Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéoPhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 7 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 10e journée
  3. // Lyon/Bordeaux

Bordeaux et les individualités

Modififié
Quatre rencontres consécutives sans défaite, c’est bien pour les Girondins. Ou c’est mieux, faut-il dire. Mais avant de se rendre à Lyon pour y défier ce soir un autre collectif moribond, Matthieu Chalmé a expliqué quelques trucs liés aux dysfonctionnements du moment. Dont le manque de cohésion d’un groupe qui se connaît pourtant depuis longtemps.

« À un moment donné, les individualités ont pris le pas sur le collectif, tout simplement, a indiqué le défenseur aquitain. On voulait tous faire notre numéro et, tant offensivement que défensivement, il n’y avait plus de bloc-équipe. Je trouve que l’on n’arrivait pas à prendre nos responsabilités (dans ces secteurs de jeu, ndlr) et tout le monde se rejetait la faute dessus ; mais ça ne marche pas comme ça, le football, a-t-il prophétisé. Quand Bordeaux a eu des résultats (champion en 2009, notamment), c’est qu’il y a eu une grosse force collective, qui a fait ressortir les individualités. Si on oublie ça, ben on le paie. Et je pense que nous, en début de saison, on avait oublié ça… »


On attend l’avis de Yoann Gourcuff… Du moins, si personne ne l’a oublié. LB, à Bordeaux
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Partenaires
Olive & Tom Un autre t-shirt de foot est possible MAILLOTS FOOT VINTAGE Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Tsugi
À lire ensuite
Évra clashe tout le monde