Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Bordeaux-Monaco (2-1)

Bordeaux et Kamano crucifient Monaco

Au terme d'une grosse deuxième période, Bordeaux s'est débarrassé de Monaco pour accrocher une première victoire cette saison. Un doublé de Kamano, dont une superbe frappe en fin de match, a permis aux Girondins de finir l'après-midi avec le sourire au coin des lèvres. De son côté, le vice-champion de France piétine.

Modififié

Bordeaux 2-1 Monaco

Buts : Kamano (48e, sp et 90e+2) pour Bordeaux // Pellegri (63e) pour Monaco.

Ce Bordeaux-Monaco était un match de championnat classique, jusqu'à la 62e minute. Celle où Pietro Pellegri et ses 17 ans sont sortis du banc de l'ASM pour crever l'écran en même temps que la défense bordelaise. Trop indolents jusqu'à son entrée, les Monégasques se sont rangés derrière leur jeune Italien pour revenir sur les talons girondins dans un Matmut Atlantique enchanté par Samuel Kalu, son nouveau joujou. Sauf qu'après deux défaites inaugurales, Bordeaux n'était pas venu pour souffrir et François Kamano, qui traînait par là au bout du bout du match, a finalement permis aux Marine et Blanc d'accrocher leur première victoire de la saison.

Kalu vs Tielemans

Dans un début de match pas vraiment sexy, Bordeaux tente d'entreprendre, tandis que Monaco ronronne sur le sofa, en attendant de griffer. Kalu, le n°10 bordelais, s’offre une première cartouche lointaine sur coup franc, sans toucher la cible. Le match est lancé à la 25e minute : Rony Lopes, trouvé par Falcao, est d'abord à un doigt de Benoît Costil d'ouvrir le score. Puis, dans la continuité de l'action, Grandsir se fait avoir par le très remuant Kalu, qui file défier Benaglio et voit son intérieur du pied heurter le premier poteau du gardien monégasque. Henry l'aurait mise côté opposé. Sous l'impulsion de Tielemans, rayonnant dans le cœur du jeu et tout près de marquer sur une frappe au sol de loin, Monaco finit par trouver la bonne cadence et domine la fin de première période, sans toutefois trouver l'ouverture.

Pellegri, gros c'est la puissance

Après avoir fait le plein de munitions à la pause, la principale arme offensive des Girondins, Samuel Kalu, ouvre le feu dès le retour des vestiaires. Un passement de jambes, un crochet extérieur et voilà Jemerson coupable d'un penalty transformé sans souci par Kamano. Le rythme grimpe et Kamano bute sur Benaglio au terme d'un beau rush individuel. Un spectacle sympathique, mais qui traîne un peu trop en longueur au goût du jeune Pietro Pellegri. Sorti du banc une minute plus tôt pour remplacer le fantôme Traoré, le jeune attaquant italien n'a pas le temps pour les blabla. Il récupère un ballon dans les pieds de Koundé et vient battre Costil du gauche. Sa puissance et sa fougue dopent la fin de match, où les situations de KO se multiplient. Benaglio sort une première horizontale monstrueuse pour éviter un c.s.c. à Jemerson, puis une seconde pour sauver un autre penalty, tiré cette fois par Kalu (86e), et sur lequel Jemerson est encore fautif. Mais le gardien suisse ne pourra rien sur l'ultime inspiration de François Kamano, héros discret du jour côté bordelais, à la conclusion d'un beau mouvement collectif dans le temps additionnel (90e+2). Extatique pour les uns, cruel pour les autres. La Ligue 1 qu'on aime.


Bordeaux (4-3-3) : Costil – Palencia, Koundé, Pablo, Poundjé – Lerager (Sankharé, 67e), Tchouaméni - Kalu, Plašil, Kamano – Briand (De Preville, 72e). Entraîneur : Éric Bedouet.


Monaco (4-2-3-1) : Benaglio – Touré (Sidibé, 77e), Glik, Jemerson, Barreca – Aholou, Tielemans – Grandsir (Mboula, 62e), Traoré (Pellegri, 59e), Lopes – Falcao. Entraîneur : Leonardo Jardim.

  • Résultats et classement de Ligue 1

    Par Albert Marie
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    il y a 6 heures Premier League : le nombre d'étrangers bientôt être limité ? 53
    il y a 7 heures Harry Redknapp au casting d'une télé-réalité en Angleterre 18

    Le Kiosque SO PRESS

    il y a 10 heures Entraîneurs de Premier League : une stabilité inédite 21 il y a 10 heures René Girard à Casablanca, c'est déjà fini 14 il y a 11 heures Venez regarder un match chez So Foot ! 11
    Partenaires
    Olive & Tom Tsugi Un autre t-shirt de foot est possible Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur MAILLOTS FOOT VINTAGE
    il y a 11 heures Les Chivas sortent un maillot rétro pour le Mondial des clubs 22 il y a 15 heures Karembeu dans Joséphine, Ange Gardien 14
    À lire ensuite
    Le LOSC enrhume Guingamp