Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociaux MoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
Abonne-toi à SOFOOT Boutique (Photos, T-Shirt, goodies, etc.)
  1. // Mondial 2022
  2. // Gr. G
  3. // Brésil-Serbie

Brésil, un favori trop favori ?

Alors que le Brésil fait son entrée dans la compétition ce jeudi face à la Serbie, les coéquipiers de Neymar font office de favoris. Peut-être trop.

Modififié
le 24/11/2022 à 20H00
Coupe du monde 2022
Diffusion sur

S’il y a bien une nation qui va se trimbaler la fameuse pancarte de favori, c’est le Brésil. Dernière sélection à avoir atterri au Qatar, la Seleção a les faveurs des bookmakers, des observateurs, et même des mathématiciens. Sur le papier, les Auriverdes ont effectivement de beaux arguments. Si le Brésil fait presque toujours partie des favoris, cette fois-ci l’équipe de Tite ne présente pas de grandes failles. Deux gardiens parmi le top 10 mondial, une défense expérimentée et talentueuse, un milieu rugueux et créatif, et que dire de l’attaque... Si Neymar, Vinícius Júnior et Gabriel Jesus ne font pas le taf, Raphinha, Rodrygo et Richarlison peuvent sortir du banc. C’est peu dire que le Brésil n’est pas loin de détenir l’arme nucléaire. Peut-être un léger bémol sur le papier : les latéraux. Alex Telles, Alex Sandro, Danilo et Dani Alves, ce n’est pas ce qu’on peut appeler un point fort, même si la plupart des sélections peuvent envier une telle densité d’éléments fiables, sans être transcendants.

Une préparation impressionnante

D’ailleurs, il n’y a pas que sur le papier que les copains de Neymar ont prouvé qu’ils méritaient ce statut de favori. Sur le terrain, les Brésiliens sont invaincus depuis leur finale de Copa América perdue face à l’Argentine en juillet 2021, soit quinze matchs sans défaite. Et avant cette désillusion face à l’Albiceleste, la Seleção était déjà sur une série de treize rencontres sans connaître le goût du revers. Depuis trois ans, presque jour pour jour, le Brésil n’a donc perdu qu’une seule de ses 29 dernières parties. Face à la Tunisie au Parc des Princes en septembre dernier, ultime match avant le Mondial, les hommes de Tite ont déroulé sans forcément appuyer à fond sur l’accélérateur (5-1). Le danger vient de partout, la preuve : les Auriverdes restent sur sept succès consécutifs, pour 26 buts inscrits (soit près de quatre par match) et seulement deux encaissés.



« Une danse est pour le premier but, une autre pour le deuxième, pour le troisième... Nous avons des danses prévues jusqu'au dixième but. » Raphinha

Et pour ajouter un peu de poids à leurs espoirs de succéder aux Bleus, Neymar semble avoir fait de ce Mondial l’objectif d’une carrière. « Je suis avec lui tous les jours, je sais à quel point il s'est préparé, à quel point il est concentré sur le projet, à quel point il a renoncé à sa vie de tous les jours » , affirmait Marquinhos en conférence de presse avant le début du tournoi. Alors c’est bon, on a déjà le futur vainqueur ? Évidemment non, parce que si le foot était si logique, personne ne serait venu au Qatar, et Gianni Infantino aurait filé direct la coupette à Thiago Silva & co. Comme l'ont montré l’Argentine et ses 36 matchs consécutifs sans défaite, mardi face à l’Arabie saoudite, être sur une série positive ne veut rien dire. Surtout en Coupe du monde. Et surtout quand on est l’équipe qu’absolument tout le monde veut faire tomber. D’autant plus que les Brésiliens jouent avec le feu et font déjà preuve d’une incroyable confiance, pas loin de l’excès.

En témoigne la récente story de Neymar sur Instagram, où il a rajouté une sixième étoile à l’écusson imprimé sur son short. « Nous, on est seulement des rêveurs. On rêve de cette sixième étoile depuis longtemps et on va aller la chercher, qu'ils le veuillent ou non. Neymar a posté cette photo parce que c'est aussi son rêve » , justifiait Richarlison en conférence de presse, visiblement pas au courant de la campagne de pub d’Adidas en 2002 avec les Bleus. La frontière entre excès de confiance et rêve est peut-être fine au Brésil. Raphinha, l’ailier peroxydé du Barça, a lui aussi raconté un de ses « rêves » lundi dernier : « Je vais vous dire la vérité, nous avons déjà préparé dix danses. Elles ne sont pas spécifiques à un joueur. Une danse est pour le premier but, une autre pour le deuxième, pour le troisième... Nous avons des danses prévues jusqu'au dixième but. » Logiquement, la Seleção est la grande favorite de ce Mondial. Le problème, c’est peut-être que les joueurs le savent trop bien et qu’ils ont oublié qu’ils n’avaient plus joué de finale depuis vingt ans.

Max Cavalera : « Mon rêve serait de jouer un concert avant un match du Brésil »


Par Léo Tourbe
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié




Dans cet article


Partenaires
Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons
Hier à 22:00 Résultats des huitièmes de finale de la Coupe du monde
Hier à 10:00 Résultats de la phase de poules de la Coupe du monde 2022
Partenaires
Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Tsugi
À lire ensuite
Le Japon sabre l'Allemagne