Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 8 Résultats Classements Options
  1. // Trophée des champions
  2. // PSG-Monaco

Buffon, les premiers pas d’un titi

Avant son premier match officiel avec le PSG face à Monaco, samedi, Gianluigi Buffon vient de passer ses premières semaines avec le club de la capitale. Plus que sur le terrain, c’est au quotidien que « Gigi » fait du bien au PSG.

Modififié
L’image est presque ubuesque. Sébastien Cibois, 20 ans, quatrième gardien du PSG, trinque avec Gianluigi Buffon lors du vol Singapour-Shenzhen qui amène la délégation parisienne en Chine pour le Trophée des champions. Le gardien de la réserve parisienne ne se serait sans doute pas imaginé partager une petite coupe mais aussi des séances d’entraînement au quotidien avec la légende italienne de 40 ans. En Chine, Buffon prend ses marques avec le PSG. Professionnel, classe, facile. Quand il faut s’arrêter pour signer des autographes, l’Italien le fait avec sa décontraction légendaire. «  Ça me prend cinq minutes et ça donne le sourire à des gens qui attendent depuis des heures  » , lance-t-il en privé pour expliquer sa disponibilité. Pour le moment, le PSG n’a pas « utilisé » son gardien pour des opérations marketing alors que « Gigi » est une star en Asie.

Face à Chambly, son rêve de clean sheet a duré 5 minutes


C’est surtout la seule recrue parisienne de l’été pour le moment. Ses premiers pas étaient donc très attendus, mais en France, on ne pardonne rien. Alors quand il prend un but au bout de cinq minutes de jeu contre Chambly dans un amical à huis clos au Camp des Loges, on pointe immédiatement son âge. Le (gros) mot « cramé » est même lancé à la cantonade.


Même si le PSG a sombré par la suite contre le Bayern Munich (1-3) et Arsenal (1-5), Buffon a déjà montré ses qualités : bon sur sa ligne, charismatique, autoritaire tout en n’effaçant pas ses petites coquetteries (sorties aériennes, anticipation derrière une défense haute). Surtout, Buffon joue derrière une équipe qui découvre le 3-4-2-1 de Thomas Tuchel et dont la défense est composée, jusqu’ici, par Lassana Diarra, Kevin Rimane et Stanley N’Soki. Soit un milieu défensif, le capitaine de la CFA de 27 ans et un jeune prometteur qui refuse, pour l’instant, de signer professionnel au PSG. Difficile, du coup, de mesurer concrètement l’impact de Buffon sur le plan sportif. C’est trop tôt.

« Gigi a une grande personnalité, c'est ce genre de leadership qu'il apporte aussi à l'équipe »



Face à Monaco, samedi, l’Italien jouera son premier match officiel et devrait, pour le coup, faire équipe avec des partenaires plus expérimentés puisque Thiago Silva et Marquinhos sont revenus de vacances. Une chose est sûre, la venue de Buffon au PSG se mesure surtout pour l’instant en dehors du terrain. C’est par le réseau du transalpin que le club de la capitale a engagé Gianluca Spinelli, ancien entraîneur des portiers de Chelsea mais surtout de l’Italie où il a côtoyé Buffon. Tout le monde connaît Buffon. Même au sein des joueurs, l’Italien fait figure d’idole absolue. De patron. « Ma rencontre avec Buffon ? Quand j'ai pu lui dire bonjour pour la première fois, c'était un moment très spécial pour moi. Il a tout gagné dans sa carrière... C’est une légende ! » , balance Julian Draxler sur le site du club. Car ce dont le PSG avait surtout besoin, c’est d’un taulier. Un capitaine de navire au quotidien, rôle dans lequel Thiago Silva peine à tenir la barre. « Gigi a une grande personnalité c'est ce genre de leadership qu'il apporte aussi à l'équipe » , appuie Thomas Tuchel.


Reste la question que tout le monde se pose : qui jouera quand Alphonse Areola sera revenu de vacances ? « En vingt-quatre ans de carrière, personne ne m’a jamais dit que j’aurai la place de n°1. C’est toujours arrivé en travaillant dur et en étant choisi sur la base du mérite. Je crois que tout se passe à l’entraînement afin de se mettre dans les meilleures conditions pour jouer. Je suis là pour donner mon maximum quand j’aurai l’occasion de jouer et quand le Mister (Tuchel) m’en offrira l’opportunité. Donc je vais continuer à travailler pour ça et aussi pour faire évoluer les autres gardiens de l'équipe. Je pense avoir une double fonction » , confessait Buffon avant le match face à Arsenal. Finalement, c’est peut-être dans le travail invisible que l’apport de Buffon sera le plus important.

Par Mathieu Faure
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Hier à 16:36 Harry Redknapp grand vainqueur d'une télé-réalité britannique 6 Hier à 13:40 Gourcuff out jusqu'en 2019 51
Partenaires
Tsugi Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Un autre t-shirt de foot est possible
Hier à 13:26 L'organisateur de la CAN sera connu le 9 janvier 15
À lire ensuite
Griffiths du Lyon