Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Résumé

Burnley saccage le Bridge, Mounié fait danser Huddersfield

Au bout d'une première journée de Premier League complètement dingue, Chelsea, réduit à neuf, est tombé à domicile samedi face à Burnley (2-3), Huddersfield Town a fêté son retour chez les grands en explosant Crystal Palace (3-0) et Wayne Rooney a ouvert son compteur pour Everton.

Modififié

Chelsea 2-3 Burnley

Buts : Morata (68e) et David Luiz (87e) pour Chelsea // Vokes (24e, 43e) et Ward (39e) pour Burnley

Un été peut bousculer une armée. Logiquement, voir Burnley poser ses valises quelques heures à Stamford Bridge samedi devait être une fête : Chelsea allait retrouver son public, Antonio Conte présenter ses recrues et l’histoire allait reprendre comme elle s’était arrêtée au printemps dernier. Être champion, c’est assumer. Détail qui ne peut en être un : aucun champion d’Angleterre n’a conservé son titre depuis Manchester United en 2009. Voilà ce qui peut expliquer le visage fermé affiché par un Conte, anormalement sapé en survêt, le long de la ligne du Bridge au moment d’effectuer sa rentrée face à un Burnley amputé de quelques cadres (Keane, Gray) durant l’été et incapable de gratter plus de sept points à l’extérieur la saison dernière. Oui, l’entraîneur italien n’était pas forcément serein à l’heure de repartir au front.

Pour de multiples raisons : un mercato insuffisant, quelques absences difficiles à boucher (Hazard, Pedro, Moses) et la gestion d’un Álvaro Morata déjà pointé du doigt après quelques semaines en Angleterre au point d’être doublé par Michy Batshuayi sur la feuille de match. Pire, Chelsea s’est avancé samedi avec un banc digne d’un tour de League Cup et s’est vautré dans la boue tout seul en voyant Cahill se faire expulser au quart d’heure de jeu pour une grosse semelle sur Defour, poussant Conte à bousculer son système en urgence, et Vokes ouvrir le score dix minutes plus tard d’une belle volée. Suffisant pour exciter l’orgueil du champion ? Non, juste assez pour foutre un bordel immense, laisser Stephen Ward s’offrir une merveille devant Courtois et Sam Vokes signer un doublé avant la pause. 3-0, en 43 minutes. Puis, la folie et l'espoir : Heaton qui tient d'abord devant Alonso et Willian, Morata qui relance les Blues d'une superbe tête plongeante et qui se plante quelques minutes plus tard, Kanté qui caresse le poteau des Clarets, de la tension, des sales coups, un deuxième rouge pour Fàbregas, un poteau de Brady... Incroyable, l'expert des mois d'août vient de tomber malgré une ultime sacoche de David Luiz dans les dernières minutes.


Crystal Palace 0-3 Huddersfield Town

Buts : Ward (23e, c.s.c.) et Mounie (26e, 79e) pour Huddersfield

Au départ, une question : comment une équipe cinquième de Championship ayant bouclé la saison avec une différence de buts négative (-2) va-t-elle s'en sortir en Premier League ? Voir Huddersfield Town, dont le dernier match dans l'élite remontait au mois d'avril 1972, est un mélange d'excitation et de peur. Du moins, c'est ce qu'on pensait. En déplacement samedi à Selhurst Park pour un duel de puceaux en Premier League face à Frank de Boer, David Wagner, témoin de mariage de Jürgen Klopp, a vu ses clébards marcher sur Crystal Palace avec autorité, notamment bien emmenés par l'excellent Tom Ince et le bijou Aaron Mooy. Finalement, l'histoire s'est débloquée sur deux balles tirées avant la pause : un but contre son camp de Joel Ward et le premier but en Angleterre de Steve Mounié. Le coup est superbe et l'entrée d'Andros Townsend à la mi-temps n'a rien changé même si Jonas Lössl aura dû sortir le grand jeu à plusieurs reprises devant Benteke en seconde période alors que Mounié a croqué un doublé. Voilà Crystal Palace déjà de retour à sa place, soit à la lutte avec ses démons.


Everton 1-0 Stoke

But : Rooney (45e) pour Everton

4837 jours pour rentrer chez soi, c'est long. Très long. Alors, au moment de voir Wayne Rooney sortir du tunnel de Goodison Park samedi, on pouvait imaginer le soulagement des supporters des Toffees, bourrés d'espoir à l'heure de retrouver le championnat après un mercato ultra ambitieux qui a vu du lourd débarquer en ville. Face à Stoke samedi, Ronald Koeman avait donc décidé de présenter ses nouvelles fringues d'entrée en alignant Jordan Pickford, Michael Keane, Davy Klaassen, Sandro Ramírez et donc Wayne Rooney. Problème, il faut parfois être patient avec les nouvelles machines et Everton aura d'abord galéré face aux Potters avant de voir Rooney débloquer son compteur d'une tête parfaite avant de rentrer aux vestiaires. Un but qui permet au meilleur buteur de l'histoire de Manchester United de se rapprocher d'Alan Shearer en ayant désormais été impliqué dans 300 réalisations en Premier League (199 buts, 101 passes décisives). Costaud. La suite ? De la résistance, avant tout, mais surtout un second acte très rythmé.



West Bromwich Albion 1-0 Bournemouth

But : Hegazy (31e) pour WBA

Il y a eu l'été, il y a eu de nouvelles arrivées, mais non, West Bromwich Albion n'a pas totalement changé. Samedi, en recevant Bournemouth au Hawthorns, Tony Pulis avait à cœur de fêter sa prolongation de contrat avec la manière. C'est chose faite grâce aux bonnes vieilles recettes : un coup franc de Chris Brunt et une tête pour faire sauter le compteur. Cette fois, cela aura été celle de la nouvelle recrue des Baggies, Ahmed Hegazi, juste après la demi-heure de jeu. En face, Eddie Howe, notamment privé de Junior Stanislas, aura vu ses hommes tenter pas mal de bonnes choses, mais surtout souffrir comme il s'y attendait. L'entrée de Jermain Defoe en fin de match n'aura rien bousculé. Une belle copie de milieu de tableau.


Southampton 0-0 Swansea


Quel silence pesant que celui qui touche le St. Mary's Stadium depuis le 5 avril dernier. Voilà maintenant quatre mois que Southampton n'a plus marqué à domicile et le changement d'exercice n'y a rien changé. Face à Swansea samedi, les hommes de Mauricio Pellegrino auront tout tenté, mais ni Tadić, ni Gabbiadini, ni Ward-Prowse, ni Austin n'auront su trouver la solution au casse-tête. Mieux vaut pour le moment en sourire.

  • Résultats et classement de Premier League
    Retrouvez toute l'actualité de la Premier League

    Par Maxime Brigand
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    il y a 2 heures Premier League : le nombre d'étrangers bientôt être limité ? 25
    il y a 3 heures Harry Redknapp au casting d'une télé-réalité en Angleterre 18 il y a 6 heures Entraîneurs de Premier League : une stabilité inédite 20

    Le Kiosque SO PRESS

    il y a 6 heures René Girard à Casablanca, c'est déjà fini 14 il y a 7 heures Venez regarder un match chez So Foot ! 11 il y a 7 heures Les Chivas sortent un maillot rétro pour le Mondial des clubs 18
    Partenaires
    MAILLOTS FOOT VINTAGE Un autre t-shirt de foot est possible Tsugi Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
    il y a 11 heures Karembeu dans Joséphine, Ange Gardien 43