaucoup cuisiner pour Zinédine Zidane pour tout ce qu’il représente, pour la trace qu’il a laissée. Je lui préparerais un plat très angevin parce qu’il n’est pas de la région et que j’aimerais lui faire découvrir notre terroir. Donc je lui ferais une gouline, une tourte à base de rillauds d’Anjou, de champignons saumurois, d’échalotes et de chenin, un cépage local.


Vivez le match comme si vous étiez dans les tribunes avec les plats cultes de buvettes, revisités par des chefs de renom, disponibles sur l'application Uber Eats dès le 9 décembre !
Propos recueillis par Arthur Jeanne, Photos : Guillaume Blot