Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 24 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Brighton

Brighton relance le Maupay Show

En passant de Brentford à Brighton, Neal Maupay va se frotter à l'élite anglaise du haut de ses 22 ans (seulement). Une belle récompense pour cet habitué de l’antichambre et qui a découvert en Angleterre la reconnaissance qui lui manquait dans l'Hexagone. Et si sa première mission s'appelle maintien, l’attaquant a le droit de croire à un destin royal.

Modififié
Le 17 août prochain, Neal Maupay foulera la pelouse de l’Amex Arena pour la première fois. C’est face à West Ham que le natif de Versailles tentera d’inscrire son premier but dans son nouveau jardin, sept ans après avoir fait ses débuts en Ligue 1 sous les couleurs de l’OGC Nice. Comme le temps file ! Le 17 août prochain, Maupay aura en effet tout juste soufflé sa 23e bougie (il est né le 14 août), mais il attaque déjà sa huitième saison en pro. La troisième en Angleterre, la première en Premier League, celle qui pourrait marquer un véritable tournant dans sa carrière.

C’est qui ? Oh ! Neal !


A Brighton, Maupay a paraphé un contrat de quatre ans contre lequel Brentford, son ancien club des faubourgs londoniens, touchera un joli chèque de vingt millions d’euros. Pas mal pour un mec qui, il y a encore trois ans, écumait les pelouses de Ligue 2 avec succès (28 matchs, onze buts) sous la houlette de Jean-Marc Furlan. D’accord, c’est plus que pour Nabil Fékir au Bétis Séville, mais laissons l’Angleterre fonctionner dans son vase clos financier. Neal Maupay, c’était cet été LA bonne pioche à recruter chez les suiveurs de Championship.


Car malgré la décevante onzième place de son FC Brentford en bout de course, l’ancien Niçois a su tirer son épingle du jeu : 43 matchs disputés (sur 46 possibles) et 25 buts marqués, ce qui fait de lui le deuxième meilleur scoreur de la D2 anglaise. Plutôt utile pour rajeunir le secteur offensif des Seagulls, actuellement occupé par le vieillissant Glenn Murray (35 ans). Et surtout, pour pallier l’absence du Sud-Africain Percy Tau, lequel entame un deuxième prêt consécutif en Belgique, faute de posséder le permis de travail nécessaire pour évoluer en Premier League.

En route pour le Maupay Show


Florin Andone et Jurgen Locadia vont-ils avoir du souci à se faire ? Seul Graham Potter, successeur de Chris Hughton sur le banc de Brighton, le sait déjà. Quoiqu’il en soit, l’ancien technicien de Swansea sait qu’il compte un futur fidèle soldat dans ses rangs : « Les plans du coach ont été la raison qui m’a fait signer à Brighton » , a avoué Maupay lors de sa présentation. « La saison dernière, on a joué Swansea trois fois et on a perdu trois fois. Il jouait un très bon football dans lequel je me verrais bien impliqué : j’aime le jeu basé sur la possession de balle et il m’a dit que c’est ce qu’il mettrait place à Brighton. J’ai immédiatement su que ce serait bon pour moi. » Le voici en tous cas prêt à franchir une nouvelle étape sur l’île où il semble avoir trouvé son bonheur. De quoi donner raison à Oscar Garcia, son entraîneur à l’ASSE qui, en 2017, lui avait donné un précieux conseil : « Il voulait que je reste, mais ne pouvait pas me promettre de temps de jeu. Il m’a dit : "Honnêtement, moi j’irais dans un club où je pourrais jouer et progresser."  Alors je n’ai pas pris le risque de refaire une saison à Saint-Étienne sans jouer » , racontait-il à So Foot cette année-là.


Neal Maupay avait 21 ans et soudainement, avait réussi à se débarrasser de l’étiquette de petit prodige du foot français. Lui qui, en 2012, disputait son premier match dans l’élite française à seize ans et 32 jours (faisant de lui le quatrième plus jeune joueur à avoir joué un match de Ligue 1), a depuis retouché terre et grandi à son rythme. En se confrontant à la rugosité de la Ligue 2 et à l’intensité du Championship, Maupay a laissé derrière lui un début de carrière trop rapide et terni par de graves blessures qui auraient pu briser son destin en deux. Cette progression graduelle est finalement son meilleur argument de vente pour aider les Seagulls à mener à bien leur troisième saison en Premier League. Bien plus que ses trois matchs de Ligue Europa disputés avec Saint-Etienne et relégués aux oubliettes de son bilan comptable. Cette année encore, l’objectif de la saison de Brighton sera le maintien. Et si Maupay y contribue grandement, nul doute que ses ailes de mouettes le porteront encore plus haut. Après tout, il ne va avoir que 23 ans. Il lui reste encore pas mal de bons moments à vivre.

Par Julien Duez
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Hier à 14:36 EuroMillions : 100 millions d'€ à gagner + 20€ de bonus offerts ce vendredi 2
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Olive & Tom Un autre t-shirt de foot est possible
À lire ensuite
Ajax, le retour au cambouis