Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Grenade-Real (1-2)

Le Real et ses Français s'imposent

Bousculé sur la pelouse de Grenade malgré une avance précoce, le Real Madrid s'en est sorti grâce aux réalisations de ses Français Ferland Mendy et Karim Benzema. Sans oublier son réalisme, comme d'habitude.

Modififié

Grenade 1-2 Real Madrid

Buts : Machís (50e) pour Grenade // Mendy (10e) et Benzema (16e) pour le Real Madrid

Encore un peu, et le Real Madrid jouera bientôt en bleu. Non pas parce que le blanc ne lui va pas ou qu'il trempe déjà ses pieds dans la mer, mais plutôt en raison de ses hommes en forme. Car en ce moment, personne ne peut le nier : les deux mobylettes du leader de la Liga sont français, ils se nomment Ferland Mendy et Karim Benzema. Pour le confirmer, le binôme né dans l'Hexagone a plié la rencontre contre Grenade comptant pour la 36e journée en marquant de manière précoce. Le latéral a d'abord joliment ouvert le score à la dixième minute dans un angle fermé pour une sublime première réalisation avec la Casa Blanca, avant que son partenaire évoluant aux avant-postes ne l'imite une poignée de secondes plus tard d'un enchaînement crochet/enroulé. Lancés par ce fabuleux duo, les visiteurs se sont donc imposés (pas si facilement) et reprennent quatre points d'avance sur le trône devant Barcelone à deux parties de la fin de la compétition.

2-0, au petit trot


Un gros quart d'heure, donc. Tel est le temps qu'il faut à Mendy pour dépuceler le tableau d'affichage – de belle manière, s'il vous plaît –, et à Benzema pour breaker. En face, Grenade n'a rien à espérer ou à craindre d'un classement où il chille en dixième position même s'il peut rêver d'une qualification en Coupe d'Europe. Dans ces conditions, et sachant que ce Real hyper réaliste se bat pour le titre, comment envisager autre chose qu'un succès des Merengues ?


À 2-0, les favoris de la soirée semblent d'ailleurs sûrs de leur force et de leur maîtrise. Monopolisant de moins en moins la balle (plus de 70% en première période, quand même), la bande de Zidane laisse le rythme ralentir tout en paraissant économiser son énergie. De toute façon, l'adversaire ne se fait guère dangereux. Alors, pourquoi accélérer ?

Des sauvetages en guise de confiance


Sauf qu'à trop se reposer sur sa sérénité, le Real se fait avoir. Au retour des vestiaires, Machís est oublié par les défenseurs merengues et réduit l'écart. De quoi laisser transparaître un début de doute, Grenade reprenant du poil de la bête. Du coup, le double Z procède à quelques réajustements (pas forcément défensifs, d'ailleurs) afin d'éviter la mauvaise surprise.



Pas assez pour échapper aux inquiétudes, puisqu'un cafouillage donne l'opportunité aux locaux d'égaliser et que Courtois doit s'employer devant l'entrant Antoñín. Sans parler du sauvetage de Ramos, présent sur sa ligne face à Azeez. Mais suffisant pour conserver l'avantage, et une avance confortable sur les rivaux catalans. Oui, les Français madrilènes devraient être champions. Et ils n'y sont pas pour rien.


Grenade (4-2-3-1) : Silva - Foulquier (Montoro, 55e), German, Duarte, Díaz ((Puertas, 46e) - Azeez, Herrera (Antoñín, 75e) - Dias, Vico (Brice, 74e), Machís (Köybaşı, 84e) - Fernández. Entraîneur : Martínez.

Real Madrid (4-5-1) : Courtois - Carvajal, Ramos, Varane, Mendy - Kroos, Casemiro, Valverde (Asensio, 65e), Modrić, Isco (Rodrygo, 64e) - Benzema. Entraîneur : Zidane.


Par Florian Cadu
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Partenaires
Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine

Hier à 18:11 Le Community Shield féminin de retour douze ans plus tard 2
Partenaires
Pronostic Foot 100% Gratuits ! + de 100 Matchs analysés / semaine Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom Foot.Fr : Boutique De Foot : Maillot, Survêtement, Chaussures, Ballons
Hier à 16:11 Mediapro dévoile ses formules d’abonnement pour Téléfoot 30
Hier à 09:42 Asie : Les matchs de qualification à la Coupe du Monde 2022 reportés 2 Hier à 08:04 Portland défait Orlando et remporte le tournoi « MLS is back » 1